Séminaire – “Mobilités institutionnelles dans les institutions disciplinaires”

Le GRID (groupe de recherche sur les institutions disciplinaires) organise un séminaire dont les réflexions pour 2017-2018 sont consacrées aux “mobilités institutionnelles dans les institutions disciplinaires”.

La prochaine séance du séminaire aura lieu le mercredi 28 mars 2018 de 17h à 20h au 17 rue de la Sorbonne, salle Fossier (escalier C, 3e étage).

  • Jérôme Krop (Laboratoire CREHS, université d’Artois) : « La mobilité des enseignants de la première génération des instituteurs et institutrices de la Troisième République dans la Seine : un reflet de la structuration du champ de l’enseignement primaire (1870-années 1920) »
  • Mathieu Marly (IHRiS, Université de Lille) et Lionel Kesztenbaum (INED) : « Les mobilités inter-armes dans l’armée française durant la Première Guerre mondiale »

 

  • Présentation du GRID : https://grid.hypotheses.org/a-propos
  • Programme du séminaire 2017-2018 : https://grid.hypotheses.org/programme-2017-2018

Parution: La formation des maîtres

A. Prost (dir.), La formation des maîtres de 1940 à 2010, PUR, 2014.

Comment la formation des maîtres est-elle devenue une question centrale du débat sur l’école ? À partir d’une abondante documentation de première main : archives, textes et rapports officiels, revues spécialisées etc. et du témoignage des principaux acteurs pour la période la plus récente, une équipe d’historiens propose ici une vue d’ensemble de la formation des maîtres dans sa diversité depuis 1940, dont la première histoire objective des IUFM.

Archives orales des écoles normales

Une enquête a été réalisée auprès d’anciens élèves des écoles normales de garçons et de filles de l’académie de Nantes (période : 1925-1975), pendant les deux années scolaires 1999-2001, et conduite dans le cadre du Service d’histoire de l’éducation par Marcel Grandière et un groupe de professeurs de l’IUFM des Pays-de-la-Loire.

Les Archives départementales Maine-et-Loire ont recueilli les documents écrits et sonores de cette enquête, et entièrement numérisé les cassettes audio. Les documents papiers, dont des fiches présentant les repères chronologiques d’une partie des entretiens, sont en 264 J 7 ; les documents sonores des 118 témoins représentant 161 heures d’entretiens sont en 49 AV, accessibles uniquement sur autorisation pour respecter la promesse d’anonymat des anciens normaliens.

Thèse soutenue: Le “bon maître” du XIXe siècle

Jung-In Kim soutiendra, le 11 février 2013 (14h, Salle D 223, 2e étage, Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris VIe) sa thèse réalisée sous la direction de Jean-Noël Luc (Université Paris-Sorbonne) sur « Le ‘Bon maître’ du XIXe siècle: cinq générations d’instituteurs et d’institutrices d’après les dossiers de récompenses honorifiques (1818-1902) ».

Présentation:

Les dossiers de récompenses honorifiques d’instituteurs, inexploités par les historiens jusqu’à ce jour, fournissent des renseignements rares et précieux sur les meilleurs instituteurs et institutrices, non seulement de l’époque bien connue de la Troisième République, mais également des époques précédentes, relativement moins étudiées. Continuer la lecture de « Thèse soutenue: Le “bon maître” du XIXe siècle »