Archives par étiquette : universités

Atelier-séminaire des doctorants

Le prochain atelier des doctorant-e-s travaillant sur l’éducation aura lieu le 19 avril prochain, de 13h30 à 17h, à l’ENS de Lyon, site Descartes, salle F 17, autour du thème « L’implication universitaire hors les murs ». Il pourra également être suivi en visioconférence à Paris, sur le site de l’UPS Pouchet en salle 124.

La séance s’organisera autour:

• De la présentation de Camille Vergnaud, doctorante en Géographie à l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense, sur « L’implication universitaire hors les murs : géopolitique des partenariats entre université, universitaires, et acteurs territoriaux »

Dans une approche comparative entre Etats-Unis et France, son travail porte sur les différents modes d’implication universitaire « hors les murs » à différents échelons, et leurs interactions : les politiques d’établissement universitaire, les projets de recherche-formation collaborative, et les pratiques individuelles d’enseignants-chercheurs.

En analysant les partenariats entre universités/universitaires et acteurs territoriaux, ce sont les définitions des missions universitaires et le fonctionnement des universités, les postures épistémologiques et les conceptions du métier d’enseignant-chercheur qui sont interrogés.

Son intervention portera sur le positionnement et les politiques de l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense à l’égard des territoires et ses acteurs, dans un contexte d’évolution législative de la gouvernance des universités.

• D’une discussion avec Jérôme Aust (Sciences Po Paris, CSO).

Continuer la lecture

AAC: Enseignement supérieur et Universités dans les anciens Empires coloniaux

Appel à contributions pour un dossier thématique, Outre-Mers. Revue d’histoire
« Enseignement supérieur et Universitésdans les anciens Empires coloniaux
Histoire, comparaisons (du XIXe siècle aux indépendances) »
Les contributions concerneront les espaces « francophone » et « anglophone » des anciens empires coloniaux en Afrique, mais elles pourront concerner également les iles (Caraïbes, Réunion, Pacifique) et, à titre de comparaison, l’Asie (Inde, Indochine, Indonésie, Philippines). Les sujets abordés pourront porter sur la création des institutions d’enseignement supérieur, le monde universitaire (personnels et étudiants), les relations avec les Pouvoirs (politiques, religieux…), les disciplines enseignées, la place dans la recherche savante (en particulier en ce qui concerne les sciences humaines ou la médecine), l’économie universitaire (financement, bourses…), les campus (bâtiments d’enseignement, bibliothèques, cités universitaires, architectes et architecture…).

Continuer la lecture

Sem. : L’éclatement de l’Université de Paris en 1970 : état des lieux de la recherche historique

Une séance sur l’histoire des universités parisiennes se déroulera au séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation (Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE), le jeudi 26 mars de 17 à 19h00 à l’Institut des sciences de la communication (ISCC) salle de conférence RDC, 20 rue Berbier-du-Mets à Paris (Métro Gobelins).

Loïc Vadelorge, interviendra sur « L’éclatement de l’Université de Paris en 1970 :
 état des lieux de la recherche historique« .

Résumé : La reconfiguration institutionnelle de l’Université de Paris est réalisée par le décret Guichard du 21 mars 1970 qui créée treize universités autonomes, désignées par un simple numéro en chiffre romain, accolé à la formule « université de Paris- ». Continuer la lecture

Séminaire des doctorants en histoire de l’éducation – 20 mai 2015 [Paris]

Le séminaire/atelier des doctorant-e-s en histoire de l’éducation propose aux doctorant-e-s de toutes les disciplines ayant l’éducation et/ou l’enseignement comme objet central ou partiel de leur thèse avec un perspective historique (même réduite), un espace de discussion et de confrontation scientifique. L’objectif de ce séminaire est de permettre la mise en place d’un espace de travail scientifique partagé entre doctorant-e-s, post-doctorant-e-s et chercheur-e-s plus avancés, autour du thème de l’éducation et dans une perspective pluridisciplinaire.

Il est ouvert à tous sans inscription préalable.

La séance du 20 mai 2015 (17h-20h) sera consacrée aux projets de réforme de l’enseignement supérieur, et particulièrement à la question de « l’autonomie des universités » entre la fin du XIXe siècle et 1984. Elle s’organisera autour :

•  de la présentation d’Arnaud Desvignes qui prépare une thèse intitulée « Vers l’autonomie des universités en France. Les acteurs universitaires, politiques et syndicaux face à la réforme (1968-1984) ». (Paris IV Sorbonne. Direction : Jean-Noël Luc et Emmanuelle Picard).

