Thèse soutenue: “Éducation populaire” : les deux ou trois vies d’une formule

Frédéric Chateignier soutiendra, le 13 décembre 2012, une thèse de science politique, sous la direction de Vincent Dubois (IEP de Strasbourg), consacrée à l“Éducation populaire” : les deux ou trois vies d’une formule

Présentation:
L’expression « éducation populaire » connaît en France une nouvelle fortune depuis les années 1990. La recherche vise à éclaircir le sens et les causes de ce retour en grâce discursif. On définit d’abord la séquence « éducation populaire » comme une formule, au sens de l’analyse du discours, en lien avec la notion de catégorie. L’étude du retour contemporain de cette formule impose un long détour par son histoire. Celle-ci se décompose en deux cycles complets constitués de phases d’émergence, de consécration et de déclin autour d’un usage de la formule comme quasi-catégorie : sous-catégorie de l’Instruction publique entre la Révolution française et les années 1930, puis catégorie détachée de l’École mais associée à des formules concurrentes et bientôt reléguée par elles au rang d’ancêtre mythique. La période contemporaine se présente comme l’émergence d’un usage détaché de l’animation socioculturelle et orienté vers la formation militante et la repolitisation des politiques culturelles. Ce nouvel usage, qui demeure toutefois en concurrence avec une remobilisation du secteur associatif Jeunesse et Éducation populaire, réintroduit en outre les pratiques d’origine scolaire que la constitution de ce dernier avait écartées.
Membres du jury :

  • – Vincent Dubois, professeur de science politique, IEP de Strasbourg, directeur
  • – Bruno Duriez, DR en sociologie, CNRS-CLERSE, président
  • – Alice Krieg-Plaque, MCF en sciences de l’information et de la communication, université Paris Est-Créteil
  • – Françoise F. Laot, professeure de sociologie, université de Reims, rapporteure
  • – Gérard Mauger, DR émérite en sociologie, CNRS-CESSP, directeur
  • – Bernard Pudal, professeur de science politique, université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, rapporteur

La soutenance aura lieu à 14h à la Maison interuniversitaire des sciences de l’homme – Alsace (5 allée du Général Rouvillois, Strasbourg), en salle Asie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.