Archives mensuelles : novembre 2013

AAC prolongé – ISCHE 2014 « Education, war and peace »

L’ISCHE (International Standing Conference on History of Education) prolonge son appel à communication jusqu’au 9 décembre. Le congrès aura lieu du 23 au 26 juillet 2014 à Londres.

Les propositions doivent être en lien avec le thème cette année, Education, war and peace. Elles peuvent être soumises en anglais, français, allemand ou espagnol. La soumission se fait en ligne. Pour plus de détails: http://www.ische2014.org/call-for-papers.

Soutenance de thèse: Genre, savoir et citoyenneté. Les enjeux politiques de l’éducation des filles (de 1789 aux années 1820

Caroline Fayolle soutiendra sa thèse de doctorat, sous la direction de Michèle Riot-Sarcey (U. Paris VIII) sur « Genre, savoir et citoyenneté. Les enjeux politiques de l’éducation des filles (de 1789 aux années 1820)« , le mardi 26 novembre 2013.

Jury :

  • M. Jean-Claude CARON, Professeur, histoire contemporaine, Université Blaise Pascal-Clermont-Ferrand II
  • Mme Dominique GODINEAU, Professeure, histoire moderne, Université Rennes 2
  • M. Jean-Clément MARTIN (rapporteur), Professeur, histoire contemporaine, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Mme Michèle RIOT-SARCEY (directrice de la thèse), Professeure, histoire contemporaine, Université Paris 8
  • Mme Rebecca ROGERS (rapporteur), Professeure, histoire de l’éducation, Université Paris Descartes
  • M. Pierre SERNA, Professeur, histoire moderne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La soutenance aura lieu le mardi 26 novembre 2013 à partir de 10h30 dans la salle des thèses de l’espace Gilles Deleuze (bâtiment A) de l’Université Paris 8 (ligne 13, station Saint-Denis Université).

Séminaire Gehfa: S’organiser et se faire entendre

Le Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) poursuit son cycle de conférence sur le thème “La formation d’adultes dans des contextes de décolonisation“, coordonné par Jacques Denantes.

La seconde conférence aura lieu le mardi 3 décembre 2013 de 15h30 à 18h00 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e.

Troisième séance: “S’organiser et se faire entendre”

Après des décennies de domination étrangère, les peuples voyaient dans la décolonisation la perspective de vivre et travailler pour une amélioration de leurs conditions d’existence.
Mais les problèmes du sous-développement ne disparaissent pas du seul fait de l’indépendance ; il n’était possible d’en sortir – c’était évident – qu’avec la participation éclairée du maximum d’habitants, surtout ruraux étant donnée leur prédominance dans la démographie et l’économie de cette époque, de l’ordre de 80%.
Parfois, ce sont les nouvelles autorités nationales qui ont adopté des politiques visant à donner aux populations les possibilités de s’impliquer et de se former pour la solution de leurs problèmes de développement : c’est le cas des diverses initiatives d’ «Animation rurale» dont parlera Roland COLIN qui en a été l’acteur dans plusieurs pays. Continuer la lecture

AAC: Connecting Culture

Voici le lien vers l’appel à communication du prochain Congrès international sur l’histoire de l’enseignement et de l’apprentissage des langues étrangères et seconde, 1500-2000, sur le thème « Connecting Cultures« .

C’est l’occasion de signaler l’existence du site/réseau « History of Modern Language Education in the UK and Europe« .

Soutenance de thèse: Le livre du monde : voyage et éducation à l’Âge classique

Juliette Morice soutiendra, le 29 novembre 2013, sa thèse de doctorat en philosophie, intitulée « Le livre du monde : voyage et éducation à l’Âge classique« .

jury:

  • M. Didier Deleule – Professeur émérite à l’Université Paris 10-Nanterre
  • M. Laurent Jaffro – Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • M. Denis Kambouchner – Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • M. Bernard Sève – Professeur à l’Université Lille 3 Charles De Gaulle
  • Mme Mariafranca Spallanzani – Professeur à l’Università di Bologna

Résumé:

Entre le milieu du XVIe siècle et la fin du XVIIIe siècle, la question des voyages est en Europe l’objet de disputes passionnées : y a-t-il de bonnes raisons de voyager « pour soi »? Continuer la lecture

Parution: Grandmont. Un lycée, un lieu, une histoire

C. PERRIN (dir.), Grandmont. Un lycée, un lieu, une histoire, Presses de Grandmont, Tours, 2013.

Présentation:
Les 31 mai et 1er juin 2013, le lycée Grandmont célébrait ses cinquante ans d’existence et il proposait au public une journée d’études pour retracer son histoire. Ce sont les communications prononcées à cette occasion qui sont maintenant rassemblées dans ce livre. Continuer la lecture

Soutenance de thèse: Les sciences humaines (pédagogie-psychologie-sociologie) dans la formation des maîtres de l’enseignement primaire (1920-1969)