•  de la présentation de Dalila Bahmed qui travaille sur « les transformations des politiques universitaires : contribution à l’étude du changement sémantique de la distinction politique entre l’interne et l’international (1896-1984) ».

•  des commentaires de Patrick Fridenson, directeur d’études (EHESS-CRH).

Les trois projets de réforme étudiés lors de cette séance seront les lois Poincaré du 10 juillet 1896, Edgar Faure du 12 novembre  1968 et Savary du 26 janvier 1984.  Les acteurs de la réforme, durant cette période, placent « l’autonomie » au cœur de leurs projets mais ne définissent pas tous ce terme de la même manière. La mise en valeur de la diversité de ces définitions selon les acteurs et la période envisagée constituera un premier axe d’étude. L’analyse de l’application d’un projet de loi consacré à l’autonomie des universités formera le second axe de réflexion. Dans ce cadre, les résultats d’une étude menée à partir des sources relatives à l’histoire des universités Paris VII, Rennes I et Amiens entre 1968 et 1976 seront évoqués.

Cette séance aura lieu à la Maison de la recherche, salle S 001 (rez-de-chaussée gauche), 28 rue Serpente, 75006, métro Odéon, Cluny, Saint-Michel.

Conférences:

La bibliothèque universitaire de la Sorbonne organise un cycle de conférences sur le thème « Les universités dans leur histoire« :

Mardi 20 janvier 2015, 17h30 – 19h30
« Les universitaires dans la société médiévale : l’affirmation des maîtres« par Antoine DESTEMBERG, MCF d’histoire médiévale à l’université d’Artois. Inscription jusqu’au 19 janvier dans la limite des places disponibles.

Jeudi 19 février 2015, 17h30 – 19h30 > reportée au mardi 10 mars 2015, 17h30 – 19h30
« La place des sciences dans les universités de la fin du Moyen Age au début du XIXe siècle » par Bruno BELHOSTE, professeur d’histoire moderne à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Inscription jusqu’au 12 février dans la limite des places disponibles.

Jeudi 26 mars 2015, 17h30 – 19h30
« Facultés et universités en France de 1808 à 1940 : entre traditions et novations » par Jean-François CONDETTE, professeur d’histoire contemporaine à l’université d’Artois. Inscription jusqu’au 19 mars dans la limite des places disponibles.

Mercredi 15 avril 2015, 17h30 – 19h30
« Les universités de 1945 à nos jours, en France et en Europe » par Christophe CHARLE, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Inscription jusqu’au 8 avril dans la limite des places disponibles.

Coll.: Les missions de l’université

La 4ème conférence internationale du Réseau d’Etudes sur l’Enseignement Supérieur sera consacrée à la question :  « Les missions de l’université : reconfigurations, articulations et contradictions« .

Elle aura lieu à l’Institut Français de l’Education, Ecole Normale Supérieure de Lyon, du 11 au 13 décembre 2014.

Programme
Ce colloque est ouvert à tous et ne nécessite pas d’inscription préalable.

Coll.: L’histoire de l’université de Nanterre

Le labex « Les passés dans le présent » développe un axe consacré à l’histoire de l’université de Nanterre: « Faire et arpenter l’histoire de l’université de Nanterre« . Parmi ses activités, un colloque « Comment faire et arpenter l’histoire de Nanterre? Naissances d’une université (1964-1974) » se propose de revenir sur les années fondatrices de l’université de Nanterre, tant dans sa dimension intellectuelle que sociale ou territoriale.

Parution: Réformes d’hier et d’aujourd’hui

Thierry Chevaillier et Christine Musselin (dir.), Réformes d’hier et réformes d’aujourd’hui, Presses universitaires de Rennes, 2014.

Présentation: tiré d’une sélection de contributions présentées lors du précédent colloque international du RESUP (Réseau d’études sur l’enseignement supérieur), ce livre articule mouvements et continuités, en adoptant un regard au plus près des politiques d’enseignement supérieur et de recherche et en confrontant réformes d’hier et réformes d’aujourd’hui. Il les aborde à travers trois perspectives.

