Archives par étiquette : formation des adultes

La Lettre du Gehfa [janvier 2016]

La dernière édition de la lettre du Gehfa, Hisfora, n° 43 est en ligne.

Contenu :

  • Séminaire du mardi 2 février avec Stéphane Lembré
  • Claude Dubar. De l’Autre jeunesse à La formation professionnelle continue – De la socialisation à la construction de l’identité sociale. Christiane Etévé
  • Folies et raisons d’une université : Paris 8. De Vincennes à Saint-Denis. Note de lecture de Jacques Denantes
  • Vient de paraître Former les militants, former les travailleurs. Les syndicats et la formation depuis la Seconde Guerre mondiale
  • Écrit d’archives : « Aux femmes ! Aux mères ». Madeleine Vernet (La Mère Éducatrice, 1er octobre 1917)
  • Chronique bibliographique et présentation de l’ouvrage Marcel Lesne. Cheminement d’un théoricien de la formation : souvenirs et rencontres.
  • Bulletin d’adhésion 2016

Séminaire: Actualité, enjeux et problèmes de la conservation des archives : Les archives de l’éducation populaire et de la formation des adultes

Le prochain séminaire du GEHFA aura lieu le mardi 25 mars 2014 de 15h30 à 17h30
à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e.

Il portera sur le thème « Actualité, enjeux et problèmes de la conservation des archives : les archives de l’éducation populaire et de la formation des adultes »
avec :

  • Gaëtan Sourice, Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Pajep)
  • Guillaume Nahon, directeur des Archives départementales et Pascal Carreau, responsable des archives privées, Centre départemental d’archives de la Seine Saint-Denis.

 

Séminaire Gehfa: S’organiser et se faire entendre

Le Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) poursuit son cycle de conférence sur le thème “La formation d’adultes dans des contextes de décolonisation“, coordonné par Jacques Denantes.

La seconde conférence aura lieu le mardi 3 décembre 2013 de 15h30 à 18h00 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e.

Troisième séance: “S’organiser et se faire entendre”

Après des décennies de domination étrangère, les peuples voyaient dans la décolonisation la perspective de vivre et travailler pour une amélioration de leurs conditions d’existence.
Mais les problèmes du sous-développement ne disparaissent pas du seul fait de l’indépendance ; il n’était possible d’en sortir – c’était évident – qu’avec la participation éclairée du maximum d’habitants, surtout ruraux étant donnée leur prédominance dans la démographie et l’économie de cette époque, de l’ordre de 80%.
Parfois, ce sont les nouvelles autorités nationales qui ont adopté des politiques visant à donner aux populations les possibilités de s’impliquer et de se former pour la solution de leurs problèmes de développement : c’est le cas des diverses initiatives d’ «Animation rurale» dont parlera Roland COLIN qui en a été l’acteur dans plusieurs pays. Continuer la lecture

Séminaire Gehfa: Relever les défis de l’indépendance

Le Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) poursuit son cycle de conférence sur le thème “La formation d’adultes dans des contextes de décolonisation“, coordonné par Jacques Denantes.

La seconde conférence aura lieu le mardi 8 octobre 2013 de 15h30 à 17h30 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e

Présentation:

Seconde séance, “Relever les défis de l’indépendance”

Le défi de l’indépendance, c’est que l’autorité coloniale formellement disparue, une autorité nationale se trouve en mesure d’assurer la cohésion du pays dorénavant maître de ses choix ; et plus encore, que puissent se libérer et prendre force les dynamiques susceptibles d’ouvrir à toutes les populations les voies du développement.
Dans le contexte particulier de la Nouvelle Calédonie, on sait comment les antagonismes exacerbés depuis un siècle firent place soudain, en 1988, au dialogue et à la volonté de bâtir ensemble un avenir commun. Dans ce contexte, l’indépendance se voyait pour la première fois reconnaître comme une option légitime qu’il appartiendrait aux seuls habitants du territoire, le jour venu, de ratifier ou non. Une option que « l’opération 400 Cadres » allait contribuer à rendre crédible, par le rééquilibrage des responsabilités dont elle allait être l’amorce. Ce sera là l’objet de la première partie de ce séminaire. Cette opération sera présentée par François Lebouteux qui en a assuré le lancement et les premières années. Continuer la lecture

JE: Actualité de la pensée sociologique de Marcel Lesne. Fondements, continuités et ruptures en formation des adultes

Le CNAM organise en partenariat avec le Gehfa, le 24 septembre 2013, une journée d’étude consacrée à l »Actualité de la pensée sociologique de Marcel Lesne. Fondements, continuités et ruptures en formation des adultes« .

Présentation:

L’apport de Marcel Lesne (1916-2012) est immense. Fondateur et premier titulaire de la chaire de formation des adultes au Cnam en 1971, puis du Centre de formation de formateurs en 1974, il a construit son enseignement autour des apports de la réflexion sociologique aux actes de formation, en y associant les recherches qu’il conduisait et les actions innovantes de formation de formateurs qu’il impulsait.

