Séminaire – Pour une histoire politique des sciences : enjeux, méthodes, questions

  • Organisateurs : Bruno Belhoste, Hélène Blais, Jean-Luc Chappey, Maria Pia Donato, Liv Grjebine, Muriel Le Roux, Sacha Tomic, Pierre Verschueren, Julien Vincent
  • Séance – Femmes et sciences, 18 octobre 18 (salle 309)
    • Introduction Jean-Luc Chappey et Muriel Le Roux Eva Hemmungs, Linköpings universitet, Suède, Making Marie Curie, « Intellectual property & celebrity culture in an age of information », CUP, 2016. Commentaires et témoignages : Françoise Guéritte chimiste DR émérite de l’Inserm et co-auteure de La Navelbine et le Taxotère, histoires de sciences, Iste – Elsevier et Muriel Le Roux.
  • Séance – Histoire économique, 8 novembre 18 (salle 309)
    • Arnaud Orain, Paris 8, La politique du merveilleux. Une autre histoire du système de Law (1695-1795), Paris, Fayard, 2018. Julien Demade, LaMOP, CNRS-Paris 1, Produire un fait scientifique. Beveridge et le comité international d’histoire des prix, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018.
  • Séance – Darwin, 13 décembre 18 (salle 206)
    • Hanna Engelmeier, KWI Essen, Man, the Ape. Anthropology and the Reception of Darwin in Germany, 1850-1900 ; Bohlau, 2016. Liv Grjebine, IHMC-Paris 1-Havard, « Le rôle du débat public dans la diffusion du darwinisme au XIXe siècle : une comparaison entre l’Allemagne et la France. »
  • Séance – Voyages et naturalistes, 17 janvier 19 (salle 309)
    • José Beltran, IHMC-ENS, Par les ordres du roi : Science outre-mer et état dans la France de Louis XIV. Simon Gallegos Gabilondo, Paris 1, Les mondes du voyageur. Une épistémologie de l’exploration, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018. Commentaires Hélène Blais.
  • Séance – Histoire des institutions, 14 février 19 (salle 107)
    • Laurent Rollet, Martina Schiavon, université de Lorraine, « Le Bureau des longitudes », Arnaud Hurel, Museum national d’histoire naturelle, « Le Museum national d’histoire naturelle », titres provisoires. Commentaires : Jean-Luc Chappey, Pierre Verschueren.
  • Séance – Gouverner les mœurs, 14 mars 19 (Amphi G. Dupuis, 1er SS)
    • Fabrice Cahen, Ined, Gouverner les mœurs. La lutte contre l’avortement en France, 1890- 1950, INED, 2016. Mariana Saad, Cabanis, comprendre l’homme pour changer le monde, Paris, Classiques Garnier, 2016.
  • Séance – Médecine, hypnose et mesmérismes, 18 avril 19 à confirmer (salle 107)
    • François Zanetti, Chisco – Paris Nanterre, L’Électricité médicale dans la France des Lumières, Oxford University Studies in the Enlightenment 2017. Bruno Belhoste, IHMC – PARIS 1, « Le mesmérisme », titre à préciser.
  • Séance – Histoire de l’éducation Sciences et techniques entre enseignements et professions, 9 mai 19 (salle 309)
    • Pierre Verschueren, Centre Lucien Febvre, université de Franche-Comté, « Sciences et techniques entre enseignements et professions » Fabien Knittel, Centre Lucien Febvre, université de Franche-Comté, « Enseignement technique dans la laiterie, des années 1870 à 1914, et ingénieurs agronomes », titres provisoires.
  • Séance – Naissance et vie, 16 mai 19 (salle 309)
    • Natalie Sage Pranchere, Centre Roland Mousnier, Sorbonne université, L’école des sages-femmes : naissance d’un corps professionnel, 1786-1917, Tours, PUFR, 2017. Scottie H. Buehler, Doctorante UCLA, titre à confirmer.
  • Séance – Sciences et artisans, 13 juin à confirmer
    • Paola Bertucci, université de Yale, Artisanal Enlightenment. Science and the Mechanical Arts in Old Regime France, Yale University Press, 2017

Séminaires – Séances intéressant l’histoire de l’éducation et de la jeunesse

Quelques séances de séminaires consacrées à l’histoire de l’enfance, de la jeunesse, de l’éducation…

