Archives de catégorie : Séminaires

Cette catégorie regroupe les annonces de séminaires ou d’ateliers.

Séminaire du laboratoire ÉMA sur les pratiques de non scolarisation

Homeschooling, Home Education, Instruction dans la famille, École à la maison… :
Pratiques contemporaines de la non scolarisation dans les pays occidentaux

Séminaire de recherche — 2e année — 2016-2017
Site de Gennevilliers de l’Université de Cergy-Pontoise, salle A204

Si les taux de scolarisation des individus soumis à l’instruction obligatoire avoisinent les 100 % dans nombre de pays occidentaux, des parents y choisissent cependant d’instruire leurs enfants hors établissement scolaire (public comme privé). Illégales en Allemagne, marginales en France, en croissance exponentielle aux États-Unis (avec aujourd’hui 3 % de la population d’âge scolaire), les pratiques, multiformes, de non scolarisation sont peu investies par la recherche française. Ce séminaire ouvre un espace à la présentation et à la discussion de travaux qui portent sur différents aspects de ces modes de socialisation et d’éducation, et en particulier sur les trajectoires biographiques, les pratiques pédagogiques, les relations familiales et les modalités d’encadrement public. Lors de chacune des séances de travail de cette deuxième année de séminaire, l’auteur-e d’une publication universitaire récente interviendra par visioconférence pour présenter ses travaux puis participer à une discussion collective avec la salle.

La séance du 14 mars 2017 adoptera plus spécifiquement une perspective historienne: elle sera consacrée à la monographie de Milton Gaither (qui interviendra à distance) sur l’histoire du homeschooling aux États-Unis

Ce séminaire, adossé au projet de recherche Proscief (« Le processus de scolarisation à l’épreuve de l’instruction en famille ») mené au sein du laboratoire ÉMA (Éducation, Mutations, Apprentissages, EA 4507, Université de Cergy-Pontoise), est ouvert à toute personne intéressée.

Compte tenu du plan Vigipirate, merci de vous inscrire au préalable.

L’ensemble du programme est disponible en ligne ici.

Séminaire-atelier des recherches en éducation – Séance du 23 novembre – Lyon

Le prochain séminaire-atelier des doctorant-e-s travaillant sur l’éducation aura lieu le 23 novembre prochain, de 10h à 17h, à l’ENS de Lyon, site Descartes, bâtiment Buisson, salle de réunion 3, autour du thème  » Socialisation des élites ».

Sans que ce soit exhaustif, des questions portant sur la définition du statut d’élite ou de l’appartenance à l’élite, des processus d’agrégation à de tels groupes, ou sur la place des étudiants et jeunes chercheurs dans le champ universitaire ou académique seront abordées. Des aspects liés à la recherche comme les méthodes et les sources permettant d’étudier empiriquement le processus de socialisation (notamment en histoire) seront également traitées.

La séance du 23 novembre s’organisera autour :

  • De la présentation d’Antonin Dubois qui prépare une thèse sur « Préserver l’élite masculine, défendre l’État-nation. Les organisations étudiantes en France et en Allemagne (1871-1914) »;
  • De la présentation de Pierre Verschueren qui prépare une thèse sur « Le savant, le patron, le chercheur. La fabrique du scientifique et le métier de physicien et de chimiste en France de 1945 à 1968 » ; ·
  • D’une discussion avec Emmanuelle Picard (LARHRA/LLE) et Rachel Vanneuville (Triangle), sur leurs travaux de recherche et sur la thématique de l’étude de la socialisation des élites.

Continuer la lecture

Sem.: Enfance, jeunesse, éducation, genre et société, XIXe-XXIe siècles

Voici le programme du séminaire « Enfance, jeunesse, éducation, genre et société, XIXe-XXIe siècles » organisé par Jean-Noël Luc à l’université Paris-Sorbonne.

