Séminaire: Ecrire l’histoire de l’éducation populaire

Le Gehfa organise un séminaire sur le thème « Ecrire l’histoire de l’éducation populaire. Recours à l’histoire, pluralité des postures et des approches« , le mardi 4 février 2014 à 14h30, à l’université Paris Descartes.

Présentation:

Se saisissant du prétexte d’une actualité éditoriale foisonnante sur l’histoire de l’éducation populaire, notamment de trois publications, qui lui font une large place, parues simultanément à l’automne 2012:

  • un ouvrage : Franck Lepage (dir.), 2012. Éducation, populaire une utopie d’avenir, Les Liens qui Libèrent/Cassandre Hors Champ,
  • un article : Christophe Granger, 2012. « La “petite lanterne du progrès”. Instituteurs et éducation populaire aux marges de Paris (1890-1914) ». Vingtième siècle. Revue d’histoire, n°116, 69-80,
  • une thèse : Frédéric Chateigner, 2012. « Éducation populaire » Deux ou trois vies d’une formule, Thèse de science politique sous la direction de V. Dubois et G. Mauger, Université de Strasbourg.

Le Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes (Gehfa) organise, en partenariat avec le Groupe de réflexion sur la recherche en éducation populaire (Grrep), un séminaire avec ces trois auteurs afin de questionner le recours à l’histoire, ancien et assez systématique s’agissant de l’éducation populaire, et d’explorer les multiples dimensions qu’il recouvre, identitaires, politiques et scientifiques…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.