Séminaire franco-britannique d’histoire 2018-2019 (Yann Béliard, Fabrice Bensimon, Myriam Boussahba-Bravard, Emmanuelle de Champs, Jean-François Dunyach, Stéphane Jettot, Frédérique Lachaud, Arnaud Page, Sandrine Parageau) – PROGRAMME COMPLET

  • Jeudi 29 novembre : Emily Baughan (University of Sheffield) : “Saving the Children in the 1960s: the Development Decade and the Decline of Humanitarian Internationalism”

Histoire des représentations et des sensibilités, 1800-1930 (Dominique Kalifa, Eric Fournier, Centre d’histoire du XIXe siècle) – PROGRAMME COMPLET

  • Séance 6, 6 décembre 2018 : Capter les voix « d’en bas » Lecture : Anatole LE BRAS, Un enfant à l’asile. Vie de Paul Taesch (1874-1914), Paris, CNRS Ed., 2018.
  • Séance 7, 19 décembre 2018 : Dessiner l’histoire ? Lecture : Manon PIGNOT, « La jeunesse réclame son dû ». Enfants et adolescents en guerre mondiale, mémoire d’HDR, Université Paris 1, 2018, [extraits].

Histoire des derniers siècles du Moyen Âge, XIIIe-XVe siècles (Elisabeth Crouzet-Pavan, Centre Roland Mousnier) – PROGRAMME COMPLET

  • Jeudi 18 octobre 2018 : Joël Chandelier (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis): « L’enseignement de la médecine dans les universités italiennes: autour du cas d’Avicenne (XIIIeXVe siècle) »

France, Europe, monde. Quelle histoire ! ? (Christophe Charle, IHMC) – PROGRAMME COMPLET

  • Séance 10, 19 février : Christophe Charle, Internationalisation des universités et classements mondiaux du XIXe au XXIe siècle.

Séminaire – Les Europes scolaires : la transmission de l’idée et de l’histoire européennes dans les systèmes scolaires européens

  • Équipe de coordination : Benoît Falaize (IGEN-chercheur correspondant au Centre d’histoire de Sciences Po), Corinne Glaymann (IEN ET-EG), Sébastien Ledoux (Paris I, Sciences Po), Edenz Maurice (enseignant et doctorant).

Argumentaire ci-dessous

 la place et le statut de l’Europe dans les programmes, manuels et pratiques scolaires relèvent, le plus souvent en France, d’un enseignement inabouti et largement désincarné. La volonté de l’introduction d’un « roman européen » dans les années 1980-1990, censé se substituer au « roman national » français aurait-il fait long feu, avec ses défenseurs et artisans de renom et de qualité, en premier lieu et à des titres différents, Jacques Le Goff et Laurent Wirth ? Ce récit européen (à condition qu’il s’exprime dans les programmes et en classe), doit aujourd’hui être interrogée dans ses retraductions et finalités scolaires, à la fois dans le cadre national et européen.

L’objectif de ce séminaire prévu pour l’année 2018-2019 est double. Il est d’abord et avant tout de dresser un état des lieux des travaux menés aujourd’hui concernant les dynamiques européennes dans l’enseignement de l’histoire de chacun des pays européens mais aussi des entités transnationales destinées à transmettre et faire partager une définition commune de l’identité européenne (conseil de l’Europe, etc.). Comment se construit l’Europe en classe ? Quelles injonctions, quelles demandes sociales et institutionnelles pour quelle Europe scolaire ? Quelle est l’histoire de cet objet scolaire ? Quel est même la nature de cet objet scolaire dont on peine, en classe, à définir les contours, hors de ses dimensions civiques sans cesse réaffirmées et souvent sur le mode incantatoire ? Quelle idée de l’Europe le curriculum de chaque nation européenne entend donner aux élèves ? Quels lieux de mémoire sont privilégiés ? Quels personnages emblématiques émergent des récits de construction de l’Europe ? Ce seront les thèmes qui seront abordés lors de cette année universitaire.

