Prix Robert Mallet d’histoire de l’éducation (CAREF/Académie d’Amiens), édition 2019

  • Deadline dossiers : 15 octobre 2019 (bruno.poucet [at] u-picardie.fr)
  • Attribution : courant 2020
  • 2015 : Thuy Phuong Nguyen, pour sa thèse “L’école française au Vietnam de 1945 à 1975 : de la mission civilisatrice à la diplomatie culturelle” (sous la dir. de Rebecca Rogers, Université Paris-Descartes)
  • 2017 : Solenn Huitric, pour sa thèse “Transformer les collèges communaux en lycées. La coproduction d’une action publique (1830-1880)” (sous la dir. de Philippe Savoie, ENS Lyon)

Prix « Françoise Tétard » en histoire de l’éducation populaire / histoire de l’éducation spécialisée (2019)

Le prix « Françoise Tétard » est conjointement créé par l’Association pour l’histoire de la protection judiciaire des mineurs (AHPJM), le Conservatoire national des archives et de l’histoire de l’éducation spécialisée et de l’action sociale (CNAHES), en partenariat avec l’Association des déposants aux archives de la jeunesse et de l’éducation populaire (ADAJEP). Il est créé en hommage à l’historienne Françoise Tétard, chercheuse qui avait particulièrement le goût de l’archive et qui a durant toute sa carrière questionné les frontières entre une « jeunesse qui va bien » et une « jeunesse qui va mal ». Il vise aussi à décloisonner les savoirs sur l’éducation, l’enfance, l’adolescence, la jeunesse, à encourager les recherches dans ces domaines et à améliorer leur visibilité.

Prix « Françoise Tétard » en histoire de l’éducation populaire / histoire de l’éducation spécialisée (2019)

Le prix « Françoise Tétard » est conjointement créé par l’Association pour l’histoire de la protection judiciaire des mineurs (AHPJM), le Conservatoire national des archives et de l’histoire de l’éducation spécialisée et de l’action sociale (CNAHES), en partenariat avec l’Association des déposants aux archives de la jeunesse et de l’éducation populaire (ADAJEP). Il est créé en hommage à l’historienne Françoise Tétard, chercheuse qui avait particulièrement le goût de l’archive et qui a durant toute sa carrière questionné les frontières entre une « jeunesse qui va bien » et une « jeunesse qui va mal ». Il vise aussi à décloisonner les savoirs sur l’éducation, l’enfance, l’adolescence, la jeunesse, à encourager les recherches dans ces domaines et à améliorer leur visibilité.

Le prix de l’AHCESR 2018 pour Pierre Vershueren

Message de l’Association des historiens contemporanéistes de l’Enseignement supérieur :

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le prix 2018 de l’AHCESR a été attribué à  Pierre Verschueren (Université de Franche-Comté, Centre Lucien Febvre), pour son article « Les rapports de thèses de doctorat ès sciences physiques, révélateurs des normes de la science »,Vingtième siècle, 2016/4, n° 132, p. 111-123. 

Le jury a particulièrement apprécié l’originalité du sujet, traité à partir d’un corpus des sources dont l’article analyse l’implicite avec finesse. L’article témoigne d’un équilibre remarquable entre présentation des données et problématisation. 

Le jury souhaite également distinguer deux autres articles qui ont particulièrement retenu son attention. 

Anne Granier, « Une politique d’abandon surveillé : la zone de Boulogne-sur-Seine pendant l’entre-deux-guerres (1919-1933) »Espaces et sociétés, n° 171, n° 4, 2017, p. 19‑36.

Ken Daimaru, « Entre blessures de guerre et guerre des blessures : la « balle humanitaire » en débat en Europe et au Japon, 1890-1905 »Le Mouvement Social, n° 257, n° 4, 2016, p. 93‑108.

Nous remercions tous les participants, en espérant qu’ils soient nombreux l’année prochaine,  et vous donnons rendez-vous le vendredi 25 janvier prochain, à 17h en Sorbonne, pour la remise du prix à Pierre Verschueren.

Prix Louis Cros

Le prix Louis Cros a été créé à l’Institut de France, sous l’égide de l’Académie des sciences morales et politiques, par convention avec le CUIP. Il récompense, annuellement, une oeuvre dans le domaine de l’éducation et de la formation.
Son montant, fixé chaque année par l’Institut de France, s’est élevé à 10 000 € pour l’année 2014.
Il est décerné à l’auteur ou aux auteurs d’un ouvrage ou d’un travail universitaire (thèse soutenue avant la date de forclusion) édité ou non, rédigé exclusivement en français.
Le jury apprécie particulièrement les travaux susceptibles d’éclairer non seulement les spécialistes et les praticiens, mais également le grand public, sur les enjeux et les défis contemporains de l’éducation et de la formation. Continuer la lecture de « Prix Louis Cros »