Archives par étiquette : formation professionnelle

Parution: Les formations commerciales pour les filles et les garçons

Le dernier numéro de la revue Histoire de l’éducation (n° 136), sous la direction de Gérard Bodé et Marianne Thivend porte sur « Les formations commerciales pour les filles et les garçons, XIXe-XXe siècles ».

En voici le sommaire:

Ce numéro sera très prochainement accessible en ligne sur Cairn.

Coll : Éducation et culture matérielle en France et en Europe, XVIe -XXIe siècles

Ce colloque international, qui clôt la recherche Entre mémoire et histoire : le patrimoine Aquitain de l’éducation (ESPÉ Aquitaine – Université de Bordeaux), se tiendra à Bordeaux les 29 et 30 avril 2014.

Programme en pdf

[Le programme de recherche Entre mémoire et histoire : le patrimoine Aquitain de l’éducation (Patria)] a donné lieu tout d’abord à une identification des fonds aquitains de l’éducation se trouvant aux archives, dans les bibliothèques municipales et à l’IUFM d’Aquitaine. L’inventaire de ce patrimoine éducatif a permis de découvrir des documents, des livres, des objets à l’origine d’apprentissages permettant la constitution d’une culture scolaire. Ces traces matérielles permettent aujourd’hui de mieux se représenter certaines pratiques, de mieux comprendre l’attitude des enseignants et de cerner l’univers mental de l’élève et du maître à une époque donnée. Ainsi, ce colloque qui vise à confronter et à comparer les approches ne se limite ni à l’Aquitaine, ni à la France. Il ne s’inscrit pas non plus dans une vision uniquement historique et s’ouvre aux autres sciences sociales.

Contact : colloque-patria [at] espe-aquitaine.fr

Séminaire Gehfa: S’organiser et se faire entendre

Le Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) poursuit son cycle de conférence sur le thème “La formation d’adultes dans des contextes de décolonisation“, coordonné par Jacques Denantes.

La seconde conférence aura lieu le mardi 3 décembre 2013 de 15h30 à 18h00 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e.

Troisième séance: “S’organiser et se faire entendre”

Après des décennies de domination étrangère, les peuples voyaient dans la décolonisation la perspective de vivre et travailler pour une amélioration de leurs conditions d’existence.
Mais les problèmes du sous-développement ne disparaissent pas du seul fait de l’indépendance ; il n’était possible d’en sortir – c’était évident – qu’avec la participation éclairée du maximum d’habitants, surtout ruraux étant donnée leur prédominance dans la démographie et l’économie de cette époque, de l’ordre de 80%.
Parfois, ce sont les nouvelles autorités nationales qui ont adopté des politiques visant à donner aux populations les possibilités de s’impliquer et de se former pour la solution de leurs problèmes de développement : c’est le cas des diverses initiatives d’ «Animation rurale» dont parlera Roland COLIN qui en a été l’acteur dans plusieurs pays. Continuer la lecture

JE: Actualité de la pensée sociologique de Marcel Lesne. Fondements, continuités et ruptures en formation des adultes

Le CNAM organise en partenariat avec le Gehfa, le 24 septembre 2013, une journée d’étude consacrée à l »Actualité de la pensée sociologique de Marcel Lesne. Fondements, continuités et ruptures en formation des adultes« .

Présentation:

L’apport de Marcel Lesne (1916-2012) est immense. Fondateur et premier titulaire de la chaire de formation des adultes au Cnam en 1971, puis du Centre de formation de formateurs en 1974, il a construit son enseignement autour des apports de la réflexion sociologique aux actes de formation, en y associant les recherches qu’il conduisait et les actions innovantes de formation de formateurs qu’il impulsait.

LESNE La suite et le programme complet…

Parution: Les enjeux contemporains de la formation juridique

Vient de paraître, sous la direction de  Myriam Aït-Aoudia, Liora Israël et Rachel Vanneuville un numéro de la revue Droit et Société sur « Les enjeux contemporains de la formation juridique » [83, 2013].

Sommaire:

  • « Le droit saisi par son enseignement. Présentation du dossier », Myriam Aït-Aoudia, Rachel Vanneuville
  • « Quel droit pour quel magistrat? Evolution de la place du droit dans la formation des magistrats français, 1958-2005 », Anne Boigeol
  • « De l’honnête homme au manager? La contribution des enseignements juridiques de l’Ecole Centrale à la définition d’un ingénieur d’élite depuis 1829 », Antoine Derouet
  • « Quand les managers mettent la robe. Les grandes écoles de commerce sur le marché de la formation juridique », Emilie Biland
  • « La formation contemporaine des avocats : aiguillon d’une recomposition de l’enseignement du droit en France? » Rachel Vanneuville
  • « Un bon juriste est un juriste qui ne s’arrête pas au droit. Controverses autour de la réforme de la licence de droit de mars 1954 », Cédric Moreau de Bellaing
  • « Le droit dans la concurrence. Mobilisations universitaires contre la création des diplômes de droit à Sciences Po Paris », Myriam Aït-Aoudia
  • « L’apprentissage du droit. Une approche ethnographique », Liora Israël

 

JE: Cultures et formations techniques des ouvriers et des techniciens (XVIIIe-XXe siècles)

L’UTBM organise une journée d’étude sur « Cultures et formations techniques des ouvriers et des techniciens (XVIIIe-XXe siècles)« , le vendredi 7 juin (UTBM, site de Sévenans).

