AàC – “The rise of education in historical perspective”

Call for Papers

As W. E. Marsden (1977) noted in his seminal paper on geography and the history of education, the diffusion of education is unevenly distributed in space and thus marked by local and regional inequalities. Economic historians have increasingly taken advantage of such variation across places to examine (i) the impact of education on economic development, (ii) the determinants of schooling and human capital – while raising important questions regarding the role of religion, landownership and political voice, industrialization and institutional reforms. In other contexts, historians and historians of education have explored regional variations in schooling through analyses of national politics of standardization and homogenization, and in studies of the local and regional contexts of education, shedding further lights on the complex settings that enabled the rise of mass schooling.

Although scholars in each field have taken important steps forward, there remains a lack of true interdisciplinary work on the local and regional variations of schooling. The aim of this workshop is to promote such work, and to provide a platform where quantitative and qualitative contributions may inform each other.

The main focus of the workshop will be the rise of primary and secondary education across European regions in the last two centuries, even though we also welcome contributions on different historical periods and world regions. More specifically, we encourage submissions from a broad range of disciplines that shed light on fundamental aspects of regional variation in schooling, its determinants and impact on social and economic development. These includes:

  • 1. The spatial distribution of education (in terms of schools, enrolment levels, child-teacher ratios, absenteeism etc.)
  • 2. Economy and the demand for schooling
  • 3. Demography and education
  • 4. Education reform and regional differences
  • 5. School finance and teacher salaries
  • 6. Gender educational inequality
  • 7. The local history of schooling

Appel à contributions


Comme l’a noté W. E. Marsden (1977) dans son article fondateur sur la géographie et l’histoire de l’éducation, la diffusion de l’éducation est inégalement répartie dans l’espace et donc marquée par des inégalités locales et régionales. Les historiens de l’économie ont de plus en plus tiré parti de ces variations d’un endroit à l’autre pour examiner (i) l’impact de l’éducation sur le développement économique, (ii) les déterminants de la scolarisation et du capital humain – tout en soulevant des questions importantes concernant le rôle de la religion, de la propriété foncière et de la voix politique, de l’industrialisation et des réformes institutionnelles. Dans d’autres contextes, les historiens et les historiens de l’éducation ont exploré les variations régionales de la scolarisation à travers des analyses des politiques nationales de standardisation et d’homogénéisation, et dans des études des contextes locaux et régionaux de l’éducation, apportant un éclairage supplémentaire sur les cadres complexes qui ont permis l’essor de la scolarisation de masse.

Bien que les chercheurs dans chaque domaine aient fait des progrès importants, il manque encore un véritable travail interdisciplinaire sur les variations locales et régionales de la scolarisation. L’objectif de cet atelier est de promouvoir ces travaux et de fournir une plateforme où les contributions quantitatives et qualitatives peuvent s’informer mutuellement.

L’atelier se concentrera principalement sur l’essor de l’enseignement primaire et secondaire dans les régions européennes au cours des deux derniers siècles, même si nous accueillons également des contributions sur différentes périodes historiques et régions du monde. Plus précisément, nous encourageons les soumissions provenant d’un large éventail de disciplines qui éclairent les aspects fondamentaux de la variation régionale de la scolarisation, ses déterminants et son impact sur le développement social et économique. Ces aspects comprennent

  1. La distribution spatiale de l’éducation (en termes d’écoles, de niveaux de scolarisation, de ratios enfants-enseignants, d’absentéisme, etc.)
  2. L’économie et la demande de scolarisation
  3. Démographie et éducation
  4. La réforme de l’éducation et les différences régionales
  5. Financement des écoles et salaires des enseignants
  6. Inégalités éducatives entre les sexes
  7. L’histoire locale de la scolarité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search