L’autre objectif est lié à l’actualité : 2019 sera l’année des élections européennes. L’Europe est aujourd’hui plongée dans des dynamiques politiques qui interrogent l’idée même d’Europe. Dans chaque pays l’idée européenne marque un recul qui n’épargne pas y compris les milieux enseignants des pays les plus engagés historiquement dans la construction de l’Europe, notamment en France.

Séminaire – Mai 68 et la formation des adultes (Paris, 5 juin 2018)

Mardi 5 juin 2018 de 15h30 à 17h30 
à l’Etsup, 8 villa du Parc Montsouris, 75014 Paris

Séminaire hors cycle coordonné par Jacques Denantes

avec :

  • Françoise F. Laot, professeure à l’université de Reims Champagne-Ardenne, Cérep, Présidente du Gehfa : Retour sur l’échec des AUREFA, un projet universitaire de formation d’adultes : une des conséquences de mai-juin 1968 ?
  • Arnaud Desvignes, docteur en Histoire moderne et contemporaine de Sorbonne-Université : Michel Alliot et la formation continue à Paris VII : l’œuvre d’un président visionnaire (1970-1976)

Séminaire – Qu’est-ce qu’une sélection « équitable » à l’entrée des études supérieures ? (Sciences Po, 11 juin 2018)

Comparaison internationale d’un construit social : Qu’est-ce qu’une « sélection équitable » à l’entrée des études supérieures ?

Le lundi 11 juin 2018, de 12h45 à 14h45  à Sciences Po, Salle du conseil, 13 rue de l’université, 75007 Paris.

Intervenants : Nicolas Charles et Romain Deles

Le séminaire « Enseignement supérieur et recherche » de Sciences Po est co-organisé par le CSO (sous la co-responsabilité de Jérôme Aust et Clémentine Gozlan) et le RESUP (Réseau d’études sur l’Enseignement Supérieur).

Merci de vous inscrire auprès des organisateurs au plus tard le 5 juin, car des sandwichs seront proposés.

Séminaire – Méthodes biographiques et prosopographiques (Université de Lorraine, 9 juin 2018)

Séance organisée par Martina Schiavon et Laurent Rollet (Archives Henri Poincaré – Université de Lorraine) le 15 juin 2018, salle 314, 14h-18h
 
La prosopographie trouve sa source dans l’épigraphie et l’histoire ancienne. Longtemps considérée comme une discipline auxiliaire de l’histoire, consacrée à l’étude des élites sociales et politiques, elle est peu à peu sortie de ce cercle restreint pour devenir une méthode historique standard dans un grand nombre de champs disciplinaires, dont l’histoire des mathématiques. Le développement de l’informatique, des bases de données et, plus récemment, des humanités numériques, expliquent sans doute cette revalorisation. La prosopographie participe des approches biographiques qui ont été profondément renouvelées ces dernières années à travers l’étude des parcours d’acteurs « ordinaires » dont les traces historiques sont pour le moins ténues. 
Comment constituer une base de données prosopographique ? Quels  sont les outils disponibles ? Comment constituer un corpus prosopographique ? Que nous apprennent les approches prosopographiques sur les frontières disciplinaires et sur les circulations d’acteurs ? Quel type d’histoire des sciences et en particulier des mathématiques permettent-elles d’élaborer ? Comment les valoriser ?
Telles sont les questions que nous avons posées à nos trois intervenants pour cette séance du Séminaire d’histoire des mathématique qui se conclura par une réflexion générale sur les relations entre approches prosopographiques et biographiques.
 
Programme
 
  1. 14h00-14h15 Introduction
  2. 14h15-15h15 Viera Rebolledo-Dhuin : Prosopographie des gens du livre au 19e siècle. Sources, méthodes, analyses
  3. 15h15-16h15 Pierre Verschueren : Prosopographie des docteurs ès sciences (1945-1968) : sources, méthodes, problèmes
  4. 16h15-16h30 Pause
  5. 16h30-17h30 Laurent Rollet & Julien Müller : Pour une biographie de masse des acteurs des mathématiques aux 19e -20e siècles : présentation du projet ProsopoMaths
  6. 17h30-18h00 Discussion générale
 

Séminaire – L’enfance de l’ordre, 18 mai, Amiens

La prochaine séance du séminaire général du Curapp-ESS aura lieu le 18 mai, de 10h30 à 12h30, au Pôle universitaire cathédrale, salle 313, à Amiens.

