Archives par étiquette : Région parisienne

Atelier-séminaire des doctorants

Le prochain atelier des doctorant-e-s travaillant sur l’éducation aura lieu le 19 avril prochain, de 13h30 à 17h, à l’ENS de Lyon, site Descartes, salle F 17, autour du thème « L’implication universitaire hors les murs ». Il pourra également être suivi en visioconférence à Paris, sur le site de l’UPS Pouchet en salle 124.

La séance s’organisera autour:

• De la présentation de Camille Vergnaud, doctorante en Géographie à l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense, sur « L’implication universitaire hors les murs : géopolitique des partenariats entre université, universitaires, et acteurs territoriaux »

Dans une approche comparative entre Etats-Unis et France, son travail porte sur les différents modes d’implication universitaire « hors les murs » à différents échelons, et leurs interactions : les politiques d’établissement universitaire, les projets de recherche-formation collaborative, et les pratiques individuelles d’enseignants-chercheurs.

En analysant les partenariats entre universités/universitaires et acteurs territoriaux, ce sont les définitions des missions universitaires et le fonctionnement des universités, les postures épistémologiques et les conceptions du métier d’enseignant-chercheur qui sont interrogés.

Son intervention portera sur le positionnement et les politiques de l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense à l’égard des territoires et ses acteurs, dans un contexte d’évolution législative de la gouvernance des universités.

• D’une discussion avec Jérôme Aust (Sciences Po Paris, CSO).

Continuer la lecture

Sem. : L’éclatement de l’Université de Paris en 1970 : état des lieux de la recherche historique

Une séance sur l’histoire des universités parisiennes se déroulera au séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation (Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE), le jeudi 26 mars de 17 à 19h00 à l’Institut des sciences de la communication (ISCC) salle de conférence RDC, 20 rue Berbier-du-Mets à Paris (Métro Gobelins).

Loïc Vadelorge, interviendra sur « L’éclatement de l’Université de Paris en 1970 :
 état des lieux de la recherche historique« .

Résumé : La reconfiguration institutionnelle de l’Université de Paris est réalisée par le décret Guichard du 21 mars 1970 qui créée treize universités autonomes, désignées par un simple numéro en chiffre romain, accolé à la formule « université de Paris- ». Continuer la lecture

Parution: La méritocratie républicaine

Jérôme Krop, La méritocratie républicaine. Élitisme et scolarisation de masse sous la IIIe République, PUR, 2014.

Dans le département de la Seine, l’analyse des statistiques scolaires, ainsi que celle des rapports et correspondances des instituteurs et institutrices, font apparaître une école modernisée offrant des conditions d’accueil de plus en plus satisfaisantes malgré les difficultés matérielles de mise en œuvre de l’obligation scolaire. Mais ces archives montrent aussi une réalité moins favorable dans les quartiers ouvriers, témoignant de relations entre les milieux populaires et l’école plus complexes que ne le laissent supposer les représentations dominantes prévalant dans la mémoire collective.

Coll: De l’université de Paris aux universités franciliennes

Voici le programme du colloque « De l’université de Paris aux universités franciliennes » qui se tiendra les 30 et 31 janvier 2014.

Programme en Pdf

Jeudi 30 janvier 2014 (Grand salon de la Sorbonne, Paris)
9h15 : Accueil
9h45–10h15 : Ouverture institutionnelle du colloque

  • François Weil, Recteur-chancelier des universités de Paris, sous réserve.
  • Jean-Loup Salzmann, Président de la Conférence des présidents d’université
  • 10h15–10h30 : Introduction scientifique du colloque (Florence Bourillon, UPEC et Stéphanie Méchine, Chancellerie des universités de Paris).

SESSION 1 : Réinventer l’université de Paris, des intentions aux premières réalisations (présidence de session : Jean-Noël Luc, UP4)

  • 10h30-10h50 : Loïc Vadelorge (UPEM) : La genèse de la carte universitaire francilienne : du Padog aux villes nouvelles, 1960-1974
  • 10h50-11h10 : Marie-Claude Delmas (AN) : Au sein de la réforme, le secrétaire général de l’académie, Pierre Bartoli, 1951-1976
  • 11h10-11h30 : Arnaud Desvignes (UP4) : La création des universités parisiennes et la question de leur financement, 1970-1981
  • 12h00-12h20 : Ana Bela de Araujo (ENSA Marseille) : La nouvelle faculté des sciences à Orsay dans la construction de la carte scientifique francilienne, 1954-1965
  • 12h20-12h40 : Franck Delorme (Cité de l’architecture et du patrimoine) : Les premiers bâtiments de la faculté des sciences de Jussieu (1956-1960). Une architecture universitaire méconnue dans le paysage des berges de la Seine

Continuer la lecture

Thèse soutenue: Lycées en ville, villes au lycée. Les lycées innovants des villes nouvelles de la région parisienne au cours des années 1970

Sylvie Zenouda a soutenu, le jeudi 27 juin 2013, sa thèse consacrée aux « Lycées en ville, villes au lycée. Les lycées innovants des villes nouvelles de la région parisienne au cours des années 1970 » sous la direction de Jean-Noël Luc (Université Paris-Sorbonne).