La première dépasse le constat de l’influence du nouveau management public en mettant l’accent sur les variations et nuances qui ressortent de sa mise en œuvre. La seconde met au jour les trajectoires de réforme que suivent les décisions publiques sur l’enseignement supérieur et analyse les changements sur des temps longs. Enfin, la troisième questionne la capacité de ces réformes à échapper aux effets de dépendance au sentier, qu’il s’agisse de reconfigurer les relations et les rapports de force entre les acteurs ou de transformer les jeux entre niveaux territoriaux.

Chacune de ces perspectives permet de mieux comprendre comment les réformes universitaires sont perçues, les comportements de résistance ou d’adhésion qu’elles suscitent et les recompositions auxquelles elles conduisent au sein de la communauté universitaire.

Parution: Les universités au risque de l’histoire

 Yamina Bettahar et Marie-Jeanne Choffel-Mailfert, Les universités au risque de l’Histoire. Principes, configurations, modèles, PUN, 2014.

Au cours de ces dernières décennies, les universités ont été confrontées à un mouvement continu de réorganisation institutionnelle. Sollicitées de toutes parts, elles sont aujourd’hui sommées de relever de nombreux défis.
Cet ouvrage collectif prend le risque de l’Histoire pour tenter d’apporter des points de vue distanciés susceptibles d’éclairer les mutations actuelles. Il propose des contributions pour la plupart issues de recherches en cours, relevant de disciplines différentes (histoire, sociologie, philosophie, sciences de l’information et de la communication).
Les universités sont approchées dans leur complexité, en des temps et des lieux très divers. Leurs trajectoires singulières ne peuvent se lire sans évoquer la prégnance des modèles antérieurs, ni même indépendamment du poids du contexte, celui des guerres ou des révolutions, ou encore des environnements sociaux et économiques.
Le poids de l’histoire est aussi confirmé dans le cadre de comparaisons internationales qui confrontent le cas de la France, à ceux du Portugal, de la République tchèque, du Luxembourg, de la Suisse, du Royaume-Uni, du Chili, des États-Unis et du Japon. Quelles que soient les orientations retenues, les traces du passé résistent en dépit du credo qui tend à présenter comme inéluctable la marche vers une uniformisation mondialisée des systèmes d’enseignement supérieur.
Cet ouvrage montre finalement que, quels que soient les principes et les discours affichés par les organismes internationaux, les États ou les universités elles-mêmes, les réalités produites dans chaque pays, par chaque institution, n’ont pas toujours été celles qui étaient attendues. Même si les mutations actuelles paraissent dans une large mesure dictées par l’économie, elles sont aussi le résultat de l’intervention et de l’action des hommes qui réagissent aux opportunités qu’offre l’Histoire, pour en faire des ressources créatrices ou des contraintes qui obèrent l’avenir.

Pour celles et ceux qui se trouveraient à Nancy le Vendredi 12 septembre, Yamina Bettahar présentera l’ouvrage entre 14h et 18h, dans le cadre du Livre sur la Place (place de la Carrière), au stand « Sciences sur la Place ».

Coll: L’université dans la ville: les espaces universitaires et leurs usages en Europe du XIIIe au XXIe siècle

Le programme du colloque international « L’université dans la ville: les espaces universitaires et leurs usages en Europe du XIIIe au XXIe siècle » est en ligne.

Ce colloque est coorganisé par l’Université Paris-Est Créteil (CRHEC), l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (ACP) avec la participation de l’Université Lyon 2 (LARHRA), et se déroulera les 25 et 26 septembre 2014.

AAC: Academic entrepreneurship in history

The Departments of History of Universiteit Gent, Université Libre de Bruxelles, Université Lille 3 and Università di Bologna are jointly organizing the international conference “Academic entrepreneurship in history” on 12-13 March 2015 at the STAM city museum in Ghent, Belgium.

The aim of the meeting is to bring together an international group of scholars engaged in research on the notion and practice of academic entrepreneurship from the mid-nineteenth century to the end of the twentieth century. The focus will be on the range of actions, behaviors and qualities of academic scientists and their employing institutions which can be seen as entrepreneurial in at least one of the many senses in which the entrepreneurship term has been used in the economics and business history literatures.

CFP en ligne