La séminaire accueillera Wilfried Lignier (CR CNRS, sociologie, CESSP) et Julie Pagis (CR CNRS, sociologie, IRIS), autour de leur ouvrage L’enfance de l’ordre. Comment les enfants perçoivent le monde social, Seuil, 2017.

Discutantes: Annabelle Allouch, Mcf sociologie (UPJV, Curapp-ESS) et Céline Harvet, Mcf philosophie (UPJV, Curapp-ESS).

Séminaire – Biographies, prosopographies et réseaux en histoire de l’éducation, 3 mai, Paris

La prochain séance du Séminaire de l’Association Transdisciplinaire pour les Recherches Historiques sur l’éducation (ATRHE)- Biographies, prosopographies et réseaux en histoire de l’éducation – aura lieu le 3 mai de 14-17h à Paris 5

Séance 3  Prosographie : 3 mai 2018

Loïc Szerdahelyi (Université de Dijon): « Actrices de l’EPS. Parcours individuels et collectifs dans le second XXe siècle. »

Claire Lemercier (CNRS-Sciences Po): « Trajectoires d’apprenti.e.s en France au 19e siècle. »

Emmanuelle Picard (ENS Lyon) : discutante

Séminaire – « Mobilités institutionnelles dans les institutions disciplinaires »

Le GRID (groupe de recherche sur les institutions disciplinaires) organise un séminaire dont les réflexions pour 2017-2018 sont consacrées aux « mobilités institutionnelles dans les institutions disciplinaires ».

La prochaine séance du séminaire aura lieu le mercredi 28 mars 2018 de 17h à 20h au 17 rue de la Sorbonne, salle Fossier (escalier C, 3e étage).

  • Jérôme Krop (Laboratoire CREHS, université d’Artois) : « La mobilité des enseignants de la première génération des instituteurs et institutrices de la Troisième République dans la Seine : un reflet de la structuration du champ de l’enseignement primaire (1870-années 1920) »
  • Mathieu Marly (IHRiS, Université de Lille) et Lionel Kesztenbaum (INED) : « Les mobilités inter-armes dans l’armée française durant la Première Guerre mondiale »

 

  • Présentation du GRID : https://grid.hypotheses.org/a-propos
  • Programme du séminaire 2017-2018 : https://grid.hypotheses.org/programme-2017-2018

Colloque – « Le colloque d’Amiens, 1968-2018 », Amiens, 8 et 9 mars 2018

Les 8 et 9 mars 2018, se tiendra à Amiens, un colloque qui propose, au travers de 24 communications, d’étudier un évènement national qui s’est déroulé dans la capitale picarde, les 15 et 16 mars 1968, pour penser le changement dans le système éducatif français. Réunissant plus de 600 personnes, dont de nombreuses personnalités, issues de la Haute fonction publique, des mondes de l’éducation, de la presse et de l’entreprise, « le colloque d’Amiens » est devenu, à l’ombre de Mai 68, une référence mythique, mais n’a donné lieu à aucune étude globale. En le situant dans son contexte socio-politique national et international, cette manifestation scientifique propose donc une analyse pluridisciplinaire du jeu des acteurs et des institutions qui ont contribué au déroulement du colloque, au rôle joué par les chercheurs, les intellectuels, les praticiens, les administrateurs et les représentants de la société civile. Seront également examinées les propositions de transformation du système éducatif, miroirs des débats passés et présents, et les effets à long terme de celles-ci, en tenant compte de leur impact médiatique et de la mémoire qui en a été conservée.

Le programme complet est disponible ici.

Atelier – Du passé au présent de l’éducation populaire, Témoignage de Cemea, 8 mars 2018

Le prochain atelier « Du passé au présent de l’éducation populaire » de la BnF aura lieu le 8 mars.

Thème: Cemea
Intervenant: Christian Gautellier, directeur national en charge des publications des CEMEA, responsable du pôle « Media, éducation et citoyenneté ».