Jury:
Anne-Marie Châtelet, professeure d’histoire et de culture architecturales, École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg
Jean-François Condette, professeur d’histoire contemporaine, Université d’Artois
Tristan Lecoq, Inspecteur général de l’Éducation nationale d’histoire et géographie
Jean-Noël Luc, professeur d’histoire contemporaine, Université Paris-Sorbonne
Loïc Vadelorge, professeur d’histoire contemporaine, Université Paris-Est

 
Résumé:
Après une période de construction scolaire massive et industrialisée, depuis le début des années 1960, la monotonie architecturale et la qualité insuffisante des bâtis sont mises en cause, vers 1970, tandis que, dans les villes nouvelles, les aménageurs recherchent des constructions différentes, voire exemplaires, dans le cadre contraignant du VIe Plan (1971-1975) mais grâce aux recherches architecturales liées aux efforts de rénovation pédagogique. Le sujet a été étudié à partir des fonds des Archives nationales et départementales, des travaux officiels sur l’évaluation des villes nouvelles et des témoignages de plusieurs acteurs et témoins. Les trois premiers lycées construits en villes nouvelles (1973, les Sept Mares à Saint-Quentin-en-Yvelines ; 1975, Parc des Loges à Évry ; 1978, Alfred Kastler à Cergy-Pontoise) représentent des avancées décisives dans une conception renouvelée des espaces scolaires et de la liaison ville-lycée.

Ressource: 1960-1970, les transformations des bibliothèques universitaires franciliennes

Le CR de la séance du séminaire « Histoire de la transformation de l’Université de Paris », consacrée aux « 1960-1970, années de crise et de transformation dans les bibliothèques universitaires franciliennes » est en ligne.

Atelier « Histoire de la transformation de l’Université de Paris »

La prochaine séance de l’atelier « Histoire de la transformation de l’Université de Paris » se tiendra le mardi  18 juin 2013 prochain de 14 heures à 16h30 heures à la Sorbonne, salle Prum, entrée au 7 rue de la Sorbonne, puis au fond à droite sous le porche.

Cette séance sera entièrement consacrée à la question de l’histoire de la transformation de la Faculté de Médecine de Paris à la charnière des années 1960-1970:

Denys Pellerin (professeur émérite de l’Université Paris V-René Descartes, président honoraire de l’Académie de Médecine): « De l’éclatement de la faculté de médecine aux nouvelles universités parisiennes »

Modérateurs: Florence Bourillon (professeur d’histoire contemporaine, UPEC, CRHEC), Edith Pirio (chargée d’études documentaires aux Archives nationales, département Éducation, Culture et Affaires sociales), Loïc Vadelorge (professeur d’histoire contemporaine, université de Paris Est-Marne la Vallée, ACP).

Contact: loic Vadelorge, loic.vadelorge [at] wanadoo.fr

Actualité du GERME

Extrait de la Lettre électronique du GERME et de la Cité des mémoires étudiantes n°84:

Agenda

  • – lundi 13 mai 2013, 16h (Cité des mémoires étudiantes, 153, rue Danielle Casanova, Aubervilliers, téléphoner une fois arrivé-e au portillon vert : 01.43.52.88.04) : rencontre avec Giulia Strippoli, docteure italienne menant un post-doc au Portugal (thèse à l’Università degli Studi di Torino sur « Parti Comunisti e Movimenti. PCI, PCF e PCP nel Sesantotto » et master sur « Daniel, Duarte, Manuel. L’azione e il pnesiero politico di Álvaro Cunhal, dirigente del Partito Comunista Portoghese »). Pot amical à partir de 18h (prévenir de votre venue -pour les stocks- à : info@citedesmemoiresetudiantes.org).
  • – mercredi 22 mai 2013, de 17h15 à 19h00, séminaire GERME/ Cité/ Centre d’histoire de Sciences-Po Paris (56, rue Jacob, 75005, M° : Saint-Germain-des-Prés) : Marie Prieur (Paris 8), Les rapports de genre dans le syndicalisme étudiant, à travers l’exemple de la période 1976-1986. Discutante : Bibia Pavard (Institut Droit et Santé, Paris 5).
  • – toujours mercredi 22 mai, à partir de 14h, Maison de quartier du 37, cours du Rû Monfort à Saint-Denis (Salle Michel Rogowski) : la Cité des mémoires étudiantes participe à une demi-journée d’étude sur la presse associative organisée par le Réseau Mémoires-Histoires en Ile-de-France dans le cadre de sa biennale 2013. Continuer la lecture

