Soutenance de thèse: Construire la société scientifique par l’école

Catherine Radtka soutiendra, le mardi 10 décembre 2013, sa thèse sous la direction de Dominique Pestre (EHESS) intitulée : »Construire la société scientifique par l’école. Angleterre, France et Pologne au prisme des manuels de science pour les élèves ordinaires (1950-2000)« ,

Jury:

  • Catherine Allamel-Raffin, Maître de conférences à l’Université de Strasbourg
  • Renaud d’Enfert, Maître de conférences HDR à l’Université de Cergy-Pontoise (rapporteur)
  • Hélène Gispert, Professeur à l’Université Paris Sud 11
  • Dominique Pestre, Directeur d’études à l’EHESS
  • Bruno Strasser, Professeur à l’Université de Genève (rapporteur)

Résumé: La science a pris, dans les sociétés contemporaines, une importance primordiale. En parallèle, l’enseignement des sciences s’est imposé dans les cursus de la scolarité obligatoire. Pourtant, alors que l’enseignement des sciences au niveau supérieur est l’objet d’une historiographie déjà riche, les travaux concernant l’enseignement des sciences destiné à un public de masse sont beaucoup plus rares. Cette thèse s’efforce de combler cette lacune et de problématiser l’existence d’un enseignement des sciences dans les cursus de formation les plus généralistes et les plus fréquentés par les élèves.
L’étude est centrée sur trois pays européens – la France, la Pologne et l’Angleterre – analysés à la fin des années 1950 et dans les années 2000. Elle s’attache à un objet particulier, le manuel scolaire, pour éclairer les dynamiques qui façonnent les représentations collectives de la science. Elle lie ainsi l’histoire des sciences à l’histoire de l’enseignement et du livre et de l’édition pour analyser la manière dont, dans la seconde moitié du XXe siècle et en Europe, la science est institutionnalisée auprès des élèves ordinaires comme une source de savoir sûr et un mode supérieur de connaissance du monde et de soi.
À travers la comparaison dans l’espace et dans le temps, ce travail montre comment les élèves ordinaires sont invités à participer à la construction de sociétés scientifiques, et insiste sur les particularités du discours sur la science tenus dans les différents contextes. Il met en évidence la similarité des projets éducatifs des années 1950 et souligne ensuite l’hétérogénéité qui caractérise le discours sur la science dans les années 2000.

La soutenance aura lieu le mardi 10 décembre 2013, à 13h30, au Centre Alexandre Koyré, 27 rue Damesme, 75013 Paris (métro Tolbiac). La salle se trouve au rez-de-chaussée.

Soutenance de thèse: Genre, savoir et citoyenneté. Les enjeux politiques de l’éducation des filles (de 1789 aux années 1820)

Caroline Fayolle soutiendra sa thèse de doctorat, sous la direction de Michèle Riot-Sarcey (U. Paris VIII) sur « Genre, savoir et citoyenneté. Les enjeux politiques de l’éducation des filles (de 1789 aux années 1820)« , le mardi 26 novembre 2013.

Jury :

  • M. Jean-Claude CARON, Professeur, histoire contemporaine, Université Blaise Pascal-Clermont-Ferrand II
  • Mme Dominique GODINEAU, Professeure, histoire moderne, Université Rennes 2
  • M. Jean-Clément MARTIN (rapporteur), Professeur, histoire contemporaine, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Mme Michèle RIOT-SARCEY (directrice de la thèse), Professeure, histoire contemporaine, Université Paris 8
  • Mme Rebecca ROGERS (rapporteur), Professeure, histoire de l’éducation, Université Paris Descartes
  • M. Pierre SERNA, Professeur, histoire moderne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La soutenance aura lieu le mardi 26 novembre 2013 à partir de 10h30 dans la salle des thèses de l’espace Gilles Deleuze (bâtiment A) de l’Université Paris 8 (ligne 13, station Saint-Denis Université).

Soutenance de thèse: Le livre du monde : voyage et éducation à l’Âge classique

Juliette Morice soutiendra, le 29 novembre 2013, sa thèse de doctorat en philosophie, intitulée « Le livre du monde : voyage et éducation à l’Âge classique« .

jury:

  • M. Didier Deleule – Professeur émérite à l’Université Paris 10-Nanterre
  • M. Laurent Jaffro – Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • M. Denis Kambouchner – Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • M. Bernard Sève – Professeur à l’Université Lille 3 Charles De Gaulle
  • Mme Mariafranca Spallanzani – Professeur à l’Università di Bologna

Résumé:

Entre le milieu du XVIe siècle et la fin du XVIIIe siècle, la question des voyages est en Europe l’objet de disputes passionnées : y a-t-il de bonnes raisons de voyager « pour soi »? Continuer la lecture de « Soutenance de thèse: Le livre du monde : voyage et éducation à l’Âge classique »

Soutenance de thèse: Les sciences humaines (pédagogie-psychologie-sociologie) dans la formation des maîtres de l’enseignement primaire (1920-1969)

Emmanuelle Guey soutiendra, le jeudi 28 novembre 2013, à 14h, sa thèse sous la direction de Antoine Savoye (U. Paris VIII) sur le thème: « Les sciences humaines (pédagogie-psychologie-sociologie) dans la formation des maîtres de l’enseignement primaire (1920-1969) : étude historique sur une institutionnalisation discontinue »

Jury :

  • Jean-François CONDETTE, Professeur en Histoire contemporaine, Université d’Artois
  • Pierre KAHN, Professeur en Sciences de l’éducation, Université de Caen Basse Normandie
  • Dominique OTTAVI, Professeur en Sciences de l’éducation, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Antoine SAVOYE, Professeur en Sciences de l’éducation, Université Paris 8 Saint-Denis

Résumé:
Cette thèse a pour objet l’étude du phénomène d’institutionnalisation discontinue de trois disciplines (pédagogie-psychologie-sociologie) dans la formation des maîtres du primaire, articulée à l’histoire spécifique de l’enseignement de la science de l’éducation à la Sorbonne, entre 1920 et 1969. Le corpus étudié est composé des curricula officiels de formation (curriculum formel) mis en rapport avec leurs vulgarisations éditoriales (manuels scolaires). Éclairée par des biographies, l’analyse de ce corpus montre que ces disciplines sont à la résultante d’enjeux politiques, scientifiques, et pédagogiques. Considérés comme des constructions sociales, ces curricula apparaissent comme des marqueurs identitaires d’une époque. Accédant au statut de sciences appliquées (1920-1940), intégrées dans la formation des maîtres, elles s’autonomisent de la matrice universitaire, puis s’émancipent au point de devenir de nouvelles matières (1947-1969). Ce processus fait apparaître le domaine de la formation des instituteurs comme un lieu producteur de sciences hybrides (psychopédagogie, sociopédagogie). Alors que l’après-guerre favorise ce dynamisme créatif, ces dernières ne bénéficieront pas d’une réelle reconnaissance académique. C’est plutôt à une dissolution des sciences humaines au sein de la formation des maîtres à laquelle on assiste qu’à leur consolidation. Plus que simple étude du transfert de disciplines du supérieur au primaire, cette thèse explique un processus complexe et non linéaire de co-construction des savoirs du maître articulant la définition de nouveaux contenus de formation à visée professionnelle et la structuration des sciences humaines dans le champ académique.

La soutenance publique se tiendra à l’université Paris 8 – 2, rue de la Liberté – 93526 Saint-Denis.
Salle des thèses – Espace Deleuze – Bâtiment A, 1er étage (Face Amphi A2).

Soutenance de thèse: Pratiques éducatives et bien-être de l’enfant à l’école : la contribution de l’Éducation nouvelle (1910-2010)

Fabienne Serina-Karsky soutiendra, le 11 décembre 2013, sa thèse sous la direction d’Antoine Savoye (U. Paris VIII) sur le thème: « Pratiques éducatives et bien-être de l’enfant à l’école : la contribution de l’Éducation nouvelle (1910-2010). Pour un nouveau paradigme éducatif« .

Résumé: Les pratiques éducatives qui favorisent le bien-être de l’enfant à l’école constituent l’objet de cette thèse. Celle-ci s’inscrit dans le champ des recherches qui, en sciences de l’éducation, traitent des innovations et transformations pédagogiques. Elle participe également de la visée d’une « école suffisamment bonne » telle que l’appelle de ses voeux Jeanne Moll. Dans cette optique, notre recherche porte sur les écoles se réclamant aujourd’hui du courant historique de l’Éducation nouvelle. Le bien-être de l’enfant à l’école est inscrit au coeur de leur pédagogie, et elles s’efforcent d’être moins des établissements répondant à la « forme scolaire » (Guy Vincent) que des « communautés éducatives » respectueuses de chacun. Bien que peu nombreuses, elles actualisent le paradigme de l’Education nouvelle forgé au début du XXe siècle, centré sur l’enfant et son bien-être, et qui définit un cadre scolaire nouveau adapté à cette finalité. Continuer la lecture de « Soutenance de thèse: Pratiques éducatives et bien-être de l’enfant à l’école : la contribution de l’Éducation nouvelle (1910-2010) »

Soutenance de thèse: Les CEMEA et leur action en Europe et en Afrique de 1937 à la fin du XXe siècle

Geneviève Vannini soutiendra sa thèse « Les CEMEA et leur action en Europe et en Afrique de 1937 à la fin du XXe siècle. Une contribution originale à la diffusion de l’éducation nouvelle« , sous la direction de Jean-Noël Luc (université Paris-Sorbonne) le mercredi 22 mai 2013 à 15h (RDC – au fond à gauche – escalier C).

