Archives de catégorie : Lectures

Cette catégorie regroupe les billets présentant un ouvrage/un article dans le domaine de l’histoire de l’éducation.

Parution: Le psychiatre, l’enfant et l’État

Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » – N° 18, « Le psychiatre, l’enfant et l’État. Enjeux d’une spécialité en construction, 1900-1950 », Samuel Boussion et Jean-Christophe Coffin (dir.)

Ce volume est consacré au Congrès international de psychiatrie infantile qui s’est tenu à Paris en 1937 au cours de l’exposition internationale. Premier du genre, il est organisé notamment par Georges Heuyer dont l’importance dans le domaine de l’enfance pendant l’entre deux guerres est désormais un fait admis. Ce sera l’occasion de faire le point sur ce personnage aux multiples activités et d’évoquer la documentation qu’il a laissée. Qui dit congrès international dit aussi circulations, échanges entre les participants, enjeux de connaissance et rapports de pouvoir. C’est tout cela que s’efforce d’aborder ce numéro en faisant une large place à différents représentants de plusieurs des pays présents. C’est ainsi que la psychiatrie de l’enfant et son institutionnalisation sera explorée à partir des situations allemande, belge, britannique, italienne, française et suisse… Enfin, ce sera aussi l’occasion d’appréhender les savoirs psychiatriques sur l’enfant en amont comme en aval afin de mieux saisir l’importance de ce congrès, au-delà du fait d’avoir été le premier du genre.

Numérisation des bulletins des anciens élèves des ENS Fontenay et Saint-Cloud

La Bibliothèque Diderot de Lyon a entamé la numérisation et la mise en ligne des bulletins des associations des ancien.ne.s élèves des ENS de Fontenay et de Saint-Cloud. Ils sont consultables aux adresses suivantes:

La collection sera progressivement enrichie.

Pour mémoire, le monument aux morts virtuel des Normaliens de Saint-Cloud morts pour la France durant la Première Guerre mondiale, réalisé par les élèves historiens de la promotion 2013.

Parution: Histoire de la culture scientifique en France

Philippe Poirrier (dir.), Histoire de la culture scientifique en France. Institutions et acteurs, Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2016, 156 pages.

Présentation :
Cet ouvrage collectif vise, dans une perspective historienne, à analyser comment la « culture scientifique » a fait l’objet de politiques publiques en France, depuis une trentaine d’années. Les contributions portent sur le rôle des ministères chargés de la culture scientifique (ministère de la recherche & ministère de la culture), des principales institutions (musées et centres de culture scientifique, technique et industrielle) et acteurs concernés (scientifiques et médiateurs, chercheurs et militants de l’éducation populaire). Les analyses menées confirment la rupture des années 1980 : l’hybridation militante des années 1970, perceptible aussi bien chez quelques chercheurs qui souhaitent faire descendre la science dans la rue que chez les militants de l’éducation populaire qui défendent l’idée de loisirs scientifiques, laisse la place à un processus d’institutionnalisation et de professionnalisation, fortement soutenu par les pouvoirs publics. La culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) devient un instrument des politiques publiques ; fait l’objet de programmes portés par différents ministères ; s’incarne dans des institutions spécifiques. Mettre les sciences en culture s’affiche comme une priorité.

Table des matières :

  • Introduction : Philippe Poirrier (UBFC)
  • Daniel Raichvarg (UBFC) : Vulgarisation versus culture scientifique
  • Dominique Ferriot (CNAM) : Le Ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche : une politique publique de la culture scientifique, technique et industrielle.
  • Andrée Bergeron (Centre Alexandre Koyré) : Pour une histoire des Centres  de culture scientifique, technique et industrielle.
  • Marina Gasnier  (UBFC) : Patrimoine industriel et technique. Entre héritage culturel et institutionnalisation
  • Michel Van Praët (Museum national d’histoire naturelle): Contexte et acteurs de la rénovation des musées de l’Education nationale.

Parution: Histoire de l’Université de Strasbourg de 1919 à 1939

F. Olivier-Utard, Une université idéale? Histoire de l’Université de Strasbourg de 1919 à 1939, Presses universitaires de Strasbourg, 2016.

Comment fonde-t-on une université au XXe siècle ? À Strasbourg, en 1919, au lendemain d’une guerre qui a bouleversé le monde, un projet s’élabore et se met en place, prenant appui sur les évolutions de la science et les besoins nouveaux des sociétés. La dynamique est double : s’appuyer sur les expériences allemande et française, afin d’allier recherche, enseignement et service de la Cité. Le défi sera relevé grâce à des équipes, des laboratoires, des enseignants d’avant-garde et à l’afflux d’étudiants. Dans le même temps apparaissent des freins qui contraignent à restreindre les ambitions, tels le terrain politique local, la crise financière, la mobilité sociale.
Cet ouvrage examine les aléas d’une université en cours de fondation au fil des années de l’entre-deux-guerres, sous les angles divers de l’institution, de la science et des hommes qui les ont produites.