Parution – Emmanuelle Peyvel (dir.), “L’éducation au voyage. Pratiques touristiques et circulations des savoirs” (PUR, 2018)

Prenant le contre-pied de clichés résumant le tourisme au fait de bronzer idiot, cet ouvrage démontre la richesse des apprentissages liés au tourisme. D’une part, il ressort que faire du tourisme s’apprend car sa pratique implique des compétences organisationnelles, relationnelles, langagières et techniques. D’autre part, les savoir-faire acquis en situation touristique peuvent être profondément utiles dans le cadre d’économies néo-libérales mondialisées s’ils sont construits au retour comme autant de profits économiques, culturels et sociaux internationalisés. Cette formation par et à la mobilité touristique est appréhendée par plusieurs disciplines : géographie, histoire, sociologie, anthropologie, sciences de l’éducation et STAPS.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.