Afin d’accueillir un large public d’étudiant(e)s de master et de doctorant(es)s, ce séminaire, ouvert depuis 1998, et où plus de deux cents mémoires ont déjà été soutenus, a choisi de ne pas privilégier des thèmes d’enseignement et de recherche trop spécialisés. Il articule deux champs d’étude, qui sont toujours replacés dans les dynamiques générales – économiques, démographiques, sociales, politiques, militaires, culturelles et religieuses – de l’histoire des sociétés. Continuer la lecture

JE: Les associations d’écoliers, d’élèves et d’étudiants, XVIIe-XXe siècles

Le séminaire transversal du laboratoire Framespa (U. Toulouse) organise, le 13 octobre 2015, une journée d’études sur le thème : « Les associations d’écoliers, d’élèves et d’étudiants, XVIIe-XXe siècles: apprendre en marge de l’institution scolaire et agir dans la cité? ».

Programme

Sem. : L’éclatement de l’Université de Paris en 1970 : état des lieux de la recherche historique

Une séance sur l’histoire des universités parisiennes se déroulera au séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation (Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE), le jeudi 26 mars de 17 à 19h00 à l’Institut des sciences de la communication (ISCC) salle de conférence RDC, 20 rue Berbier-du-Mets à Paris (Métro Gobelins).

Loïc Vadelorge, interviendra sur « L’éclatement de l’Université de Paris en 1970 :
 état des lieux de la recherche historique« .

Résumé : La reconfiguration institutionnelle de l’Université de Paris est réalisée par le décret Guichard du 21 mars 1970 qui créée treize universités autonomes, désignées par un simple numéro en chiffre romain, accolé à la formule « université de Paris- ». Continuer la lecture

Séminaire des doctorants en histoire de l’éducation – 20 mai 2015 [Paris]

Le séminaire/atelier des doctorant-e-s en histoire de l’éducation propose aux doctorant-e-s de toutes les disciplines ayant l’éducation et/ou l’enseignement comme objet central ou partiel de leur thèse avec un perspective historique (même réduite), un espace de discussion et de confrontation scientifique. L’objectif de ce séminaire est de permettre la mise en place d’un espace de travail scientifique partagé entre doctorant-e-s, post-doctorant-e-s et chercheur-e-s plus avancés, autour du thème de l’éducation et dans une perspective pluridisciplinaire.

Il est ouvert à tous sans inscription préalable.

La séance du 20 mai 2015 (17h-20h) sera consacrée aux projets de réforme de l’enseignement supérieur, et particulièrement à la question de « l’autonomie des universités » entre la fin du XIXe siècle et 1984. Elle s’organisera autour :

•  de la présentation d’Arnaud Desvignes qui prépare une thèse intitulée « Vers l’autonomie des universités en France. Les acteurs universitaires, politiques et syndicaux face à la réforme (1968-1984) ». (Paris IV Sorbonne. Direction : Jean-Noël Luc et Emmanuelle Picard).

•  de la présentation de Dalila Bahmed qui travaille sur « les transformations des politiques universitaires : contribution à l’étude du changement sémantique de la distinction politique entre l’interne et l’international (1896-1984) ».

•  des commentaires de Patrick Fridenson, directeur d’études (EHESS-CRH).

Les trois projets de réforme étudiés lors de cette séance seront les lois Poincaré du 10 juillet 1896, Edgar Faure du 12 novembre  1968 et Savary du 26 janvier 1984.  Les acteurs de la réforme, durant cette période, placent « l’autonomie » au cœur de leurs projets mais ne définissent pas tous ce terme de la même manière. La mise en valeur de la diversité de ces définitions selon les acteurs et la période envisagée constituera un premier axe d’étude. L’analyse de l’application d’un projet de loi consacré à l’autonomie des universités formera le second axe de réflexion. Dans ce cadre, les résultats d’une étude menée à partir des sources relatives à l’histoire des universités Paris VII, Rennes I et Amiens entre 1968 et 1976 seront évoqués.

Cette séance aura lieu à la Maison de la recherche, salle S 001 (rez-de-chaussée gauche), 28 rue Serpente, 75006, métro Odéon, Cluny, Saint-Michel.

Séminaire « Genre, féminismes et mobilisations collectives » sur l’éducation

La 7ème séance du séminaire « Genre, féminismes et mobilisations collectives » s’intéressera aux questions de l’éducation.
Pour cette nouvelle année, le séminaire traitera des controverses qui traversent les mouvements féministes depuis la fin du 19ème siècle, des dimensions genrées des controverses dans l’espace public et des débats récurrents suscités par certaines revendications féministes. Il s’agira en particulier de comprendre les processus en jeu dans les différentes controverses en étudiant tant les discours mobilisés que les coalitions d’actrices et d’acteurs qui se forment et les arènes où elles se déploient.