LESNE La suite et le programme complet…

Séminaire: La formation d’adultes dans des contextes de décolonisation (21/05/2013)-Gehfa

Le Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) inaugure un nouveau cycle de conférence sur le thème « La formation d’adultes dans des contextes de décolonisation« , coordonné par Jacques Denantes.

La première d’entre elles aura lieu le mardi 21 juin 2013 de 15h30 à 17h30 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e

Présentation:

Première séance, « Préparer et assurer les relèves »

Sous le régime de la domination coloniale, l’encadrement de l’administration et celui des services publics étaient largement assurés par des Français. L’accession à l’indépendance a posé brutalement la question de leur prise en charge par des cadres nationaux. D’une part l’évènement de l’indépendance entraînait pour chaque pays la nécessité de la rendre visible dans les bureaux et sur le terrain. D’autre part la plupart des cadres français, non préparés à un changement radical et n’ayant plus d’avenir localement, avaient demandé leur retour en France.
Cependant les nouveaux gouvernements étaient soucieux d’organiser la continuité. Dans la plupart des cas où l’indépendance résultait d’une négociation avec l’ancienne puissance coloniale, des accords avaient prévu des prestations de personnels qualifiés dont la mission était d’assurer cette continuité tout en formant ceux qui devaient les remplacer : c’est ce qu’on a appelé la coopération.

Après l’introduction du cycle par Roland Colin et celle du séminaire par Jean Bernard Payet qui animera la séance, deux exposés seront suivis par un débat sur le thème du séminaire : Préparer et assurer la relève :

  • Sociétés d’électricité d’Afrique francophone : Actions de formation d’EDF (1960-1996) par Jacques Combe, Électricité de France, responsable des actions de formation et de perfectionnement hors de France (1980-1990)
  • En Tunisie, le passage de l’administration directe à la coopération (1956 – 1962) par Jacques Denantes, directeur de Port de Tunis (1957-1958) puis directeur de la SCET Tunis (1958-1964)

Séminaire: La longue histoire inachevée de la formation à distance (26/03/2013)-Gehfa

Le Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) organise cette année un séminaire consacré à “La longue histoire inachevée de la formation à distance”, coordonné par Viviane Glikman.

Continuer la lecture

Séminaire: La longue histoire inachevée de la formation à distance (5/02/2013)-Gehfa

Le Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) organise cette année un séminaire consacré à « La longue histoire inachevée de la formation à distance », coordonné par Viviane Glikman.

La deuxième séance aura lieu le mardi 5 février 2013 de 15h30 à 17h30 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e. Elle sera consacrée à l' »Histoire des formes pédagogiques mises en oeuvre dans les formations à distance« , avec comme intervenant Geneviève Jacquinot, professeur émérite de l’université de Paris 8, titulaire de l’ancienne chaire Unesco/Resafad/Togo, membre du CEMTI et de l’ISCC/CNRS. Continuer la lecture

Séminaire: La longue histoire inachevée de la formation à distance

Le Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) organise cette année un séminaire consacré à « La longue histoire inachevée de la formation à distance« , coordonné par Viviane Glikman.

La première séance aura lieu le mardi 4 décembre 2012 de 15h30 à 17h30 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e. Elle sera consacrée à l' »Histoire des technologies de l’information et de la communication dans la formation à distance », avec comme intervenant Jacques Wallet, professeur en Sciences de l’éducation à l’université de Rouen et en charge de la réalisation et de l’expertise de divers projets de FAD. Continuer la lecture

Séminaire: « 1959 : La promotion sociale, une grande ambition politique »

Annonce du prochain séminaire du Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) qui aura lieu mardi 9 octobre 2012 de 15h30 à 17h30 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14ème.

Troisième et dernier séminaire du cycle « 1959 : La promotion sociale, une grande ambition politique », coordonné par Noël Terrot:
La Promotion Individuelle : un bilan des résultats et la promotion sociale des femmes
Intervenants :

  • Noël Terrot, ancien Directeur du Cuidep, Administrateur du Gehfa,
  • Françoise F. Laot, Professeure à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, Présidente du Gehfa

Pour clore ce cycle de trois séminaires sur la promotion sociale, nous avons voulu établir un bilan de l’ensemble des activités depuis 1959. Un éclairage particulier sur la promotion sociale des femmes dans les années 1960 permettra de mettre en évidence que cette politique publique n’avait pas, à l’origine, compris les femmes comme cibles des actions de formation, ainsi que le montre une récente étude archivistique. Le seul rôle qui leur était alors dévolu était celui d’épouses des auditeurs des cours du soir… Quelques données chiffrées seront ensuite proposées pour montrer les évolutions à l’œuvre dans les cinquante dernières années et interroger les perspectives d’avenir.