JE – Artistes, artisans, pédagogues et fonctionnaires? Des instructeurs aux conseillers d’éducation populaire et de jeunesse. 75 ans d’actions culturelles singulières 1944-2019

Le Comité d’histoire des ministères chargés de la jeunesse et des sports avec le concours des Archives nationales organise une journée d’étude :

Le Jeudi 19 mars 2020 de 9h30 à 17h30
14, Avenue Duquesne  PARIS 75007

Artistes, artisans, pédagogues et fonctionnaires ?

Des instructeurs aux conseillers d’éducation populaire et de jeunesse  75 ans d’actions culturelles singulières 1944-2019

Programme

Accueil dès 9h – Début des travaux : 9h30

Animation/régulateur de la journée, Fabrice Landry, inspecteur jeunesse et sports*

Préambule institutionnel : Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative

9h45 Introduction par Laurent Besse, maître de conférences en histoire, IUT de Tours*

10h : Intervention de Michel Bataillon, dramaturge et traducteur : « Avec Jean Rouvet, aux Rencontres de la jeunesse européenne, été 1951 à la Lorelei. »
Un extrait du film E comme Europe sera projeté

10h30 : Intervention de Jean-Pierre Daniel, CTP cinéma : « Pédagogie de l’éducation artistique »

10h50 : Intervention de Jean Golgevit, CTP chef de choeur : « Les pratiques musicales en France et l’éducation populaire depuis la Libération »
Extrait du Canto General qui a fait l’objet de plusieurs stages au fil de la carrière de J. Golgevit et de nombreuses présentations publiques.

11h20 : Échanges avec la salle

11H45 : Clothilde Roullier, Archives nationales : « Présentation des sources conservées dans des services d’archives publics »

12h : Denise Barriolade, inspectrice principale Jeunesse et sports honoraire* présentera le recueil des témoignages de CTP effectué, la méthode, les matériaux d’archives constitués (illustration avec projection de fiches papiers et extraits d’enregistrement) avec 3 exemples significatifs commentés avec le concours de F. Landry.

Fin de la matinée : 12H45
Déjeuner libre

14H15 Reprise des travaux :
Présentation d’archives orales émanant de la collecte (20 mn) : extraits des entretiens d’Éliane Badet (CTP photo), Michel Simon (CTP cinéma), Claude Decaillot (CTP danse)

14h35 La parole d’une étudiante en histoire, Jeanne Roverc’h, à propos de son master : Les instructeurs nationaux spécialisés et les stages d’art dramatique : fleuron de l’action culturelle populaire française et moteur de l’éducation populaire (1944-1963).

14h45 François Gasnault, conservateur du patrimoine et historien : « Nohant-Verruyes, 1954-1976, du ”livre vivant” à La Geste Paysanne : quand instructeurs et conseillers techniques d’éducation populaire ressuscitaient ce « monde que nous avons perdu”… », avec le témoignage de Jean-Pierre Pottier, metteur en scène et ancien CTP, ainsi que des extraits de films.

15h45 Léo Souillès-Debats, maître de conférences en études cinématographiques évoquera l’apparition de nouvelles formes d’actions autour du cinéma (animations, éducation à l’image, actions spécifiques comme « un été au ciné », festivals de films pour la jeunesse…)

16h15 Echanges avec la salle

17h Conclusion de la journée par Laurent Besse et Martine Gustin-Fall, présidente du comité d’histoire*

*membres du comité d’histoire

****

Le programme complet est disponible ici.

Inscription gratuite et obligatoire (accès contrôlé) à retourner l’adresse : samira.hamani [at] sg.social.gouv.fr

Pour tout contact: comitehistoireMJS [at] jeunesse-sports.gouv.fr

AàC – Les transformations de la vie intellectuelle et scientifique en Allemagne, en France et en Italie en 1919-1920

  • Deadline propositions : avant le 30 septembre 2019. L’appel à communications concerne tous les chercheurs et chercheuses intéressé.e.s qui travaillent sur la France ou l’Allemagne. On sera particulièrement attentif aux propositions de doctorant.e.s ou de récents docteur.e.s. Les propositions sont à envoyer à Frédéric Attal, UPHF (frederic.attal [at] uphf.fr).
  • Colloque : 12-13 décembre 2019 (Valenciennes, France)

Colloque co-organisé par l’Université Polytechnique Hauts-de-France et l’Université de Florence, les 12-13 décembre 2019

Le colloque qui sera organisé à Valenciennes les 12 et 13 décembre 2019 entend ressaisir la perception et l’analyse que font les acteurs et les institutions animant la vie intellectuelle et scientifique allemande, française et italienne de la Grande Guerre comme des événements de l’immédiat après-guerre. Sentiments nationalistes et pacifistes, violences diffuses et phénomène de brutalisation, éruption révolutionnaire, rejet de la culture passée, rôle accru des intellectuels, autant de thématiques propres à la période de l’entre-deux-guerres qu’il s’agira d’analyser de façon critique en se gardant de tout esprit téléologique. Pour ce faire, on se penchera sur les premiers mois ou les deux-trois premières années qui suivent la fin de la guerre, en restant au plus près des protagonistes de la vie intellectuelle et scientifique des pays considérés, à travers les correspondances, les publications, les œuvres, l’ensemble des documents produits par les institutions académiques, scientifiques et autres actrices de la vie culturelle, pour mesurer la réalité des conséquences des chocs traumatiques et des inévitables et déchirantes remises en cause dans les domaines qui touchent à la pensée politique et scientifique comme aux différents domaines de la production culturelle. 

AAC: Changer l’école dans l’Allemagne de l’après-1945 – Perspectives transnationales

Le CIERA organise un atelier, inscrit dans le programme de formation-recherche CIERA « De la sortie de guerre à la Guerre froide : l’Allemagne au cœur des enjeux de culture et de société », qui s’adresse en priorité à des jeunes chercheurs sur le thème « Changer l’école dans l’Allemagne de l’après 1945. Perspectives transnationales« .