6 février 2015, 9h-11h, salle 1 : Femmes et éducation

  • Caroline Fayolle (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, Centre de recherches historiques, Histoire): « Peut-on régénérer les femmes ? Les controverses sur l’éducation publique des filles pendant la Révolution ».
  • Rebecca Rogers (Université Paris Descartes, CERLIS, Histoire): « Débats sur l’éducation des filles ‘indigènes’ en Algérie (19e siècle) ». Continuer la lecture

Séminaire Action publique (LARHRA/Triangle, Lyon)

Le séminaire Action publique, séminaire mensuel organisé par les laboratoires lyonnais LARHRA et Triangle, propose une séance autour de l’histoire de l’éducation. Il accueillera le 27 avril à 16h Jean Le Bihan (Université de Rennes 2) pour une séance autour de « Enjeux et contours d’un dispositif d' »action publique » au XIXe siècle: les bourses de l’enseignement secondaire ».

Présentation générale du séminaire
Le séminaire interdisciplinaire « Action publique » doit permettre de situer au centre des réflexions les démarches historiennes et socio-historiennes et leurs problématiques appliquées à l’action publique. Il confronte des approches, convergentes ou différentes, des historiens contemporains et des politistes en matière d’action publique ou, plus spécifiquement, d’élaboration des politiques sociales. Par action publique, nous entendons toutes les actions agissant dans la sphère publique qu’elles relèvent d’institutions et d’acteurs publics (État, collectivités locales, etc.) ou privés (associations, Églises, entreprises) et ce, à différentes échelles d’intervention.

Séminaire du Gehfa

Le Gehfa (Groupe d’étude et histoire de la formation des adultes) organise le mardi 3 février 2015 un séminaire sur le thème: « Archives privées en Seine-Saint-Denis. Focus sur les archives de la formation des adultes« , où interviendra Pascal Carreau, Responsable du secteur des archives privées, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

De 16h00 à 17h30 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e.

Séminaire: Enfance, éducation, genre et société, XIXe-XXIe siècles

Voici le programme du séminaire de Jean-Noël Luc (Université Paris –Sorbonne) sur le thème « Enfance, jeunesse, éducation, genre et société, XIXe-XXIe siècles« . Il se tiendra le mercredi de 14h à 16h à la Maison de la recherche.

Maison de la Recherche – Paris-Sorbonne -28 rue Serpente, Salle D 223 (2e ét.)

L’enseignement du séminaire associe des séances méthodologiques, des panoramas sur l’histoire des enfants, des jeunes, des femmes et du système éducatif (avec une dominante chaque année), ainsi que des présentations de chantiers de recherche par des conférenciers. Les objets d’étude sont replacés dans les dynamiques générales – économiques, démographiques, sociales, politiques, militaires, culturelles et religieuses – de l’histoire des sociétés.

28 janvier – Au-delà de l’histoire de l’éducation, la recherche continue…. Coup d’œil sur l’histoire de l’environnement, l’histoire politique « totale » et l’histoire globale (Pr. Jean-Noël Luc)

4 février – Comment construire une problématique ? La scolarisation des enfants de moins de six ans au XIXe siècle. Enjeu économique ? Social ? Politique ? Religieux ? Pédagogique ? (Pr. Jean-Noël Luc)

11 févrierInstruments de travail, sources et méthodes de la recherche en histoire de l’enfance, de la jeunesse et de l’éducation (fin – Pr. Jean-Noël Luc)

18 février – Retour sur les origines de l’école républicaine. La naissance de la méritocratie républicaine entre adhésion populaire et critique d’un modèle pédagogique, 1870-1914 (Dr. Jérôme Krop, agrégé d’histoire, chargé de cours à l’Université Versailles-Saint-Quentin)

4 mars – Les représentations adultes de la guerre et de l’enfance. Apprendre la Seconde Guerre mondiale aux plus jeunes dans les années 1950 et 1980 : manuels scolaires, littérature de jeunesse, BD, jouets et Wargames (Juliette Massart, Master II, Paris-Sorbonne)

