Appel à contribution – L’école en milieux contraints

Vous trouverez ci-dessous un appel à contributions pour le numéro 18 de la Revue des CRES (Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs) intitulé « L’école en milieux contraints ».
Les propositions de résumé sont attendues pour le 1er octobre 2017 au plus tard et doivent utiliser le formulaire word disponible ici.

Parution – La Femme nouvelle. Genre, éducation, révolution (1789-1830), Caroline Fayolle

Nous vous indiquons la parution du livre issu de la thèse de Caroline Fayolle:

La Femme nouvelle. Genre, éducation, révolution (1789-1830), Paris, Éditions du CTHS, 2017, 480 p. Avec une préface de Michèle Riot-Sarcey et une postface de Bernard Gainot. Prix de thèse du Comité des travaux historiques et scientifiques.

Vous trouverez ici le quatrième de couverture.

Offre de contrat doctoral, histoire de la médecine, Strasbourg

L’université de Strasbourg propose un contrat doctoral de 3 ans (2017-2020) sur « L’histoire de la Faculté de Médecine à la Reichsuniversität Strassburg 1941-1944 » .

Pour plus d’informations :

http://dhvs.unistra.fr/recherche/medecine-et-nationalsocialisme/

La date limite pour les candidatures est le 25 juin 2017.

Pour plus d’informations les candidats peuvent contacter Dr. Gabriele Moser : gmoser [at] unistra.fr

Département d’Histoire des Sciences de la Vie et de la Santé, Faculté de médecine, 4 rue Kirschleger, 67085 Strasbourg.

Offre de financement de doctorat en sociologie de l’éducation et des carrières à Lausanne

Assistant·e diplômé·e en sociologie de l’éducation et des carrières dans l’enseignement supérieur (9982)

 

Introduction
Lieu d’enseignement, de recherche et de vie, l’UNIL rassemble plus de 14’100 étudiants et près de 3’800 collaborateurs, professeurs et chercheurs. Idéalement situé au bord du lac et au centre-ville, son campus réunit quelques 120 nationalités.
Présentation
L’Institut des sciences sociales (ISS) de l’Université de Lausanne met au concours un poste d’:

 

Assistant·e diplômé·e dans le domaine de la sociologie de l’éducation et des carrières dans l’enseignement supérieur
Informations liées au poste
Entrée en fonction : 1er septembre 2017
Durée du contrat : 1 an, renouvelable 2 x 2 ans, maximum 5 ans
Taux d’activité : 100%
Lieu de travail : Lausanne-Dorigny
Vos activités
  • 50% du taux d’activité au minimum sera dédié à la réalisation d’une thèse de doctorat.
  • 50% du taux d’activité au maximum sera consacré au soutien des tâches d’enseignement et de recherche, à commencer par l’enseignement de méthodologie de 3e année de Mixed methods en éducation.

Voir le cahier des charges détaillé : https://applicationspub.unil.ch/files/rh/cdc/1496925903.4234.pdf
Votre profil
Nous souhaitons engager une personne avec le profil suivant :

  • Master en sciences sociales, ou titre équivalent
  • Bonnes connaissances et intérêt pour les méthodes quantitatives et qualitatives en sciences sociales
  • Projet d’élaborer une thèse sur la question des carrières académiques en Suisse en adoptant une approche de mixed methods. De bonnes compétences en méthodes quantitatives sont nécessaires (utilisation d’un logiciel de traitement quantitatif des données). Des connaissances et/ou un intérêt pour les études genre sont un atout.
Vos avantages
Un encadrement conséquent permettant de suivre une formation doctorale, de participer à des colloques internationaux et d’achever une thèse de qualité pendant la durée de son engagement ;

Un cadre de travail agréable dans un environnement académique multiculturel et diversifié. Des possibilités de formation continue, une multitude d’activités et d’autres avantages à découvrir.
Pour tout renseignement complémentaire
Farinaz Fassa, Professeure ordinaire
Votre dossier de candidature
Dossier de candidature : 
(1) Lettre de motivation,
(2) CV académique avec copie des diplômes universitaires et relevés des notes obtenues,
(3) une ébauche de projet de thèse (1 à 2 pages).

Il ne sera pris en compte que les candidatures adressées par le biais de ce site.

