Parution: Pratiques professionnelles de la parole (Europe, XIIe-XVIIIe siècles)

Le numéro de  juin 2012 (2/2012) de la Revue de Synthèse contient des articles susceptibles d’intéresser les historiens de l’éducation:
Pratiques professionnelles de la parole (Europe, XIIe-XVIIIe siècle)
coordonné par Marie Bouhaïk-Gironès
Articles:
Benoît Grévin : L’ars dictaminis entre enseignement et pratique (XIIe-XIVe siècle)
Claire Angotti : Apprendre à lire les Sentences de Pierre Lombard à l’Université de Paris (XIIIe-XIVe siècle)
Stéphane Péquignot : Le travail de négociation à Barcelone au XVe siècle
Katell Lavéant : Le théâtre dans la formation oratoire des écoliers au XVIe siècle
Isabelle Brian : Des professionnels de la chaire dans la France de l’Âge classique
Jochen Hoock : Les Berlaimonts. Manuels plurilingues à l’usage des marchands, XVIe-XVIIIe siècle

Heloïse

Hypotheses accueille dorénavant un carnet de recherche sur le thème des bases de données historiques sur les universités: Heloise

Le groupe initial est appelé à s’agrandir, n’hésitez pas à nous rejoindre ou
à transmettre l’information à des chercheurs ou des équipes qui pourraient
être intéressés. Les contributions peuvent être dans toutes les langues.
Pour toute demande d’information:

emmanuelle.picard /at/ ens-lyon.fr

Pratiques d’enseignement à l’université, France-Allemagne, XIIIe-XVIIe siècles: nouvelle séance du séminaire du SHE

Le 10 avril  2012, de 14h à 17h, se tiendra la septième séance du séminaire du SHE sur le thème “Pratiques d’enseignement à l’université, France-Allemagne, XIIIe-XVIIe siècles“. Nous y écouterons et discuterons deux interventions:
– Claire Angotti ( Université de Reims Champagne-Ardenne)  : « Construction de pratiques d’enseignement au collège de Sorbonne (XIIIe-XVe siècle) »
– Boris Klein (Université Lyon II) : « Les lieux et les formes de la transmission des savoirs au sein des universités protestantes allemandes dans la seconde moitié du XVIIe siècle »

Le séminaire est ouvert à tous.

Il se tiendra salle de conférences, 46 rue d’Ulm, 75005 Paris.

Attention: la séance du 15 mai est reportée au 12 juin

Université d’Ile de France: vers un corpus d’archives orales?

Le 16 mars 2012 aura lieu une journée d’études sur le thème: “Universités d’Île-de-France: vers un corpus d’archives orales ?“, organisée par la Chancellerie des universités, Sorbonne, Grand Salon (47, rue des Ecoles), de 9 heures à 18 heures.

Programme

9 h 00 – Accueil

9 h 30 – Ouverture
• Patrick GÉRARD, Recteur-Chancelier des universités de Paris (à confirmer)
Jean-Loup SALZMANN, Président de l’Université Paris 13, Pres Sorbonne Paris Cité (à confirmer)
9 h 45 – Introduction
• Jean-Philippe LEGOIS, président de la Cité des mémoires étudiantes et Loïc VADELORGE, professeur d’histoire contemporaine, Université Paris 13, CRESC : “Histoire orale des universités et corpus d’archives orales : situations-propositions”
• Florence DESCAMPS, maître de conférences, EPHE : “L’histoire orale dans l’enseignement supérieur : état des lieux”
10 h 30 – Première table-ronde
• Administrer une université : Guy LAURENT, secrétaire général de l’Université de Paris X Nanterre de 1971 à 1981
Présidence : Patrick FRIDENSON, directeur d’études, EHESS
Intervenants : Charles MERCIER, PRAG, IUFM-Université Paris-Sorbonne, Paris IV, Anne ROHFRITSCH, responsable du service des archives, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, Paris X, Guy LAURENT, secrétaire général de Paris X-Nanterre de 1971 à 1981

11 h 30 – Deuxième table-ronde
Etudier à la Sorbonne dans les années 1960 : Prisca BACHELET, militante étudiante à la FGEL (Fédération des groupes d’études de lettres)
Présidence : Robi MORDER, président du groupe d’études et de recherche GERME
Intervenants : Marina MARCHAL, responsable des archives et des ressources documentaires, Cité des mémoires étudiantes, Prisca BACHELET, étudiante à la Sorbonne dans les années 1960

13 h00 Pause déjeuner
14 h 30 Troisième table-ronde
Enseigner à Dauphine dans l’après-68 : Christian BARRÈRE, assistant dans les premières années de Dauphine, puis directeur de centre de recherche à l’Université de Reims – Champagne – Ardenne
Présidence : Christian HOTTIN, conservateur du patrimoine, Direction générale des patrimoines
Intervenants : Laurène LE COZANET, doctorante en sciences politiques, Université de Paris IX- Dauphine, Christian BARRÈRE, assistant à Dauphine dans les années 1970

15 h 30 Quatrième table-ronde
Enseigner dans une université nouvelle d’Ile de France dans les années 1970-1980 : Françoise BARTHÉLÉMY, maître de conférences en allemand et assesseur au CEVU de l’université Paris XII- Créteil
Présidence : Thérèse CHARMASSON, conservateur en chef du patrimoine, Unisverscience-Cité des sciences et de l’industrie, Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques (CRHST)
Intervenants : Florence BOURILLON, professeur d’histoire contemporaine, UPEC, Paris XII, Claire BLANDIN, maître de conférences, UPEC-Paris XII, Nicolas BERTRAND, archiviste UPEC, Paris XII, Françoise BARTHÉLÉMY, maître de conférences en allemand à Paris XII dans les années 1970

16 h 30 Bloc conclusif sous la direction de Damien HAMARD, responsable des archives de l’Université d’Angers
Nestor HERRAN, maître de conférences en histoire des sciences, Université Pierre et Marie Curie : “Histoire orale et histoire des sciences dans l’espace européen”
Françoise HIRAUX, archiviste directrice adjointe à l’UCL : “Les conversations des archives de l’Université de Louvain”
Françoise LEPAGNOT-LECA et Pierre MIGNAVAL, chercheurs au Service d’histoire de l’éducation/ Institut français de l’éducation : “Le fonds d’archives orales du SHE”

17 h 30 Conclusion générale par Jean-Noël LUC, professeur d’histoire contemporaine, Université Paris- Sorbonne, Paris IV
Edouard HUSSON, Vice-chancelier des universités de Paris

————

Pour tout renseignement, prendre contact avec Stéphanie Méchine, Mission des archives du rectorat de Paris: stephanie.mechine[at]ac-paris.fr

Thèse soutenue: René Rémond, Nanterre et l’Université

 

Charles Mercier soutiendra sa thèse le samedi 10 décembre 2011 à 15h à l’Université de ParisI, salle Jean-Baptiste Duroselle (1 rue Victor Cousin, galerie Dumas, 75005 Paris), sur le thème:

“René Rémond, Nanterre et l’Université, les enfantements de 68 (1968-1976)”

jury: Philippe BOUTRY (U. Paris I, directeur de la thèse), Jean-Noël LUC (U. Paris IV), Denis PELLETIER (EPHE), Bruno POUCET (U. Picardie Jules Verne), Jean-François SIRINELLI (IEP de Paris).