Présentation: Les CEMEA (Centres d’entrainement aux méthodes d’éducation active) sont nés en 1937, dans le bouillonnement culturel du Front populaire. Pour la première fois en France, le droit au temps libre n’est plus réservé aux classes aisées mais à tous. Très vite se pose la question de la formation des pédagogues, hors du temps scolaire afin de donner du sens au temps libéré. C’est à quoi s’attelleront les CEMEA, en s’inspirant des courants de l’Education Nouvelle et de l’éducation populaire. Des problématiques nouvelles sont apparues depuis une vingtaine d’années et exigent des réponses appropriées : le lien entre le temps scolaire et le hors temps scolaire, l’insertion sociale et professionnelle des jeunes l’éducation critique aux médias… Les CEMEA accompagnent formateurs et médiateurs, professionnels comme bénévoles, à monter des projets avec leurs publics en partant de situations vécues, en construisant des partenariats qui invitent les jeunes à prendre toute leur place de citoyens. Certains de ces projets seront présentés lors de cet atelier.

Séminaire – Anarchistes & instruction à domicile, 6 mars 2018

Dans le cadre du séminaire du laboratoire ÉMA consacré aux pratiques de non
scolarisation, la prochaine séance, mardi prochain 6 mars (Gennevilliers, 14-16h, salle A215), sera consacrée à la présentation et à la discussion d’un texte de Sylvain Wagnon (Université de Montpellier) :

Les anarchistes et l’instruction à domicile (XIX-XXe) : un mythe libertaire ?
Dans une perspective historique, notre explorons les réflexions et les actions des anarchistes à l’égard de l’instruction à domicile. En effet, dès la fin du XIXe siècle les multiples « expériences » éducatives des anarchistes français illustrent la recherche d’une autre instruction loin de l’enseignement officiel et des formes scolaires classiques mais peut-on réellement parler d’une racine et d’un modèle pour l’instruction à domicile telle qu’elle semble se développer actuellement ?

L’ensemble du programme est disponible ici.

Séminaire « Politiques scolaires, écoles et publics scolaires en Afrique sub-saharienne »

Vous trouverez ci-dessous les informations sur le séminaire « Politiques scolaires, écoles et publics scolaires en Afrique sub-saharienne (milieu du XIXe siècle-années 1970), organisé par l’Inalco et le Groupe Afrique Océan Indien du Cessma

Lieu : Inalco, Maison de la recherche, Salle 221, 2 Rue de Lille, 75007 Paris de 14 h 00 à 16 h 00

Continuer la lecture de « Séminaire « Politiques scolaires, écoles et publics scolaires en Afrique sub-saharienne » »

Atelier de l’historien.ne de l’éducation : expériences, pratiques, épistémologies (Paris, 10 fév. 2018)

La première journée nationale d’études des jeunes chercheur.e.s en histoire de l’éducation

« L’atelier de l’historien.ne de l’éducation : expériences, pratiques, épistémologies« 

aura lieu le 10 février 2018 à  l’Université Paris V (la salle sera précisée ultérieurement).

Soutenue par l’Association Transdisciplinaire de Recherches en Histoire de l’Education (ATRHE), cette journée est conçue comme un espace de discussion des recherches en cours en histoire de l’éducation. Elle est ouverte à l’ensemble des jeunes chercheur.e.s en histoire de l’éducation ainsi qu’aux chercheur.e.s abordant la thématique de l’éducation dans une perspective historique.

Séminaire – L’éducation populaire et la lutte contre le décrochage scolaire (22 janvier)

Alicia Jacquot, doctorante en sociologie (LEST CNRS Aix-en-Provence), interviendra dans le cadre du séminaire du Grrep le Lundi 22 janvier 2018. Sa communication est intitulée L’éducation populaire et la lutte contre le décrochage scolaire. Enquête dans des ateliers relais.

Informations pratiques:
Lundi 22 janvier 2018
14 h 30 – 16 h 30
Université Paris Descartes,
45 rue des Saints-Pères, Paris VIe
Bâtiment Jacob, 5e étage, salle des thèses

La présentation détaillée de la séance du séminaire est disponible ici.

Séminaire – Enfants modèles. Les jeunes du XIXe siècle à nos jours : catégories, expériences, récits

Programme du séminaire « Enfants modèles. Les jeunes du XIXe siècle à nos jours : catégories, expériences, récits »

Axe Histoire des éducations de l’université Paris 8 et l’IRTS de Paris Ile de France

Il se tiendra dans les locaux de l’IRTS, 145, avenue Parmentier Paris, 75010 (affichage à l’entrée), tous les 15 jours les jeudi de 15h à 18h.