Nous vous prions de bien vouloir nous transmettre votre dossier complet en format Word ou PDF.

 

Délai de candidature : 30 juin 2017
Remarques
Soucieuse de promouvoir une représentation équitable des femmes et des hommes parmi son personnel, l’Université encourage des candidatures féminines.

Colloque « La forme scolaire, prisonnière de son succès ? », 29-30 juin, Lyon

Le comité d’organisation a le plaisir de vous  inviter à assister à tout ou partie du colloque  « La forme scolaire, prisonnière de son succès ? » qui aura lieu les 29 et 30 juin prochains, au Grand Amphi de l’université Lyon 2, à l’occasion du départ à la retraite d’André Robert.

Vous trouverez ici le programme de ce colloque.

Vous pouvez, si vous le voulez bien, vous inscrire (inscription gratuite) à partir du lien :
https://www.eventbrite.fr/o/equipe-organisatrice-laboratoire-education-cultures-politiques-12783749195

En attendant le plaisir de vous accueillir

Très cordialement

Pour le comité, A. Derobert, C. Degryse, J.Y. Seguy

Appel à communication – « Le colloque d’Amiens, mars 1968 »

« Le colloque d’Amiens, mars 1968 » – Amiens – 8-9 mars 2018 – Logis du Roy (Amiens)
appel à communication

Date limite de soumission: 1er juillet 2017

Des 15 au 17 mars 1968 a eu lieu à Amiens un colloque dont l‘intitulé était le suivant : « Pour une école nouvelle : Formation des maîtres et recherche en éducation ». Organisé par l’Association d’étude pour l’expansion de la recherche scientifique (AEERS), il a réuni plus de 600 acteurs à la Cité scolaire d’Amiens. Il prit le nom de colloque d’Amiens. Celui-ci est devenu une référence plus ou moins mythique plus ou moins fondée, pour les réformateurs de l’éducation en France et éventuellement à l’étranger. Les actes furent publiés en 1969 par l’AEERS en deux volumes : Pour une école nouvelle, Formation des maîtres et recherche en éducation. Paris : Dunod, 1969 (2 vol : « actes », « documents préparatoires »).

Des études partielles ont déjà eu lieu sur la question (Robert A. « Autour de mai 1968, la pédagogie en question. Le colloque d’Amiens » Les sciences de l’éducation 2008, n° 3, p. 27-45 ; Prost A. Histoire de l’enseignement et de l’éducation depuis 1930, IV. Paris : Perrin, 2004 ; Prost A. La réforme en éducation, Seuil 2013), mais aucune étude d’ensemble. C’est le projet que nous entendons ici mener en proposant ce colloque.

Nous nous proposons de réexaminer la genèse, la dynamique, les idées et la portée de ce colloque en faisant alterner travaux scientifiques et interventions de témoins. Les communications proposées prendront appui sur les archives, sur les témoignages, sur la presse nationale, locale et spécialisée, notamment syndicale, ainsi que sur les archives audiovisuelles.

Il s’agit ainsi de comprendre et de replacer le colloque dans l’histoire, dans son environnement socio-politique national et international – dans son antériorité et sa postérité. Les points fondamentaux du colloque qui ont constitué l’objet des principaux débats seront bien entendu examinés.

Consulter ici le texte complet de l’appel à communication.

Parution – Les personnels d’inspection. Contrôler, évaluer, conseiller les enseignants. Retour sur une histoire, France-Europe (XVIIe-XXe)

Les personnels d’inspection

2017
Jean-François Condette (dir.)

À la lumière de nombreuses études de cas, cet ouvrage retrace l’histoire des personnels d’inspection et apporte beaucoup à une meilleure connaissance de l’évolution des procédures d’évaluation des enseignants. Le choix d’une durée d’étude longue permet d’appréhender avec finesse les continuités et les ruptures qui marquent l’histoire de cette profession et replace dans la perspective de l’histoire la « crise » de l’inspection des années 1990-2000. Cet ouvrage compare également la situation! fran&cc edil;aise à celle de plusieurs pays d’Europe, ce qui permet de saisir mais aussi de relativiser « l’exception française ». Avec le soutien du CREHS de l’université d’Artois.

