Ressources: La presse d’éducation

La banque de données « Pénélopée » (Presse de l’éducation) a comme objectif de n’être pas un simple outil documentaire, mais de constituer aussi une sorte d’équipement structurant de la recherche en histoire de l’éducation. Il s’agît de définir un champ qui recouvre indissociablement l’enseignement, l’éducation et la formation, sous quelque forme qu’ils aient été assurés et, à l’intérieur de ce champ, de permettre au chercheur d’identifier rapidement les différents éléments constitutifs des réalités éducatives : les institutions, les organismes, les établissements, les acteurs, les publics, les thèmes, les idées…

Elle recense donc les périodiques appartenant à ce champ depuis le milieu du XVIIIe siècle jusqu’en 1990. Elle prétend à la quasi exhaustivité de ces publications, à l’exception des bulletins d’élèves et anciens élèves, des revues universitaires et des revues administratives.
La banque est issue du répertoire de la Presse d’éducation et d’enseignement, XVIIIe siècle – 1990, publié en huit volumes, de 1981 à 2005, complété, enrichi et parfois rectifié. Le répertoire imprimé recensait 6115 revues.
Chaque revue est restituée dans son intégralité chronologique, sa notice de présentation comprenant : titre(s), successifs s’il y a lieu, éventuellement principaux sous titres, dates extrêmes de parution, présentation matérielle, principaux responsables, associations, dont la revue peut être l’organe, éditeurs (s’ils sont indiqués), lieu d’édition et localisation de la collection.
Un objectif, une synthèse de son contenu et un index des mots clés, permettent à l’utilisateur de trouver rapidement les périodiques qui l’intéressent.

La banque offre la possibilité des recherches simples, par exemple : « quels périodiques sont parus à tel lieu ? » mais aussi plus complexes, par exemple : « quels périodiques ont paru en tel lieu, par tel éditeur et traitant de l’enfance handicapée ? ». Le texte affiché en bleu est cliquable. Ainsi par un jeu de renvois, on accède à une information plus large.

Pénélope Caspard-Karydis

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.