AàC – Les institutions catholiques d’enseignement secondaire en France à l’époque contemporaine

Dans le prolongement des travaux réalisés dans le cadre du Dictionnaire des lycées catholiques de Bretagne (parution en juin 2018), Samuel Gicquel (Rennes 2, Tempora) et Frédéric Le Moigne (UBO, CRBC) organisent un colloque sur « les institutions catholiques d’enseignement secondaire en France à l’époque contemporaine ». Celui-ci se tiendra à Ploërmel (Morbihan), à la maison-mère des Frères de l’Instruction chrétienne, les 13 et 14 juin 2019.

L’objectif de ce colloque est double :

– Il s’agit tout d’abord de renouveler le regard sur l’enseignement catholique, 25 ans après le colloque de Toulouse organisé par Nadine-Josette Chaline et Gérard Cholvy, en se penchant sur un niveau d’enseignement relativement délaissé par l’historiographie, à savoir le secondaire. Si les monographies d’établissement abondent, rares sont les publications qui offrent une vue d’ensemble sur le fonctionnement de ces institutions. Le but de ce colloque est donc de contribuer à dissiper les zones d’ombre, tant dans le domaine administratif que pédagogique ou pastoral.

– Par ailleurs, au terme de leur enquête circonscrite à l’académie de Rennes actuelle, les organisateurs souhaitent confronter le terrain breton avec la réalité nationale, afin de généraliser ou de nuancer les conclusions auxquelles ils sont parvenus. La question qui se pose en toile de fond est de savoir dans quelle mesure les terres chaudes de l’enseignement catholique se distinguent qualitativement des régions où celui-ci est peu présent.

Les communications proposées peuvent donc s’inscrire dans l’ensemble de l’espace français et porter sur différentes échelles. Les monographies d’établissements ne sont toutefois pas prioritaires. Les contributions sur d’autres pays sont possibles, dans la mesure où elles permettraient de faire ressortir la singularité française. La chronologie retenue couvre la totalité de la période contemporaine, de la période napoléonienne à aujourd’hui, et le champ d’études englobe aussi bien le premier niveau du secondaire (l’actuel collège) que le second (l’actuel lycée).

De manière non limitative, les participants sont invités à inscrire leurs propositions dans les axes suivants.

1- Les acteurs dans les institutions catholiques d’enseignement secondaire (professeurs, congrégations, directeurs, parents d’élèves, personnels).

2- La visibilité. Il s’agit ici d’interroger aussi bien la visibilité des institutions dans le paysage, en se penchant sur les aménagements et les constructions, que la visibilité de l’enseignement catholique dans le champ scolaire et l’espace public, en étudiant les mobilisations collectives.

3- La transmission, qu’elle soit pédagogique, comportementale ou religieuse. Dans quelle mesure l’enseignement secondaire dit « libre » et « catholique » est-il réellement libre et catholique ?

4- Les temporalités de l’enseignement secondaire catholique. Toute réflexion éclairant de façon novatrice les périodes de rupture ou de transition est la bienvenue.

Organisateurs :

Samuel Gicquel (Maître de conférences en histoire contemporaine, Rennes 2 / Tempora)
Frédéric Le Moigne (Maître de conférences en histoire contemporaine, UBO / CRBC)

Comité scientifique :

Matthieu Brejon de Lavergnée (maître de conférences HDR en histoire contemporaine, Sorbonne Université).
Yann Celton (bibliothécaire de l’évêché de Quimper).
Charles Mercier (maître de conférences en histoire contemporaine, université de Bordeaux).
Bruno Poucet (professeur en sciences de l’éducation, université de Picardie Jules Verne).
Yann Raison du Cleuziou (maître de conférences en science politique, université de Bordeaux).
Christian Sorrel (professeur d’histoire contemporaine, Lyon 2)
Yvon Tranvouez (professeur émérite d’histoire contemporaine, UBO)

Les contributions peuvent émaner de différents champs disciplinaires (histoire, sociologie, sciences de l’éducation, anthropologie, science politique, etc.). Les propositions de contribution sont à adresser sous la forme d’un titre et d’un résumé d’une dizaine de lignes à Samuel Gicquel (samuel.gicquel [at] univ-rennes2.fr) et à Frédéric Le Moigne (frederic.lemoigne [at] univ-brest.fr) avant le 30 octobre 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.