Archives de catégorie : Actualités

JE – Les femmes dans les formations aux métiers de la banque, 19 e – 21 e siècles

Le jeudi 19 janvier 2017 aura lieu, à l’ISH de Lyon, une journée d’études sur le thème: « Les femmes dans les formations aux métiers de la banque, 19e – 21e siècles« , organisée par Marianne Thivend.

La féminisation du salariat bancaire au cours du 20e siècle est un fait historique désormais bien établi par des recherches attachées à décrire les modalités de la construction historique des diverses catégories de ce salariat1. Ainsi, alors qu’elles ne formaient qu’un dixième des effectifs salariés des banques avant la Première Guerre mondiale, les femmes en composent désormais le tiers dans les années 1920, la majorité aujourd’hui. Cette féminisation s’accompagne d’une forte segmentation du personnel fondé sur le genre : aux hommes, les postes polyvalents et commerciaux assortis de promotion professionnelle, aux femmes, les postes spécialisés liés aux machines (dactylographie et mécanographie) et administratifs, aux minces possibilités de progression2. A partir des années 1960, la croissance de la bancarisation de la société et l’explosion du nombre de guichets pousse à l’informatisation et à la standardisation des procédures et des produits, et renforce ainsi la féminisation d’un personnel moins qualifié et en position subalterne quand de nouveaux métiers apparaissent, très qualifiés comme celui de programmeur.

Ces évolutions et recompositions genrées des diverses catégories du salariat bancaire ne peuvent se comprendre sans un détour par les formations qui mènent à ces métiers. Qu’elle soit initiale ou continue, la formation constitue bien un des déterminants des carrières et des parcours professionnels. L’accès à ces formations, leur reconnaissance pour l’avancement au sein de l’entreprise, jouent alors de manière inégale selon les salarié.es, avec un avantage aujourd’hui toujours réel pour les hommes3. Comment ces inégalités se sont-elles construites au cours du 20e siècle ? Réinvestir l’histoire de ces formations, déjà fournie mais largement écrite au masculin4, sous l’angle du genre, tel est l’objectif premier de cette journée d’études.

1 Cécile Omnès, La gestion du personnel au Crédit Lyonnais de 1863 à 1939, Bruxelles, PIE Peter Lang, 2007; Patrice Baubeau, Chantal Cossalter et Catherine Omnès (dir.), Le salariat bancaire : enjeux sociaux et pratiques de gestion, Nanterre, PU de Paris-Ouest, 2009, introduction par Catherine Omnès, p.15-27; Nicole Coussement-Ichou, Les employés de banque du CNEP et de la BNCI (puis de la BNP). Parcours de travail et temps de vie, 1848-1970 , thèse de doctorat d’histoire, Université Paris X-Nanterre, 2001.
2 L’assignation des femmes aux machines des bureaux dans le contexte de rationalisation du travail des années 1920-1930 a été étudiée par Delphine Gardey, La dactylographe et l’expéditionnaire. Histoire des employés de bureau, 1890-1930, Paris, Belin, 2001.
3 Laurence Diederichs-Diop et Arnaud Dupray, Les déterminants des évolutions de carrière : une comparaison entre hommes et femmes dans le secteur bancaire, Notes du Cereq, novembre 2007.
4 Chantal Cossalter et al., « La gestion des ressources humaines dans les banques », Entreprises et histoire, 2007/3 (n° 48), p. 92-108. Marnix Dressen, « Force de travail et formation professionnelle dans les banques », in La Fabrique de la finance, Chambost et alii, dir., (préf. O. Godechot), Lille, Presses du Septentrion, 2015; Edgar Blaustein, Marnix Dressen, Jean-Luc Metzger, L’évolution récente du secteur bancaire en France : effectifs, recrutements, formation, salaires, qualifications, répartitions par sexe, etc., Paris, CNAM, 1995.

La journée d’études voudrait initier et susciter des travaux sur un certain nombre de thèmes, en veillant bien à croiser deux historiographies relativement étanches, l’histoire de la banque d’une part, l’histoire de l’enseignement technique et de la formation professionnelle d’autre part. Les approches comparées sont souhaitées, d’une part entre différents secteurs d’activités proches (les secteurs des Assurances ou des Postes par ex), d’autre part entre différents contextes géographiques (en Europe, mais également dans le cadre des empires coloniaux). Enfin, il nous paraît important de croiser les questionnements ainsi que les méthodologies des historien.nes avec ceux des sociologues des entreprises et de la formation, ce afin d’enrichir, en les complexifiant, les cadres d’analyse.