Séminaire des doctorants en histoire de l’éducation/ 16 mai 2013 [Paris]

Le séminaire/atelier des doctorants propose aux doctorants de toutes les disciplines ayant l’éducation et/ou l’enseignement comme objet central ou partiel de leur thèse avec un perspective historique (même réduite), un espace de discussion et de confrontation scientifique. L’objectif de ce séminaire est de permettre la mise en place d’un espace de travail scientifique partagé entre doctorants, post-doctorants et chercheurs plus avancés, autour du thème de l’éducation et dans une perspective pluridisciplinaire. Il est ouvert à tous sans inscription préalable.

La formule du séminaire est annuelle: trois journées, réparties entre Paris et Lyon, au cours desquelles il s’agit à la fois de discuter les thèses en cours (objets, méthodologie, problématique, sources… sans exclusive), à partir des présentations faites par les doctorants; et d’un après-midi consacré à la discussion avec les chercheurs présents et invités sur un ou deux thèmes préalablement choisis.

La journée du 16 mai aura lieu à à la Sorbonne [salle J 636, Escalier G au bout de la  galerie Gerson (entrée à droite de la chapelle), 3e étage droite, de 9h30 à 16h], autour de la présentation de deux thèses en cours:

Puis Marianne Blanchard nous parlera de sa thèse soutenue en octobre dernier sur les écoles de commerce.

L’après-midi sera consacré à une discussion autour des questions de territorialisation de l’enseignement supérieur et de la recherche avec André Grelon et Myriam Baron, qui ont tous les deux participé au projet GéoScience, financé par l’ANR.

Contact: emmanuelle.picard [at] ens-lyon.fr


Parution: Architectures des universités

Christian Hottin a publié une présentation de la journée d’études « Architectures des universités parisiennes et franciliennes, 1945-2000 »,  organisée par les universités Paris VIII Vincennes-Saint-Denis, Paris I Panthéon-Sorbonne et le service des Archives de la Chancellerie des Universités de Paris, à Saint-Denis, le 19 octobre 2012, dans In Situ, n° 20, 2013. 

Séminaire: « Histoire de la transformation de l’Université de Paris »

La prochaine séance de l’atelier « Histoire de la transformation de l’Université de Paris » se tiendra le mardi  23 avril 2013 prochain de 10 heures à 13 heures exceptionnellement à La Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations (BULAC), salle du Conseil, 65 rue des Grands Moulins (métro ligne 14, station BNF ou RER C station BNF)

Continuer la lecture

Parution: L’école de la banlieue. L’enseignement féminin dans l’Est parisien (1880-1960)

Une nouvelle parution aux PUR: Cécile Duvignacq-Croisé, L’école de la banlieue. L’enseignement féminin dans l’est parisien, 1880-1960, 2013.

Présentation: Cette étude de l’enseignement féminin révèle l’élaboration des modèles éducatifs et des représentations du genre en banlieue. Elle souligne le rôle de l’école dans la codification du rôle social des femmes et de la place qui leur est attribuée dans l’espace de la cité. Elle offre aussi une grille de lecture renouvelée des rapports entre la capitale et ses banlieues. À travers les représentations qu’il véhicule, l’enseignement féminin souligne la pluralité sociologique du sud-est parisien et ses mutations sociodémographiques.

Thèse en cours: Les formes et mécanismes d’une ségrégation universitaire en Île-de-France

Leïla Frouillou, doctorante en géographie sous la direction de Sylvie Fol (Université Paris I – UMR Géographie-cités), travaille à une thèse sur « les formes et mécanismes d’une ségrégation universitaire en Île-de-France« .

Présentation:

L’Île-de-France se caractérise par une forte concentration universitaire et une organisation aréolaire distinguant les universités centrales, de grande taille, relativement spécialisées thématiquement, d’universités périphériques aux effectifs plus faibles et orientées vers la professionnalisation (Baron, Berroir, Cattan, Lesecq et Saint-Julien, 2007). Continuer la lecture