 

Soutenance de thèse – Amandine Diener

L’enseignement de l’architecture à l’Ecole des beaux-arts au XXe siècle. Une lecture des règlements et de la pédagogie (1863-1968)

Amandine Diener

préparée sous la direction d’Anne-Marie Châtelet (ENSAS, EA 3400 ARCHE).
Elle aura lieu à l’ENSAS le lundi 26 juin 2017 à 13 heures, en salle 601 (La Fabrique)

devant un jury composé de Karen Bowie (ENSA Paris-La-Villette), Daniel Le Couédic (Université de Bretagne Occidentale), Richard Klein (ENSAP Lille), Nicolas Bourguinat (Université de Strasbourg), Thierry Verdier (Université Paul-Valéry Montpellier) et Anne-Marie Châtelet (ENSA Strasbourg).

Résumé de la thèse :

La thèse interroge la formation des architectes à l’Ecole des beaux-arts au vingtième siècle en privilégiant deux orientations qui fondent une histoire réglementaire et une histoire de la pédagogie. D’un côté, les archives de l’Ecole des beaux-arts et ses règlements font émerger les moments de réforme et de débats comme les phases de stabilité. D’un autre côté, l’enseignement de la théorie de l’architecture éclaire certaines pratiques pédagogiques, notamment à l’articulation entre les cours et les concours d’émulation. Ce regard croisé entre histoire règlementaire et pédagogique traduit l’évolution et les continuités d’un enseignement. Ainsi sont évaluées les capacités de l’institution à se réformer et à questionner ses traditions académiques au fil du temps. Du berceau parisien aux antennes provinciales, des enjeux scolaires à ceux de la profession, des cours aux concours, est ici proposée une lecture inédite de certains traits de l’enseignement de l’architecture à l’Ecole de beaux-arts au XXe siècle.

 

Soutenance de thèse – Olivia Chambard

La fabrique de l’homo entreprenans.
Sociologie d’une politique éducative aux frontières du monde académique et du monde économique
 
Olivia Chambard
La soutenance aura lieu le vendredi 30 juin 2017, à 14 heures, à l’École Normale Supérieure en salle des Actes (45, rue d’Ulm, 75005 Paris)
 
 
Jury :
 
M. Jean-Michel EYMERI-DOUZANS, professeur de science politique, Sciences Po Toulouse
M. Jean-François GIRET, professeur de sciences de l’éducation, université de Bourgogne
M. Mathias MILLET, professeur de sociologie, université François-Rabelais de Tours (rapporteur)
M. Michel OFFERLÉ, professeur de science politique émérite, École normale supérieure (directeur de la thèse)
Mme Sabine ROZIER, maîtresse de conférences en science politique, université Paris-Dauphine
M. Pierre-Paul ZALIO, professeur de sociologie, École normale supérieure Paris-Saclay (rapporteur)
 
Résumé de la thèse :
 
Cette thèse prend pour objet la diffusion dans les grandes écoles et les universités de modules de sensibilisation et de formation à « l’entrepreneuriat » ou à l’ « esprit d’entreprendre » destinés aux étudiants. Articulant science politique, sociologie de l’éducation et sociologie économique, ce travail retrace la genèse d’un problème public, sa mise en politique publique, et sa traduction en curriculum pour produire des conduites économiques d’un type particulier. 
Basé sur une enquête combinant méthodes qualitatives (entretiens, observations, archives) et quantitatives (passage et traitement de questionnaires), cette recherche montre, d’une part, comment certains espaces de l’enseignement supérieur se transforment sous l’effet de l’appropriation de cette nouvelle mission éducative et, d’autre part, comment le projet d’éduquer à l’entreprise se voit à son tour transformé par sa mise en forme scolaire et académique. Par ailleurs, ce travail établit que, si l’acclimatation de l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur est rendue possible par la variété des usages dont il fait l’objet dans cet espace, ceux-ci ne sont toutefois jamais en mesure de modifier radicalement la signification d’un projet d’ « éducation au libéralisme » dont le cadre sémantique s’est cristallisé de longue date. 
En proposant une sociologie historique et politique de l’éducation à l’entrepreneuriat, cette thèse entend renouveler la connaissance de l’enseignement supérieur de deux façons : d’abord, en en donnant à voir des espaces et des acteurs jusqu’ici mal connus ; ensuite, en étudiant conjointement des dimensions rarement appréhendées ensemble (politiques universitaires et contenus d’enseignement). Ce faisant, ce travail contribue à la compréhension des mécanismes sociaux de production, de circulation et de légitimation de croyances et de pratiques économiques propres au capitalisme contemporain.