Emmanuelle Guey soutiendra, le jeudi 28 novembre 2013, à 14h, sa thèse sous la direction de Antoine Savoye (U. Paris VIII) sur le thème: « Les sciences humaines (pédagogie-psychologie-sociologie) dans la formation des maîtres de l’enseignement primaire (1920-1969) : étude historique sur une institutionnalisation discontinue »

Jury :

  • Jean-François CONDETTE, Professeur en Histoire contemporaine, Université d’Artois
  • Pierre KAHN, Professeur en Sciences de l’éducation, Université de Caen Basse Normandie
  • Dominique OTTAVI, Professeur en Sciences de l’éducation, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Antoine SAVOYE, Professeur en Sciences de l’éducation, Université Paris 8 Saint-Denis

Résumé:
Cette thèse a pour objet l’étude du phénomène d’institutionnalisation discontinue de trois disciplines (pédagogie-psychologie-sociologie) dans la formation des maîtres du primaire, articulée à l’histoire spécifique de l’enseignement de la science de l’éducation à la Sorbonne, entre 1920 et 1969. Le corpus étudié est composé des curricula officiels de formation (curriculum formel) mis en rapport avec leurs vulgarisations éditoriales (manuels scolaires). Éclairée par des biographies, l’analyse de ce corpus montre que ces disciplines sont à la résultante d’enjeux politiques, scientifiques, et pédagogiques. Considérés comme des constructions sociales, ces curricula apparaissent comme des marqueurs identitaires d’une époque. Accédant au statut de sciences appliquées (1920-1940), intégrées dans la formation des maîtres, elles s’autonomisent de la matrice universitaire, puis s’émancipent au point de devenir de nouvelles matières (1947-1969). Ce processus fait apparaître le domaine de la formation des instituteurs comme un lieu producteur de sciences hybrides (psychopédagogie, sociopédagogie). Alors que l’après-guerre favorise ce dynamisme créatif, ces dernières ne bénéficieront pas d’une réelle reconnaissance académique. C’est plutôt à une dissolution des sciences humaines au sein de la formation des maîtres à laquelle on assiste qu’à leur consolidation. Plus que simple étude du transfert de disciplines du supérieur au primaire, cette thèse explique un processus complexe et non linéaire de co-construction des savoirs du maître articulant la définition de nouveaux contenus de formation à visée professionnelle et la structuration des sciences humaines dans le champ académique.

La soutenance publique se tiendra à l’université Paris 8 – 2, rue de la Liberté – 93526 Saint-Denis.
Salle des thèses – Espace Deleuze – Bâtiment A, 1er étage (Face Amphi A2).

Séminaire: Histoire des Sciences de l’homme et de la société

Voici le programme du séminaire « Histoire des Sciences de l’homme et de la société« , pour l’année 2013-2014.

Centre Alexandre Koyré
(27, rue Damesme, 5ème  étage, 75013 Paris, métro Tolbiac)
Vendredi de 14 à 16 heures

Responsables : Jacqueline Carroy – Wolf Feuerhahn – Marc Renneville – Nathalie Richard

Placé sous le patronage de la Société française pour l’histoire des sciences de l’homme (S.F.H.S.H.), ce séminaire du Centre Koyré est un forum de discussions sur les problématiques actuelles, les livres récemment parus et le statut général des archives. Il vise moins à l’érudition au sens strict qu’à l’explicitation des démarches qu’elle sous-tend. Il a pour double vocation de favoriser l’identité du domaine, dans son rapport à la discipline historique prise dans son ensemble, et de créer une dynamique dont bénéficieront chercheurs spécialisés et doctorants.

  • 18 octobre – Antonella ROMANO (EHESS, Centre Alexandre Koyré): Le genre de l’histoire naturelle et morale à la Renaissance ou englober l’humain dans la cosmologie chrétienne.
  • 8 novembre – Nathalie RICHARD (Université du Maine, CERHIO): Hippolyte Taine: Histoire, psychologie,littérature (discutante : Régine Plas)
  • 22 novembre – Alain MESSAOUDI (Université de Nantes): Les orientalistes arabisants et le développement des sciences sociales au XIXe siècle en France Continuer la lecture

Séminaire: L’enquête biographique dans les études sur les sciences. Vie et travail scientifiques

Voici le programme du séminaire « L’enquête biographique dans les études sur les sciences. Vie et travail scientifiques », organisé au centre Koyré par Anne Collinot.

Dans ce cadre, Lewis Pyenson (Western Michigan University) donnera une conférence intitulée: « Les idées et la vie intime : le mariage des Sarton et la genèse d’une discipline savante ».

La conférence aura lieu le 25 novembre 2013, de 15h30 à 17h30 au Centre Alexandre Koyré [27 rue Damesme, 5ème étage, 75013 Paris (métro Tolbiac)].