11 mars – Les apports de l’histoire comparée. « The quality of mercy is not strain’d » : modalités idéologiques et répressives de la justice des mineurs en France et aux États-Unis dans la 1ère moitié du XXe siècle (Guillaume Périssol, ATER à l’Université Paris VIII)

Mercredi 18 mars – Quand l’histoire du genre rencontre celle de l’enseignement supérieur. L’entre-deux-guerres : mobilisations féminines et féministes autour de l’enseignement supérieur (Pr. Rebecca Rogers, Université René-Descartes- séminaire dans la salle J 299, bâtiment Jacob, après le 1er, 45 rue des Saints-Pères, Paris Ve – 10h45-12h45).

1er avril – L’école, ça sert aussi à faire la guerre ? L’apprentissage de la patrie ou de la puissance impériale par les livres de lecture, en France, en Angleterre et au Brésil à la fin du XIXe siècle (Pr. Jean-Noël Luc)

Jeudi 9 avril – L’administration de l’éducation, un thème de recherche longtemps négligé. Atelier des doctorant-e-s en histoire de l’éducation (Dr. Emmanuelle Picard, ENS Lyon-LARHA – Pr. Jean-Noël Luc) – Maison de la recherche, salle S 001 (RDC gauche) -13h30 – 17h.

  • La prise en charge des établissements d’enseignement secondaire français, de la tutelle communale à celle de l’État, 1830-1880 (Solenn Huitric, ENS de Lyon)
  • Itinéraires en histoire de l’administration (Dr. Pierre Karila-Cohen, maître de conférences-HDR, et Dr. Jean Le Bihan, maître de conférences, Université Rennes I – CERHIO)

15 avril – Du pétrole à l’école, de l’école à l’après-pétrole ? De l’école coranique aux universités internationales : essor et enjeux de la scolarisation aux Émirats Arabes Unis (Pr. Jean-Noël Luc)

Séminaire: Histoire de l’éducation, de la scolarisation et des pratiques culturelles

Vous trouverez ci-dessous le programme du séminaire de recherche en histoire de l’éducation de l’ENS de Lyon pour l’année 2015.

Séminaire de recherche animé par Philippe Savoie

et Solenn Huitric

ENS de Lyon – LARHRA (UMR 5190), équipe Histoire de l’éducation

Le séminaire de recherche « Histoire de l’éducation, de la scolarisation et des pratiques culturelles » sera essentiellement consacré cette année à la question de la scolarisation et de la place des établissements dans ce phénomène historique majeur, dans un esprit d’ouverture disciplinaire et dans la perspective d’un projet de cartographie historique. Deux séances seront consacrées à la présentation des parcours de recherche de Jean-François Condette, historien de l’éducation, sur les recteurs d’académie, et de Marc Le Cœur, historien de l’art, sur les lycées et leur architecture. Une séance proposera un contrepoint aux débats actuels sur la laïcité, la construction d’une culture commune et l’inégalité scolaire, en analysant le débat éducatif et politique de la Belle Époque.

Les séances auront lieu le mardi de 14h à 17h à l’ENS de Lyon, site Descartes, bâtiment F

3 février 2015, salle F 102 

Jean-François Condette : Les recteurs d’académie en France, 1808-1945 : les enjeux d’une recherche sur la longue durée.

24 février 2015, salle F 012

Philippe Savoie : Laïcité, humanités, ouverture sociale : le débat éducatif et politique à la Belle Époque.

24 mars 2015, salle F 101

Antoine Laporte : Une géographie du service public de l’éducation dans un contexte de crise.

7 avril 2015, salle F 102

Marc Le Cœur : L’architecture des lycées, 1802-1940.

21 avril 2015, salle F004

Solenn Huitric : Créer de nouveaux lycées au XIXe siècle en France: enjeux spatiaux à l’échelle nationale, régionale et locale.

5 mai 2015, salle F101

Gérard Bodé : L’atelier dans l’espace scolaire.

19 mai 2015, salle F101

Philippe Savoie : Conclusions du séminaire. Les établissements et la scolarisation de la population française dans la longue durée.

JE: Lieux et acteurs de l’ethnologie de la France au XXe siècle

La Direction générale des patrimoines (Département du pilotage de la recherche)
et les Archives nationales (Département Education, Culture et Affaires sociales) organisent un séminaire consacré aux « Lieux et acteurs de l’ethnologie de la France au XXe siècle : archives en question« , du 26 janvier au 29 juin 2015.