Parution – Histoire de l’éducation populaire, 1815-1945. Perspectives françaises et internationales

Nous vous indiquons la parution de l’ouvrage Histoire de l’éducation populaire, 1815-1945. Perspectives françaises et internationales, dirigé par Carole Christen et Laurent Besse.

Il sortira en libraire le 16 mars, il est disponible dès à présent sur le site internet des Presses universitaires du Septentrion à partir du lien suivant :
http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100446150

Voici le sommaire:

Continuer la lecture

Séminaire « espaces éducatifs hybrides » / Laboratoire de l’éducation

Lieu: ENS de Lyon
Date: 16 février

Nous avons le plaisir de vous inviter le 16 février prochain, de 10h à 13h, à une nouvelle séance du séminaire « espaces éducatifs hybrides » du Laboratoire de l’Education (http://lle.ens-lyon.fr/).

La séance aura lieu sur le site Descartes de l’ENS, en salle R-143, bâtiment recherche. Elle sera consacrée au thème de la « professionnalisation des enseignements », avec deux interventions:

– Fabienne Maillard, Université Paris 8, CIRCEFT
« Le dialogue social dans la politique des diplômes de l’Education nationale: une obligation très encadrée »

– Olivier Quéré, UMR CNRS Triangle
« L’idéal du ‘concret’ : Réformer la formation des cadres intermédiaires de l’État par la ‘professionnalisation’ des programmes. »

Vous trouverez plus d’informations sur le site du Laboratoire de l’Education:

http://lle.ens-lyon.fr/actualites/seminaires/professionnaliser-les-enseignements-effets-et-ambiguites-dune-injonction 

Colloque – La pédagogie sert-elle encore à quelque chose ? Un héritage éducatif pour des nouveaux défis : voies et grandes voix de l’ISP-Faculté d’éducation

Lieu: Institut Catholique de Paris
Date: 28 et 29 mars 2017

Dès l’origine, l’Institut Supérieur de Pédagogie a voulu susciter l’étude de la complexité éducative et la promotion des innovations pédagogiques, toujours avec la volonté de tenir ensemble éducation et formation et lier théories universitaires et pratiques professionnelles.
Dans cet esprit hérité de ces fondements, ce colloque sera l’occasion d’échanges sur les problèmes rencontrés dans le champ de l’éducation et de la formation ainsi que sur les propositions possibles à mettre en commun. La visée de ce colloque est, entre autres, d’ouvrir des voies innovantes en dialogue avec les grandes voix de la pédagogie.

Le programme est disponible ici.

AAC – La prise de décision dans les structures éducatives. Entre la norme et la pratique, XIIIe-XXe siècles

Lieu: Toulouse
Date : 9-10 octobre 2017
Date limite de candidature: 15 avril 2017

Vous trouverez ici un appel à communication pour un colloque qui se tiendra à Toulouse, les 9 et 10 octobre 2017, sur le thème « La prise de décision dans les structures éducatives. Entre la norme et la pratique, XIIIe-XXe siècles ».

Journée d’études : Comment se fabriquent des offres scolaires inégales ? Ined/Cist

L’Ined (Institut national d’études démographiques) organise un cycle de journées d’études intitulé « Saisir les inégalités scolaires au prisme des territoires ».

En collaboration avec le Cist (Collège international des sciences du territoire), nous sommes heureux de vous inviter à la première journée d’études « Comment se fabriquent des offres scolaires inégales ? » qui aura lieu le lundi 27 mars 2017 à l’Université Paris 7 (station Bibliothèque François Mitterrand sur la ligne 14 ou le RER C) dans la salle 580F du bâtiment Hall aux Farines (2 rue Marguerite Duras 75013).

Vous trouverez le programme détaillé de cette première journée ici.

L’entrée est libre mais l’inscription est obligatoire ici.