Calendrier des séances :

  1. 5 octobre 2017 : séance introductive
  2. 19 octobre 2017 : Gladys Chicharro (docteure en ethnologie de l’université Paris X-Nanterre et diplômée en Chinois de l’INALCO) sur l’enfant unique chinois
  3. 2 novembre 2017 : Jean-François Mignot (docteur en sociologie de l’Institut d’études politiques et chargé de recherche CNRS au Groupe d’études des méthodes de l’analyse sociologique de la Sorbonne) sur l’enfant adopté
  4. 16 novembre 2017 : Ning de Coninck-Smith (professeure à la Danish School of Education, Aarhus University) sur « Se mettre à l’échelle de l’enfant » quiproquos et incompréhensions dans la traduction matérielle (équipements et architectures scolaires) de ce concept dans un contexte (post)colonial
  5. 30 novembre 2017 : Mej Hilbold (maître de conférence en sciences de l’éducation à l’université de Paris 8) sur le jeune enfant
  6. 14 décembre 2017 : Antoine Rivière (maître de conférence en sciences de l’éducation à l’université de Paris 8) sur l’enfant juif de l’Assistance Publique
  7. 11 janvier 2018 : Manon Pignot (maîtresse de Conférences en Histoire contemporaine au Centre d’histoire des sociétés, des sciences et des conflits de l’université de Picardie à Amiens) sur le site Enfance-violence-Exil (EVE)
  8. 1er février 2018 : Jean-François Laé (professeur en sociologie à l’université de Paris 8) sur son ouvrage en cours Cette fille qui vole contre le vent
  9. 15 février 2018 : Marta Craveri (directrice du Pôle International de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme) et Anne-Marie Losonczy (Directrice d’études à l’EPHE) sur l’enfant du Goulag
  10. 8 mars 2018 : Romain Robinet (maître de conférences en histoire à l’université d’Angers) sur la jeunesse indigène des années 1940-50 au Mexique
  11. 22 mars 2018 : Stéphanie Rubi (socio-anthropologue à l’université de Bordeaux) sur comment capter le point de vue des jeunes et le concept de reconnaissance sociale
  12. 5 avril 2018 : Sébastien Alix (docteur en Sciences de l’éducation et chercheur associé au laboratoire CERLIS) sur l’enfant éducation nouvelle
  13. 3 mai 2018 : Bertrand Geay (professeur de sciences de l’éducation à l’Université d’Amiens) sur l’Etude longitudinale française depuis l’enfance menée par l’INED

Travailler ensemble dans l’éducation et la formation

Vous trouverez ci-dessous le programme du séminaire transversal « Normes et normativités » du laboratoire Education, Cultures, Politiques (ECP) pour l’année 2017-2018.

La thématique centrale porte sur « Travailler ensemble dans l’éducation et la formation« . Les séances auront lieu à Lyon2 et le séminaire est coordonné par Stanislas Morel.

Séance 1 : jeudi 25 janvier 2018 de 14h à 17h

Disciplines naturelles et interdisciplinarité volontariste : structures et tensions autour du pilotage interdisciplinaire de l’enseignement supérieur et de la recherche. Emmanuelle Picard, maîtresse de conférences à Lyon 2 (LARHRA)

Genèse et enjeux de l’organisation « pluridisciplinaire » de la politique en faveur de l’« enfance inadaptée » au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. Stanislas Morel, maître de conférences à l’université de Saint-Etienne (ECP)

Séance 2 : vendredi 2 mars 2018 de 14h à 17h

Travailler ensemble à partir de points de vue différents : la fonction psychosociale des disputes de métiers au sein de l’organisation du travail. Pascal Simonet, maître de conférences à l’université Aix-Marseille (ADEF)

La pratique à plusieurs en institution d’éducation spécialisée, Marc Derycke, professeur émérite, université de Saint-Etienne (ECP) et Patrick Brasseur, responsable pédagogique, Service Résidentiel pour Jeunes (SRJ) « Les Tilleuls », Genval; Belgique.