Jury:
Rainer Hudemann, professeur d’histoire contemporaine, Université Paris-Sorbonne
Ivan Jablonka, maître de conférences HDR à l’Université du Maine
Jean-Noël Luc, professeur d’histoire contemporaine, Université Paris-Sorbonne
Rebecca Rogers, professeure d’histoire de l’éducation, Université Paris V
Antoine Savoye, professeur d’histoire de l’éducation, Université Paris VIII

Sommaire:
Chapitre I – La naissance des CEMEA
Chapitre II – Le rayonnement au-delà des frontières
Chapitre III – La poursuite de l’expansion des CEMEA en Europe
Chapitre IV – Les CEMEA et les échanges franco-allemands
Chapitre V – La recherche de nouveaux partenaires européens
Chapitre VI – Le renouvellement de la pédagogie
Chapitre VII – L’ouverture à une Europe élargie
Chapitre VIII – L’Afrique : la découverte d’un continent, 1944-1980
Chapitre IX – La diffusion de l’éducation nouvelle en Afrique et dans l’Océan indien, 1975-1990
Chapitre X – L’éducation en Afrique, un enjeu majeur pour les CEMEA

Thèse en cours: Les enjeux politiques de l’éducation des femmes de 1789 aux années 1820

Caroline Fayolle travaille à une thèse, sous la direction de Michèle Riot-Sarcey (université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis), sur « Les enjeux politiques de l’éducation des femmes: genre, savoir, citoyenneté (de 1789 aux années 1820) »

Présentation:

L’objectif de cette thèse est de produire une histoire politique et culturelle de l’éducation des femmes de 1789 aux années 1820. Continuer la lecture de « Thèse en cours: Les enjeux politiques de l’éducation des femmes de 1789 aux années 1820 »

Thèse soutenue: « Éducation populaire » : les deux ou trois vies d’une formule

Frédéric Chateignier soutiendra, le 13 décembre 2012, une thèse de science politique, sous la direction de Vincent Dubois (IEP de Strasbourg), consacrée à l« Éducation populaire » : les deux ou trois vies d’une formule »

Présentation:
L’expression « éducation populaire » connaît en France une nouvelle fortune depuis les années 1990. Continuer la lecture de « Thèse soutenue: « Éducation populaire » : les deux ou trois vies d’une formule »

Thèse soutenue: L’inspection du Midi de Jules Ferry à Jean Zay

Emmanuel Dubus a soutenu sa thèse le 10 septembre 2011, sous la direction de Christian Amalvi (université Montpellier 3), sur le thème: « L’inspection du Midi de Jules Ferry à Jean Zay : études sur les inspecteurs d’académiques de l’Aveyron, de l’Aude, du Gard, de l’Hérault, de la Lozère, des Pyrénées-Orientales et du Tarn de 1879 à 1939« .

Présentation:

Sous la Troisième République, les inspecteurs d’académie ont été chargés de faire appliquer les différentes politiques gouvernementales en matière d’enseignement primaire. Continuer la lecture de « Thèse soutenue: L’inspection du Midi de Jules Ferry à Jean Zay »

Thèse soutenue: L’école républicaine et l’étranger

Damiano Matasci a soutenu le 23 mars 2012 à Genève, une thèse en cotutelle entre l’Université de Genève et l’EHESS, consacrée à « L’école républicaine et l’étranger. Acteurs et espaces de l’internationalisation de la « réforme scolaire » en France (1870 – première moitié du XXe siècle) »
Jury : Sandrine Kott (Genève, co-directrice), Paul-André Rosental (Sciences-Po, co-directeur), Jean-François Chanet (Sciences-Po), Christophe Charle (Paris I), Rita Hofstetter (Genève), Christoph Conrad (Genève).

Présentation:
Cette thèse de doctorat s’intéresse au processus d’internationalisation des réformes scolaires françaises entre 1870 et la première moitié du XXe siècle. En s’inscrivant dans le « tournant transnational » de la recherche historique contemporaine, elle a pour ambition de repenser l’histoire de l’école républicaine en plaçant le processus de nationalisation du système scolaire français dans le contexte international. Continuer la lecture de « Thèse soutenue: L’école républicaine et l’étranger »

Thèse: La formation professionnelle, enjeu entre acteurs institutionnels et milieux industriels

Antoine Vernet travaille à une thèse portant sur  « La formation professionnelle, enjeu entre acteurs institutionnels et milieux industriels. Le cas de la métallurgie stéphanoise (des années 1920 à la fin des années 1980) », à l’université de Lyon 2, sous la direction d’Hervé Joly.