Continuer la lecture

AAC – Diversité culturelle et citoyenneté : Enjeux éducatifs à l’heure de la globalisation

Voici le lien vers un appel à contribution en vue du colloque « Diversité culturelle et citoyenneté. Enjeux éducatifs à l’heure de la globalisation« , qui aura lieu à Corte du 12 au 14 octobre 2017, organisé par l’Université de Corse Pascal Paoli (UCPP) UMR CNRS LISA 6240 – Équipe ICPP, l’AFEC (Association Francophone d’Education Comparée), l’AISLF (Comité de recherche 7 – Éducation Formation, Socialisation), l’ESPE de Corse et l’ESPE d’Aquitaine.

→ Appel à contribution

Les propositions sont à envoyer jusqu’au 1er mars 2017.

Veille – compte rendu par Muriel Epstein de Benjamin Moignard, Thomas Sauvadet (dir.), « Espaces scolaires et éducatifs »,

Nous vous signalons un compte rendu rédigé par Muriel Epstein et publié en ligne par Lectures qui peut faire écho aux recherches en histoire de l’éducation: Benjamin Moignard et Thomas Sauvadet (dir.), « Espace scolaires et éducatifs », Espaces et sociétés, n°166, 2016.

 

Parution: Le psychiatre, l’enfant et l’État

Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » – N° 18, « Le psychiatre, l’enfant et l’État. Enjeux d’une spécialité en construction, 1900-1950 », Samuel Boussion et Jean-Christophe Coffin (dir.)

Ce volume est consacré au Congrès international de psychiatrie infantile qui s’est tenu à Paris en 1937 au cours de l’exposition internationale. Premier du genre, il est organisé notamment par Georges Heuyer dont l’importance dans le domaine de l’enfance pendant l’entre deux guerres est désormais un fait admis. Ce sera l’occasion de faire le point sur ce personnage aux multiples activités et d’évoquer la documentation qu’il a laissée. Qui dit congrès international dit aussi circulations, échanges entre les participants, enjeux de connaissance et rapports de pouvoir. C’est tout cela que s’efforce d’aborder ce numéro en faisant une large place à différents représentants de plusieurs des pays présents. C’est ainsi que la psychiatrie de l’enfant et son institutionnalisation sera explorée à partir des situations allemande, belge, britannique, italienne, française et suisse… Enfin, ce sera aussi l’occasion d’appréhender les savoirs psychiatriques sur l’enfant en amont comme en aval afin de mieux saisir l’importance de ce congrès, au-delà du fait d’avoir été le premier du genre.

Thèse soutenue – Filles et fils d’immigrés à l’université : le cas lyonnais 1950-1990, Hacina Ramdani

Billet proposé par Hacina Ramdani

Filles et fils d’immigrés à l’université : le cas lyonnais 1950-1990 – Résumé

Thèse réalisée sous la direction de Gérard Noiriel et soutenue à l’EHESS le 14 octobre 2016 en histoire et civilisations.

La massification de l’enseignement secondaire depuis les années 1960 et supérieur beaucoup plus récemment, ne doit pas masquer que les inégalités devant l’enseignement sont encore très prégnantes. Pourtant, certains parviennent à échapper aux mécanismes de la reproduction scolaire. Nous nous sommes intéressés dans cette étude à ces trajectoires déviantes. Notre recherche est une monographie qui a pour objet le suivi rétrospectif d’une cohorte d’enfants d’immigrés ayant accédé à l’université (de) Lyon (2) au cours des années 1950 à 1990. Nous avons cerné le profil de ces enfants d’immigrés puis « reconstitué » leurs parcours scolaires et universitaires afin de mettre en lumière l’influence de la démocratisation scolaire, des origines nationale et sociale, du genre, du passé scolaire des enfants d’immigrés sur leur devenir mais également d’interroger le rôle de l’environnement familial et extra familial, ainsi que l’implication de ces filles et fils d’immigrés dans leur scolarité. L’université est une étape importante, voire déterminante dans la vie mais elle reste néanmoins transitoire. Continuer la lecture

AAC: Genève, une plateforme de l’internationalisme éducatif au 20e siècle

Voici un appel à contribution en vue du colloque « Genève, une plateforme de l’internationalisme éducatif au 20e siècle« , organisé par l’Université de Genève, Uni-Mail, les 14 et 15 septembre 2017

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’« Héloïse, Itinéraire des Pédagogues européens », association affiliée à la Fédération Française des Itinéraires Culturels Européens.

Appel à contribution

AAC: La place des femmes dans les structures d’enseignement techniques et scientifiques régionaux

Voici un appel à communication pour une journée d’étude dans le cadre de la fédération des MSH de Bourgogne et Franche-Comté « Transmission, Travail, Pouvoirs » sur le thème de « La place des femmes dans les structures d’enseignement techniques et scientifiques régionaux, XIXe-XXIe siècles« , qui se tiendra à la MSH de Besançon, le jeudi 3 novembre 2016.

