AAC: Sur la guerre des sciences et des lettres

Ci-dessous un appel à contribution de la revue Synergies Royaume-Uni et Irlande sur le thème « Sur la guerre des sciences et des lettres ».

Présentation:
En 1807, Louis de Bonald constate l’apparition de signes d’hostilité entre ces domaines dans un article intitulé « Sur la guerre des sciences et des lettres ». Selon lui, la spécialisation des savants et la création de vocabulaires spécifiques conduisent à isoler des champs de savoir distincts et hostiles. Une hiérarchisation de la connaissance devient source de conflits et suscite de violentes réactions de part et d’autre, chacun essayant de prouver la valeur intellectuelle de son domaine dans une quête où s’opposent, pour reprendre les expressions de Foucault, « dire vrai » et « être dans le vrai ». En passant des lettres ouvertes entre Flaubert et Froehner à l’affaire Sokal, les exemples publics d’affrontements et de violents débats entre les sciences et les lettres ne manquent pas. À la lumière de l’article de Bonald, de la querelle entre Charles P. Snow et Frank R. Leavis sur les deux cultures, des réflexions plus récentes de Irving Louis Horowitz pour qui ces conflits sont devenus obsolètes depuis, entre autres, l’abandon par les sciences humaines de leur opposition aux sciences dures mais encore des réflexions de Wolf Lepenies sur l’importance de prendre en compte dans ces conflits la difficile émergence de la sociologie, la revue Synergies Royaume-Uni et Irlandeinvite, dans un esprit interdisciplinaire, toute proposition d’article sur le thème de la guerre des sciences et des lettres. Les articles comparant les situations françaises, britanniques ou irlandaises sont encouragés.

Pistes de réflexion
• Distinction lettres et science
• Discours et pouvoir
• Être dans le vrai/dire vrai
• Institutions et vérité
• Savants lecteurs
• Influences réciproques
• Métaphores scientifiques
• Savoirs littéraires/ Imaginaire scientifique
• Connaissance/savoir
• Les deux cultures
• L’enseignement, les sciences et les sciences humaines
• Dans quelle(s) langue(s) publier la science ?

Modalités de soumission. Calendrier pour le nº 7 été 2014 :
Date limite de soumission des propositions : 15 février 2014
Notification des propositions retenues : 1 mars 2014
Date limite de soumission des articles : 1 juillet 2014
Notification des articles retenus par le comité de lecture : 1 septembre 2014

Le numéro 7 paraîtra en 2014.

Les propositions d’article ne devront pas dépasser 300 mots et leurs auteurs enverront également une brève notice bio-bibliographique. Les propositions d’article devront être envoyées au comité de rédaction : synergies.rui [at] gmail.com et adressés à Aude Campmas  rédactrice en chef adjointe : a.campmas [at] soton.ac.uk.

Les auteurs sont invités à se reporter aux consignes rédactionnelles et à la politique éditoriale de la revue sur le site.

Comité de lecture:
Rédacteur en chef et coordinateur : Prof. Michael Kelly, Department of Modern Languages, University of Southampton: M.H.Kelly@soton.ac.uk
• Martine Azuelos, Université Paris-III,
• Diana Cooper-Richet, Université Versailles-Saint-Quentin,
• Martyn Cornick, University of Birmingham,
• David Drake, Université Paris-VIII ,
• Imelda Elliott, Université du Littoral Cote d’Opale,
• Hilary Footitt, University of Reading,
• Charles Forsdick, University of Liverpool,
• Claire Gorrara, Cardiff University,
• Laurence Grove, University of Glasgow,
• John Joseph, University of Edinburgh,
• John Keiger, University of Salford,
• Debra Kelly, University of Westminster,
• Pam Moores, Aston University,
• Michel Rapoport, Paris-XII – Val de Marne,
• Vera Regan, University College Dublin,
• Véronique Renault,
• David Scott, Trinity College ,
• Naomi Segal, Institute of Germanic and Romance Studies, London.

Synergies Royaume-Uni et Irlande est une revue interdisciplinaire ouverte à l’ensemble des études linguistiques et culturelles. La revue a pour vocation de promouvoir l’usage du français dans la communauté scientifique. Elle offre donc un large espace de publication pour les chercheurs francophones mais elle admet aussi des articles en anglais voire dans d’autres langues. Les contributions de jeunes chercheurs sont bienvenues.

Synergies RUI fait partie du réseau international GERFLINT, Groupe d’Etudes et de Recherches pour le Français Langue Internationale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.