AAC: Académies et Mécénats : puissance des réseaux et poids normatif

Le CPER 10 LLSHS (Axe 1 – Atelier 1) organise une journée d’étude sur le thème “Académies et Mécénats : puissance des réseaux et poids normatif”, plus précisément consacrée au “goût académique”.
Elle aura lieu le 14 novembre à l’Université du Maine.

Elle pourra s’intéresser aux genres académiques, aux discours académiques (notamment l’éloge et l’éloge paradoxal), au style académique, non seulement littéraire, mais artistique (comme on a pu commencer à le voir lors de la deuxième journée avec l’intervention d’Hélène Rousteau-Chambon qui portait sur l’Académie royale d’architecture). Nous encouragerons la présentation des discours normatifs sur la création artistique, en France, mais aussi à l’étranger. Cette journée sera l’occasion d’envisager la critique académique, la question des « récompenses académiques » qui passe, par exemple, par la pratique des prix, et la question de la valeur et du poids normatif.
En contrepoint, la question du goût glissera vers l’analyse des résistances, des tensions entre le « bon » et le « mauvais » goût, les « bons » et les « mauvais » genres… Cela amènera à considérer aussi le regard posé sur l’Académie, regard souvent critique, parodique, ainsi que Pauline Bruley (CERIEC, Université d’Angers) l’a déjà souligné en évoquant la « racaille académique » (Goncourt). L’étude de ce glissement pourrait passer, par exemple, par la présentation d’un personnage né du « phénomène académique », à savoir l’Académicien, dont on pourrait brosser un portrait dans la littérature. L’Académie-modèle vire parfois au contre-modèle et des voix s’élèvent contre l’Académie, voire en haine de l’Académie…
Sans délaisser l’histoire littéraire, qui a guidé les travaux des deux précédentes journées d’études, nous souhaiterions interroger ici des textes précis pris à titre d’exemples pour mettre en lumière les représentations en miroirs que la littérature donne du phénomène académique: miroirs fidèles – miroirs déformants…

Les propositions de communication ne devront pas dépasser 2500 signes. Elles devront parvenir avant le 01 octobre 2014 aux adresses suivantes : anne.dufief [at] univ-angers.fr, elisabeth.gaucher [at] univ-nantes.fr, franck.laurent [at] univ-lemans.fr et nathalie.prince [at] univ-lemans.fr.

JE: Académies et universités en France et en Italie (1500-1800)

Le Grihl (CRH-EHESS – EA 174) organise les 16 et 17 mai 2014 une journée d’étude consacrée à “Académies et universités en France et en Italie (1500-1800) : coprésence, concurrence(s) et/ou complémentarité ?

Vendredi 16 mai 2014, 13h-19h et samedi 17 mai 2014, 9-13h à l’EHESS, 190-198 avenue de France, 75013 Paris

Organisées par Déborah Blocker (Université de Californie, Berkeley et Grihl) et Dinah Ribard (EHESS-CRH-Grihl)

Dans les dernières décennies, notre connaissance des universités de la première modernité s’est considérablement approfondie et affinée. Parallèlement, l’historiographie des académies françaises et italiennes s’est développée et précisée. En particulier, les études à grande échelle ont laissé place à des investigations plus spécifiques, centrées sur la compréhension des idéaux et pratiques académiques, l’analyse de l’insertion des académies dans les cultures urbaines ou encore sur l’étude d’une institution académique particulière.
En revanche, la question des rapports entre les institutions universitaires et les académies n’a été que très peu envisagée. Ces deux types d’institutions n’ont même souvent été rapprochés dans l’historiographie qu’à travers des discours polarisants qui reprennent souvent sans les questionner les justifications par lesquelles les académies de l’époque moderne ont parfois cherché à affirmer leur légitimité vis-à-vis des universités. Pourtant, les interactions entre ces différents types d’institution ont été constantes, dans la plupart des villes universitaires. Et ces échanges ont structuré pendant plus de trois siècles, tant l’organisation des espaces de savoir que les carrières des érudits et lettrés, jouant un rôle important non seulement dans le développement des institutions savantes, mais encore dans celui des disciplines qui ont pris corps en leur sein. Continuer la lecture de « JE: Académies et universités en France et en Italie (1500-1800) »

Colloque: Academic Culture and the Culture of Academic Competitions in early Modern Europe

This year the theme for the annual symposium of the Early Modern Research Centre, University of Reading (UK), is “Academic Culture and the Culture of Academic Competitions in early Modern Europe“.

For any enquiry, please email: Joel Felix [j.m.felix@reading.ac.uk] or Esther Mijers [e.mijers@reading.a.cuk]

Programme:
Continuer la lecture de « Colloque: Academic Culture and the Culture of Academic Competitions in early Modern Europe »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search