Programme:

9h30-9h45 : Introduction (Laurent Heyberger, Université de technologie de Belfort-Montbéliard et Fabien Knittel, Université de Franche-Comté)

Session 1 : discutant, Alexandre Herléa (Université de technologie de Belfort-Montbéliard)

  • 9h45-10h20 : L’école publique et gratuite de dessin de Rouen au XVIIIe siècle, la formation des techniciens (Frédéric Morvan, ENSA de Rennes)
  • 10h20-10h55 : Les cours pour les ouvriers au Conservatoire des Arts et Métiers sous la Restauration et la monarchie de Juillet (Carole Christen, Université Lille III et IUF)
  • 11h10-11h45 : L’apprentissage des techniques laitières au sein de l’ENIL de Mamirolle à la fin du XIXe siècle (Fabien Knittel, UFC)
  • 11h45-12h20 : La promotion de l’artisanat rural et la formation technique en France dans les années 1920 et 1930 (Stéphane Lembré, Université d’Artois)

Session 2 : discutant, Laurent Heyberger (UTBM)

  • 14h-14h35 : « Des ouvriers intellectuels ». Formation professionnelle et cultures du travail chez les ouvriers italiens envoyés aux expositions universelles (Anna Pellegrino, Université de Padoue
  • 14h35-15h10 : La psychotechnique et les machinistes des transports parisiens, années 1910-années 1920 (Arnaud Passalacqua, Université Paris Diderot)
  • 15h20-15h55 : Le paysage de la formation ouvrière chez Alsthom et Peugeot, 1914-1970 (Pierre Larmard, UTBM)
  • 15h55-16h30 : La formation professionnelle des sidérurgistes en Lorraine, 1966-2006 (Pascal Raggi, Université de Lorraine)

Organisée conjointement par le Laboratoire IRTES-RECITS (Université de technologie de Belfort-Montbéliard), l’IUFM de l’Université de Franche-Comté et le Laboratoire des Sciences Historiques (LSH, EA 2273) de l’Université de Franche-Comté.

Organisation/contact : Fabien Knittel, IUFM-UFC, fabien.knittel@univ-fcomte.fr et Laurent Heyberger, UTBM-IRTES-RECITS, Laurent.Heyberger@utbm.fr

Séminaire des doctorants en histoire de l’éducation/ 16 mai 2013 [Paris]

Le séminaire/atelier des doctorants propose aux doctorants de toutes les disciplines ayant l’éducation et/ou l’enseignement comme objet central ou partiel de leur thèse avec un perspective historique (même réduite), un espace de discussion et de confrontation scientifique. L’objectif de ce séminaire est de permettre la mise en place d’un espace de travail scientifique partagé entre doctorants, post-doctorants et chercheurs plus avancés, autour du thème de l’éducation et dans une perspective pluridisciplinaire. Il est ouvert à tous sans inscription préalable.

La formule du séminaire est annuelle: trois journées, réparties entre Paris et Lyon, au cours desquelles il s’agit à la fois de discuter les thèses en cours (objets, méthodologie, problématique, sources… sans exclusive), à partir des présentations faites par les doctorants; et d’un après-midi consacré à la discussion avec les chercheurs présents et invités sur un ou deux thèmes préalablement choisis.

La journée du 16 mai aura lieu à à la Sorbonne [salle J 636, Escalier G au bout de la  galerie Gerson (entrée à droite de la chapelle), 3e étage droite, de 9h30 à 16h], autour de la présentation de deux thèses en cours:

Puis Marianne Blanchard nous parlera de sa thèse soutenue en octobre dernier sur les écoles de commerce.

L’après-midi sera consacré à une discussion autour des questions de territorialisation de l’enseignement supérieur et de la recherche avec André Grelon et Myriam Baron, qui ont tous les deux participé au projet GéoScience, financé par l’ANR.

Contact: emmanuelle.picard [at] ens-lyon.fr


AAC: Learning and training patterns of skilled labour force in preindustrial European labour market (14th-18th centuries)

Voici un appel à communication dans le cadre de la European Social Science History Conference (ESSHC) qui se tiendra à Vienne (Autriche), les 23-26 April 2014, sur le thème: « Learning and training patterns of skilled labour force in preindustrial
European labour market (14th-18th centuries)« .

This panel aims to study education and training patterns of boys and girls in preindustrial Europe, taking into account different kinds of apprenticeship and training as well as different social actors.

In preindustrial Europe people were aware of the importance of skills in order to find stable and durable jobs and in order to contrast precariousness and instability or lack of work. Parents and institutions were motivated to give children learning opportunities to contribute to the familial economy and to ensure their future. In addition, the formation of a skilled labour force was an important issue for the the prosperity of European cities and countries. Acquisition of skills and abilities therefore was (just as nowadays) considered a crucial “social and human capital”. Continuer la lecture

Thèse en cours: La formation des policiers de 1960 à nos jours

Jean-Michel Schlosser travaille à une thèse, sous la direction de François Laot (Université de Reims), consacrée à « La formation des policiers de 1960 à nos jours – Impact et résonance des politiques publiques de sécurité sur les professionnalités policières en France de 1960 à nos jours« .

Présentation:

A travers l’histoire des institutions de formation, de leur constitution, de leur fonctionnement et de leur évolution, comment se traduisent en termes de formation les politiques publiques de sécurité ? Pourquoi et comment influent-elles, plus ou moins directement, par leur impact et leur résonance sur les différentes professionnalités policières constituées par leurs métiers spécifiques ? Continuer la lecture