A la faveur de la collecte réalisée par la Mission des archives du Ministère de la Culture et du versement récent aux Archives nationales des fonds historiques du Musée des Arts et Traditions populaires, le Département du pilotage de la recherche de la Direction générale des patrimoines et le Département Education, Culture et Affaires sociales des Archives nationales, en collaboration avec le LAHIC, organisent un séminaire-atelier pour dresser un premier bilan des sources disponibles et archives accessibles pour l’étude des multiples lieux et acteurs de l’ethnologie de la France, sur la longue durée du vingtième siècle. Ce cycle de rencontres donnera lieu à l’automne 2015 à l’organisation d’une journée d’études à Pierrefitte-sur-Seine, dans le nouveau site des Archives nationales.

26 janvier 2015 – L’expérience de la Mission du patrimoine ethnologique (1980-2004)

  • Les archives de la mission du Patrimoine ethnologique aux Archives nationales , Marine Zelverte (Archives nationales, DECAS)
  • La mission du patrimoine ethnologique dans les archives d’Isac Chiva, Marion Abélès (LAS, Collège de France)
  • L’instauration du patrimoine ethnologique : recherches en archives et séminaire de recherche , Noël Barbe (Conseiller ethnologique DRAC Franche-Comté et CNRS-LAHIC)
  • Discutant : Michel Melot (Inventaire général / Mission du patrimoine ethnologique) Continuer la lecture

Sém.: L’administration de l’éducation

Le séminaire/atelier des doctorant-e-s en histoire de l’éducation propose aux doctorant-e-s de toutes les disciplines ayant l’éducation et/ou l’enseignement comme objet central ou partiel de leur thèse avec un perspective historique (même réduite), un espace de discussion et de confrontation scientifique. L’objectif de ce séminaire est de permettre la mise en place d’un espace de travail scientifique partagé entre doctorant-e-s, post-doctorant-e-s et chercheur-e-s plus avancés, autour du thème de l’éducation et dans une perspective pluridisciplinaire.

Il est ouvert à tous sans inscription préalable.

La séance du 9 avril 2015 (13h30-17h) sera consacrée à l’administration de l’éducation. Elle s’organisera autour:

De la présentation de Solenn Huitric qui prépare une thèse sur « La prise en charge des établissements d’enseignement secondaire français: de la tutelle communale à celle de l’Etat (1830-1880) ».
D’une discussion avec Pierre Karila-Cohen (Cerhio/Université Rennes 2) et Jean Le Bihan (Cerhio/Université Rennes 2), sur leurs travaux de recherche et sur la thématique plus générale de l’étude historique de l’administration.
Cette séance aura lieu à la Sorbonne (salle des Actes, dans la partie administration Paris IV au fond de la galerie Gerson].

La seconde séance, consacrée aux réformes dans l’enseignement supérieur, aura lieu le 20 mai 2015.

Sém.: Les ingénieurs et le monde académique

Le séminaire de Claudine Fontanon, Irina Gouzevitcht et André Grelon (EHESS), consacré à « Ingénieurs, professions techniques et sociétés » propose le 15 janvier une séance sur le thème « Les ingénieurs et le monde académique (XVIIIe-XXe S.)« .

EHESS, 15 janvier 2015, de 14h à 17h, Salle des artistes, 96 boulevard Raspail, 75006

  • Claudine Fontanon (CAK-EHESS): Les ingénieurs à l’Académie des sciences (1840 -1945)

En France, au XIXe siècle comme au XXe siècle, l’Académie des sciences a accueilli des ingénieurs ayant fait œuvre scientifique. Il faut attendre 1918 avec la proposition du physicien Paul Langevin pour que qu’une section des Applications  de la science à l’industrie  soit dédiée à cette catégorie professionnelle. Mais jusqu’en 1945, ce sont essentiellement des polytechniciens qui sont appelés à siéger dans cette compagnie. Au XIXe siècle, les mécaniciens y furent particulièrement nombreux avec des ingénieurs comme Jean Victor Poncelet, Arthur Morin ou Aimé Laussedat… Continuer la lecture