Présentation:

La formation professionnelle, prise comme l’apprentissage par un individu des savoirs et compétences nécessaires à l’exercice d’une activité professionnelle, est un enjeu pour les entreprises, notamment celles relevant des industries métallurgiques et mécaniques. L’évolution des besoins en ressources humaines au cours du XXe siècle dépend de nombreux critères, qui peuvent être économiques, techniques, sociaux ou culturels, exprimant ainsi les spécificités d’une entreprise, d’un type de production, ou même de la personnalité de leurs dirigeants. Continuer la lecture de « Thèse: La formation professionnelle, enjeu entre acteurs institutionnels et milieux industriels »

Thèse: soutenance de Marianne Blanchard

Marianne Blanchard soutiendra le mardi 23 octobre 2012, à partir de 15h30, sa thèse intitulée:  » Socio-histoire d’une entreprise éducative : le développement des Écoles supérieures de commerce en France (fin du XIXe siècle – 2010)« ,
Lieu: Ecole Normale Supérieure au 29 rue d’Ulm, 75005, salle 234 A.

Le jury sera composé de :

  • Stéphane BEAUD, professeur à l’ENS Paris (directeur de thèse)
  • Patrick FRIDENSON, directeur d’études à l’EHESS
  • André GRELON, directeur d’études à l’EHESS (directeur de thèse)
  • Christine MUSSELIN, directrice de recherche au CNRS
  • Fabienne PAVIS, maître de conférence à l’Université de Nantes
  • Anne-Catherine WAGNER, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Résumé de la thèse :
Ce travail étudie un groupe d’établissements d’enseignement supérieur français, les Écoles supérieures de commerce (ESC), de la fin du XIXe siècle à 2010, en se focalisant tout particulièrement sur les cinquante dernières années de cette période. À travers une approche socio-historique, il analyse le développement de ces établissements qui constituent un modèle à part dans l’enseignement supérieur français, de par leur statut privé et leur proximité avec les chambres de commerce, leur système de recrutement ou encore leur mode organisation proche de celui des entreprises. Continuer la lecture de « Thèse: soutenance de Marianne Blanchard »

Thèse soutenue: Socio-histoire d’une entreprise éducative

Pour inaugurer la présentation des thèses en cours, une thèse préparée par Marianne Blanchard à l’EHESS, en sociologie et qui s’intitule « Socio-histoire d’une entreprise éducative : les développement des Ecoles supérieures de commerce en France, fin du XIXe siècle – 2010« , sous la direction de Stéphane Beaud et André Grelon (Centre Maurice Halbwachs). La soutenance aura lieu le 23 octobre dans les locaux de l’ENS au 29 rue d’Ulm.

Présentation :
Ce travail étudie un groupe d’établissement d’enseignement supérieur français, les Ecoles supérieures de commerce (ESC), de la fin du XIXe siècle à 2010, en se focalisant tout particulièrement sur les cinquante dernières années de cette période. A travers une approche socio-historique qui s’appuie sur des archives, des données statistiques et des entretiens, il analyse le développement de ces établissements qui constituent un modèle à part dans l’enseignement supérieur français, de par leur statut privé et leur proximité avec les chambres de commerce, leur système de recrutement ou encore de leur mode d’organisation proche de celui des entreprises.

Thèse soutenue: Paul Celan, lecteur d’allemand aux ENS (Saint-Cloud 1956-57, Ulm 1959-60 à 1969-70)

Patrick Difour soutiendra sa thèse  intitulée :
« …Wo ich also lesen, wo ich vor-, mit- und nachlesen kann-« . L’enseignement de Paul Celan aux Ecoles Normales Supérieures de Saint-Cloud et de la rue d’Ulm.

lundi 21 novembre 2011 à 13h en salle des thèses – rez-de-chaussée , esc. C – Campus Cordeliers, 15 rue École de médecine 75006 PARIS

Jury:
M. AUEROCHS ( Sarrebruck )
M. BANOUN ( Paris 4 )
M. GELLHAUS ( Aix La Chapelle )
M. LEFEBVRE ( ENS )
M. OLSCHNER ( Londres )
M. WOEGERBAUER ( Nantes)

http://www.paris-sorbonne.fr/les-actualites/agenda-des-soutenances/toutes-les-soutenances/article/m-patrick-difour-wo-ich-also-lesen