Séminaire – ARES-CEPED – mardi 26/11

Pour rappel, la dernière séance du séminaire conjoint 2019 de l’Association pour la recherche sur l’éducation et les savoirs (ARES) et du CEPED sur les écoles privées aux Suds aura lieu demain mardi 26 novembre:

16h à 18h, Université Paris Descartes, 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris, Salle J322

Nous aurons le plaisir de recevoir Mounira Chariet (IEP Aix – IREMAM), pour une communication intitulée: 

“Les écoles privées en Algérie: entre autonomisation et contrôle”. 

Vous trouverez plus bas le résumé de son intervention. 

Les écoles privées en Algérie : entre autonomisation et contrôle

En Algérie, l’enseignement privé a été interdit sous Houari Boumediene dans un contexte de nationalisation et de zèle révolutionnaire. L’appareil éducatif était conçu comme une pièce maîtresse de la construction nationale et de l’homogénéisation culturelle et linguistique du pays (arabisation, histoire, instruction islamique). Il réapparaît pourtant à la fin des années 1980 en proposant un enseignement francophone, à l’encontre des options politiques de l’indépendance. Tout au long des années 1990, dans un contexte de crise politique, sociale et sécuritaire, des écoles créées par des parents d’élèves se développent sans statut légal, en particulier dans les grandes villes et en Kabylie. En adoptant une perspective diachronique, ma présentation cherchera à restituer les différentes phases qu’ont connues ces écoles, correspondant à des temps de transformations politiques et sociales de l’Algérie post-indépendante : la première est celle des hétérotopies, la deuxième celle de la polémique (médiatisation et mise à l’agenda), la troisième celle de leur institutionnalisation. Je proposerai, à partir des matériaux recueillis dans le cadre d’une recherche doctorale, d’interroger les espoirs investis dans la scolarisation des usagers de ces écoles et d’analyser le sens et les formes de la contestation silencieuse sous-jacente à ces pratiques scolaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.