Parution: Réformer les disciplines

Réformer les disciplines. Les savoirs scolaires à l’épreuve de la modernité, 1945-1985, (sous la direction de Renaud d’Enfert et Joël Lebeaume), PUR, 2015.

Table des matières:

  • Introduction, par Renaud d’Enfert et Joël Lebeaume

Première partie. – Discours de légitimation des réformes

  • Chapitre 1. Des travaux manuels éducatifs à la technologie : enjeux économiques et politiques (1945-1985), par Madeleine Figeat et Joël Lebeaume
  • Chapitre 2. Démocratiser, orienter, sélectionner : l’enseignement du français et des mathématiques dans le second degré, 1945-années 1980, par Clémence Cardon-Quint, Renaud d’Enfert et Hélène Gispert
  • Chapitre 3. Entre exigences économiques et culture pour tous : le cas des sciences expérimentales des années 1950 aux années 1980, par Muriel Guedj et Pierre Savaton

Continuer la lecture de « Parution: Réformer les disciplines »

Parution: La formation des maîtres

A. Prost (dir.), La formation des maîtres de 1940 à 2010, PUR, 2014.

Comment la formation des maîtres est-elle devenue une question centrale du débat sur l’école ? À partir d’une abondante documentation de première main : archives, textes et rapports officiels, revues spécialisées etc. et du témoignage des principaux acteurs pour la période la plus récente, une équipe d’historiens propose ici une vue d’ensemble de la formation des maîtres dans sa diversité depuis 1940, dont la première histoire objective des IUFM.

Parution: Louis François et les frontières scolaires

Jean-Paul Martin et Nicolas Palluau (dir.), Louis François et les frontières scolaires. Itinéraire pédagogique d’un inspecteur général (1904-2002), PUR, 2014.

Inspecteur général d’histoire-géographie, Louis François a fortement marqué le système scolaire français du XXe siècle. Formé par le scoutisme des Éclaireurs de France, il a voulu, en partisan passionné des méthodes actives, bousculer les frontières entre les institutions éducatives et entre les disciplines d’enseignement. À ses yeux, la formation des élèves doit mobiliser des pratiques ouvertes sur le monde. Il fut professeur, géographe, résistant, déporté, gaulliste et démocrate, acteur clé de la construction de notre école contemporaine.

Parution: Sur les traces du passé de l’éducation

Sur les traces du passé de l'éducation
Jean-François Condette et Marguerite Figeac-Monthus (dir.), Sur les traces du passé de l’éducation. Patrimoines et recherches de la recherche en éducation en France, Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 2014.

Présentation de l’éditeur :

Ce livre invite à examiner les traces du passé de l’éducation par le biais de l’ensemble des supports patrimoniaux qui sont aujourd’hui à la disposition des chercheurs. Il permet également de montrer le rôle de l’historien dans la valorisation scientifique du patrimoine de l’éducation. Cet ouvrage est publié dans le cadre du programme de recherche Patria (Entre histoire et mémoire, le patrimoine aquitain de l’éducation : http://www.patrimoine-aquitain-education.fr porté par le CEMMC et l’ESPE d’Aquitaine). Il montre la richesse et la diversité de ce patrimoine éducatif qu’il ne faut pas cependant sacraliser mais étudier en historien, avec méthode et esprit critique. L’ouvrage rassemble les contributions de nombreux chercheurs spécialistes du champ de l’histoire de l’éducation et couvre un grand nombre de domaines concernant l’enseignement, la culture scolaire et plus largement l’éducation et cela à travers trois grands axes : la diversité du patrimoine éducatif pour l’historien, le patrimoine éducatif exploré par les historiens, les nouveaux territoires de la recherche en histoire de l’éducation.

Parution: Les archives universitaires. De nouvelles sources pour l’histoire de l’enseignement et de la recherche

Les actes de la journée du 8 juin 2011 consacrée aux archives universitaires sont publiés en ligne: Jean-Noël Luc, Stéphanie Méchine et Emmanuelle Picard (dir), Les archives universitaires. De nouvelles sources pour l’histoire de l’enseignement et de la recherche, Éditions du Centre d’Histoire du XIXe siècle (Universités Paris I et Paris IV), 2014, 214 p.

Présentation:

Cet ouvrage publie une partie des actes de la première journée d’étude, « Archives universitaires. Des sources nouvelles pour l’histoire de l’enseignement supérieur et de la recherche », organisée, le 8 juin 2011, par la Chancellerie des universités de Paris (Stéphanie Méchine) et l’université Paris-Sorbonne (Jean-Noël Luc). Il propose des panoramas sur les universités françaises et sur leurs archives depuis les années 1960, des études de cas sur les fonds des universités septentrionales, de l’université Picardie Jules-Verne et de l’université Paris-Est-Créteil, des pistes de recherche autour des archives de la présidence de l’université Paris X, des personnels administratifs de l’université Paris-Nord et du département d’éducation permanente de l’université Paris-Diderot, ainsi que des exemples de chantiers récents autour de l’histoire de l’ancien institut d’anglais de la Sorbonne après 1968, du premier cycle de gestion et d’économie appliquée à Dauphine et de l’enseignement supérieur technique.
Quatre instruments de travail ont été ajoutés, avec les adresses URL, pour mieux faire
connaître les initiatives relatives à l’histoire de l’enseignement supérieur et des universités: une liste des sites permettant d’actualiser l’information, un panorama bibliographique étendu aux bilans historiographiques, aux bases de données et à plusieurs disciplines, une liste de séminaires, journées d’étude et colloques, organisés depuis le début des années 2000, et quelques pistes de recherche sur l’histoire des universités françaises.