Publication – Sébastian-Akira Alix, L’éducation progressiste aux États-Unis. Histoire, philosophie et pratiques (1876-1919)

Présentation de l’éditeur :  Comment réformer l’école pour en faire un lieu de formation du citoyen ? Cette question a animé les réflexions de nombreux pédagogues comme John Dewey, Célestin Freinet, Ovide Decroly, ou Maria Montessori.  

Cet ouvrage propose une approche historique et philosophique d’un mouvement de réformes pédagogiques fondateur de l’éducation dans l’Amérique du début du XXe siècle : l’éducation progressiste nouvelle, ou comment mettre la pédagogie au service de la démocratie.

Adaptation de l’enseignement à l’enfant, respect du rythme de développement, apprendre en faisant, etc., l’auteur explore les réalisations institutionnelles et les pratiques éducatives qui en ont découlé à travers de nombreux exemples pris dans la période allant de 1876 à 1919, qui marque un tournant dans l’évolution de l’éducation aux États-Unis.

Plus d’informations sur le site des Presses universitaires de Grenoble.

Atelier-séminaire des doctorants

Le prochain atelier des doctorant-e-s travaillant sur l’éducation aura lieu le 19 avril prochain, de 13h30 à 17h, à l’ENS de Lyon, site Descartes, salle F 17, autour du thème « L’implication universitaire hors les murs ». Il pourra également être suivi en visioconférence à Paris, sur le site de l’UPS Pouchet en salle 124.

La séance s’organisera autour:

• De la présentation de Camille Vergnaud, doctorante en Géographie à l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense, sur « L’implication universitaire hors les murs : géopolitique des partenariats entre université, universitaires, et acteurs territoriaux »

Dans une approche comparative entre Etats-Unis et France, son travail porte sur les différents modes d’implication universitaire « hors les murs » à différents échelons, et leurs interactions : les politiques d’établissement universitaire, les projets de recherche-formation collaborative, et les pratiques individuelles d’enseignants-chercheurs.

En analysant les partenariats entre universités/universitaires et acteurs territoriaux, ce sont les définitions des missions universitaires et le fonctionnement des universités, les postures épistémologiques et les conceptions du métier d’enseignant-chercheur qui sont interrogés.

Son intervention portera sur le positionnement et les politiques de l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense à l’égard des territoires et ses acteurs, dans un contexte d’évolution législative de la gouvernance des universités.

• D’une discussion avec Jérôme Aust (Sciences Po Paris, CSO).

Continuer la lecture de « Atelier-séminaire des doctorants »