Depuis quatre-vingts ans, le projet d’une histoire sociale des idées scientifiques reparaît à plusieurs reprises sans avoir encore livré un schéma transférable d’une époque à une autre. Nous traiterons de la pertinence d’une configuration sociale manifeste dans toute époque, la vie intime, comme lieu où s’engendrent des idées scientifiques. La vie de George Sarton, savant, et de son épouse Mabel Elwes, artiste, nous permet de voir jusqu’à quel point un mariage turbulent pourrait fournir des éléments pour comprendre la genèse d’une discipline scientifique : l’histoire des sciences aux Etats-Unis.

Lewis Pyenson est professeur d’histoire. Il a publié The Passion of George Sarton: A Modern Marriage and Its Discipline (Philadelphia: American Philosophical Society, 2007).

Rappel du programme des séances suivantes :

  • 02/12/2013      Isabelle Gouarné (Centre Alexandre Koyré) « Vie savante et engagement politique. Deux études de cas : Jean-Maurice Lahy et Georges Friedmann».
  • 09/12/2013      Céline Surprenant (Assistante de recherche au Collège de France) « Loger et travailler au Collège de France selon Ernest Renan ».
  • 16/12/2013      Claudine Fontanon (EHESS Centre Alexandre Koyré) « Les professeurs du Conservatoire national des arts et métiers (1819-1920): vies et carrières au service de l’enseignement populaire ». Continuer la lecture

JE: Charles Richet et son temps

L’Académie nationale de médecine a organisé le 14 novembre une journée d’études consacrée à « Charles Richet et son temps« .

Présentation:

1913 : Charles Richet reçoit le prix Nobel de physiologie et de médecine pour sa découverte de l’anaphylaxie. Au-delà de ses travaux pionniers, qui ont ouvert la voie à l’immunologie moderne, Charles Richet reste une figure de savant complexe, véritable synthèse des nombreuses contradictions de son temps : pacifiste et patriote, eugéniste et dreyfusard, positiviste et adepte du spiritisme. L’étude de ses passions pour la construction aéronautique, pour l’écriture littéraire, et celle de ses engagements, feront émerger une figure intellectuelle incontournable du Paris savant de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

En ligne: Corpus des étudiants étrangers et des femmes reçus docteurs en médecine à Paris entre 1807 et 1907

Pierre Moulinier a versé à la BIUSanté les corpus qu’il a réalisés au cours de ses recherches sur les étrangers et les femmes reçues docteurs en médecine à Paris entre 1807 et 1907.

Présentation:

Issus du versement des archives de la Faculté de médecine de Paris aux Archives nationales, les dossiers individuels des étudiants reçus docteurs en médecine depuis 1807 constituent une exceptionnelle documentation, sans équivalent pour les autres facultés, à l’exception de celle de pharmacie. Classés par année de réception et par ordre alphabétique, quasiment sans lacunes, ils sont renseignés de la première inscription en faculté jusqu’à la fin des études et offrent un aperçu de la scolarité de l’étudiant, du baccalauréat à la thèse, à Paris, en Province voire à l’étranger.

Ces dossiers permettent de retracer des parcours individuels en fournissant nombre de renseignements d’ordre académique ou social sur un étudiant, mais aussi d’étudier des groupes à travers l’analyse de promotions successives ou de s’intéresser à des catégories homogènes d’étudiants (en fonction de leur pays d’origine par exemple).

L’historien et chercheur Pierre Moulinier a exploité ces sources dans le cadre de travaux consacrés à la naissance de l’étudiant moderne ou encore aux étudiants étrangers à Paris au XIXe siècle, qui lui ont donné l’occasion d’établir deux corpus exhaustifs : celui des étudiants étrangers reçus docteurs en médecine entre 1807 et 1907 et celui des étudiantes françaises et étrangères reçues au doctorat à partir de 1870.

Aujourd’hui il met à la disposition de la Biu Santé l’énorme masse d’informations constituée par le dépouillement de ces 3858 dossiers d’étudiants et d’étudiantes conservés aux AN sous les cotes AJ/16/6754-6944 et 7191-7213, afin qu’elle puisse bénéficier à la communauté des chercheurs.

JE: Le scoutisme laïque dans la résistance à l’occupation allemande et au gouvernement de Vichy

L’AHSL (Association pour l’histoire du scoutisme laïque) organise le 30 novembre une journée d’études sur le thème: « Le scoutisme laïque dans la résistance à l’occupation allemande et au gouvernement de Vichy. De la Résistance à l’éducation à la citoyenneté« .

JE: L’écriture de l’histoire de l’éducation : le biais du Parti socialiste

Le Centre Georges Chevrier (U. de Bourgogne) organise une journée d’études, le 6 décembre 2013, consacrée à « L’écriture de l’histoire de l’éducation : le biais du Parti socialiste.  Problématisations et études« .