Le constat d’un pays dont les femmes constituent désormais la majorité des diplômés de l’enseignement supérieur, mais où ces dernières n’occupent pas encore une place dans le monde du travail en rapport avec leur qualification est désormais bien connu. C’est encore davantage le cas dans les formations scientifiques et techniques. Quelles sont les racines historiques de cet état des choses ? D’un point de vue historiographique, si les études de genre sont à la mode, l’histoire des techniques, domaine réputé masculin, est à la traîne, notamment en France, surtout lorsque l’on aborde la question de l’enseignement scientifique et technique, et encore davantage lorsque l’on se penche non sur Paris mais sur les expériences régionales. Les études de cas provinciales manquent encore, d’où la nécessité d’un changement d’échelle (voire de jeux d’échelles) avec des réflexions dans le cadre régional et/ou interrégional.

Aborder la dimension historique, sociologique, anthropologique et régionale de la problématique « genre et formations techniques et scientifiques » constitue donc à la fois un défi méthodologique et pluridisciplinaire, tout en revêtant un intérêt pédagogique et économique en prise avec le présent et l’avenir.

Les communications pourront viser à cerner la dimension régionale, provinciale de la thématique, encore très peu étudiée dans sa dimension historique, ainsi que la notion de « transfuges » de genre : le plaisir des techniques parvient-il -et quand y parvient-il ?- à dépasser, à transcender les rôles de genre dans les formations à haute valeur scientifique et technique ?

Merci d’envoyer vos propositions avant le 5 septembre 2016 à :
nathalie.joly@agrosupdijon.fr; laurent.heyberger@utbm.fr et fabien.knittel@univ-fcomte.fr.

Acceptation des propositions par le comité de sélection : 12 septembre 2016.

Les frais de déplacement (et, éventuellement, d’hébergement) seront pris en charge par les MSH de Bourgogne et de Franche-Comté.

Ressources : La formation des maîtres en France, 1792-1990. Textes officiels

À la suite du succès rencontré par la base de données sur la formation des maîtres en France, depuis 1914 jusqu’à 1990, Marcel Grandière nous propose, en collaboration avec Rémi Paris, la mise en ligne de son premier répertoire publié il y a quelques années (disponible gratuitement en pdf).

Cet ajout vient augmenter la base de données dynamique en la complétant de plus de 1000 textes produits par la puissance publique (ministères, chambres parlementaires…), depuis 1792 jusqu’à 1914.

http://rhe.ish-lyon.cnrs.fr/?q=toformation

La base donne l’intitulé de chacun d’eux. Les plus importants, ceux qui témoignent d’une inflexion, qui ouvrent une ère nouvelle, sont donnés en extraits ou in extenso.

AAC: La fabrique des programmes d’enseignement dans le supérieur

Dans le cadre des Journées d’étude du Réseau d’Etudes sur l’Enseignement Supérieur, le laboratoire Triangle lance un appel à communications sur le thème: La fabrique des programmes d’enseignement dans le supérieur. Institutions, pratiques enseignantes et reconfigurations curriculaires » [Appel communication en Pdf].

Les journées d’études auront lieu les 24 et 25 novembre 2016 à l’ENS de Lyon.
Organisateurs : Julien Barrier, Olivier Quéré et Rachel Vanneuville

1.   Organisation des journées d’étude et calendrier
Ces journées d’étude proposent de réunir et de faire dialoguer des travaux de sciences sociales autour de l’analyse de la construction des programmes d’enseignement – ou curricula – dans le supérieur (voir l’appel à communications ci-dessous).
Elles prendront la forme d’ateliers de discussion, permettant un travail de fond sur les textes proposés par les participants. Dans cet esprit, le nombre de communications retenues ne devrait pas dépasser une douzaine ou, tout au plus, une quinzaine de textes. Dans la lignée des précédentes manifestations du RESUP, ces journées d’étude sont ouvertes à l’ensemble des sciences sociales, le thème du curriculum invitant à croiser – entre autres –  des approches sociologiques, historiques et de science politique. Les communications s’appuyant sur des données empiriques originales seront privilégiées. Elles pourront mobiliser un large éventail de méthodes : analyses statistiques, observations ethnographiques, enquêtes par entretien, prosopographie, exploitation d’archives… Les communications combinant plusieurs méthodes sont particulièrement bienvenues. Continuer la lecture

Coll.: L’école et les langues

Le Centre de Recherche Bretonne et Celtique (EA4451) et le Pôle universitaire Pierre-Jakez Hélias de l’Université de Bretagne occidentale (Brest-Quimer) organise du 19 au 21 mai un colloque international sur le thème : « L’école et les langues dans les espaces en situation de partage linguistique à travers l’histoire »

Programme