Séance 3 : vendredi 27 avril 2018 de 14h à 17h

Questions sur les reconfigurations des frontières de l’action publique éducative dans les développements de sa territorialisation en France. Daniel Frandji, maître de conférences ESPE / Lyon 1 (Triangle)

Un travail à plusieurs enseignants, levier d’une nouvelle division du travail ? Quentin Magogeat, docteur, ATER université de Lyon 2 (ECP)

Séance 4 : lundi 14 mai 2018 de 14h à 17h

Division du travail et inégalités à l’école primaire. Julien Netter, maître de conférences à l’UPEC (CIRCEFT/ESCOL)

Le mouvement Freinet et la coopération (1945-1962). Maryline Gachet, Doctorante, université de Saint-Etienne (ECP)

Séance 5 : mardi 12 juin 2018 14h à 17h

Coopération et rapports sociaux de pouvoir dans les dispositifs de « réussite éducative ». Sandrine Nicourd, maîtresse de conférences à l’université de Versailles-Saint-Quentin (Printemps)

Le “partenariat”: un incontournable de l’action éducative métropolitaine, Manon Pesle, maîtresse de conférences à l’université de Saint-Etienne (ECP)

Contact : stanislas.morel [at] univ-st-etienne.fr

Séminaire « espaces éducatifs hybrides »

Lieu: ENS de Lyon
Date: 16 février

Nous avons le plaisir de vous inviter le 16 février prochain, de 10h à 13h, à une nouvelle séance du séminaire « espaces éducatifs hybrides » du Laboratoire de l’Education (http://lle.ens-lyon.fr/).

La séance aura lieu sur le site Descartes de l’ENS, en salle R-143, bâtiment recherche. Elle sera consacrée au thème de la « professionnalisation des enseignements », avec deux interventions:

– Fabienne Maillard, Université Paris 8, CIRCEFT
« Le dialogue social dans la politique des diplômes de l’Education nationale: une obligation très encadrée »

– Olivier Quéré, UMR CNRS Triangle
« L’idéal du ‘concret’ : Réformer la formation des cadres intermédiaires de l’État par la ‘professionnalisation’ des programmes. »

Vous trouverez plus d’informations sur le site du Laboratoire de l’Education:

http://lle.ens-lyon.fr/actualites/seminaires/professionnaliser-les-enseignements-effets-et-ambiguites-dune-injonction 

Séminaire du laboratoire ÉMA sur les pratiques de non scolarisation

Homeschooling, Home Education, Instruction dans la famille, École à la maison… :
Pratiques contemporaines de la non scolarisation dans les pays occidentaux

Séminaire de recherche — 2e année — 2016-2017
Site de Gennevilliers de l’Université de Cergy-Pontoise, salle A204

Si les taux de scolarisation des individus soumis à l’instruction obligatoire avoisinent les 100 % dans nombre de pays occidentaux, des parents y choisissent cependant d’instruire leurs enfants hors établissement scolaire (public comme privé). Illégales en Allemagne, marginales en France, en croissance exponentielle aux États-Unis (avec aujourd’hui 3 % de la population d’âge scolaire), les pratiques, multiformes, de non scolarisation sont peu investies par la recherche française. Ce séminaire ouvre un espace à la présentation et à la discussion de travaux qui portent sur différents aspects de ces modes de socialisation et d’éducation, et en particulier sur les trajectoires biographiques, les pratiques pédagogiques, les relations familiales et les modalités d’encadrement public. Lors de chacune des séances de travail de cette deuxième année de séminaire, l’auteur-e d’une publication universitaire récente interviendra par visioconférence pour présenter ses travaux puis participer à une discussion collective avec la salle.

La séance du 14 mars 2017 adoptera plus spécifiquement une perspective historienne: elle sera consacrée à la monographie de Milton Gaither (qui interviendra à distance) sur l’histoire du homeschooling aux États-Unis

Ce séminaire, adossé au projet de recherche Proscief (« Le processus de scolarisation à l’épreuve de l’instruction en famille ») mené au sein du laboratoire ÉMA (Éducation, Mutations, Apprentissages, EA 4507, Université de Cergy-Pontoise), est ouvert à toute personne intéressée.

Compte tenu du plan Vigipirate, merci de vous inscrire au préalable.

L’ensemble du programme est disponible en ligne ici.