JE: Etudier l’architecture aux Beaux-Arts. Rencontres autour de la mise en ligne du « Dictionnaire des élèves architectes de l’école des Beaux-Arts (1800-1968)

L’INHA organise organise le 18 juin 2013 une journée d’études consacrée à « Etudier l’architecture aux Beaux-Arts. Rencontres autour de la mise en ligne du « Dictionnaire des élèves architectes de l’école des Beaux-Arts (1800-1968) » ».

Présentation:

Héritière de l’enseignement de l’Académie royale d’architecture, l’École des Beaux-arts a exercé un quasi monopole sur l’enseignement de l’architecture en France des toutes premières années du XIXe siècle à son éclatement en 1968.

Plus de 18 000 élèves en architecture y ont été officiellement inscrits. Probablement le double, ou plus encore, a fréquenté un des ateliers d’architecture officiels ou extérieurs. Certains se sont même déclarés indûment avoir été élève de l’École. Son influence a largement débordé les frontières de la France, notamment sur certaines groupes d’élèves étrangers, comme les Suisses, les Roumains et surtout les Américains, marquant durablement les réalisations architecturales et urbaines dans ces pays, jusque dans les années 1920.

Le recensement et le dépouillement systématiques des registres matricules de l’École ont permis de dresser une liste exhaustive des élèves qui y ont effectué une scolarité, même partielle. Les informations sur les étapes de cette scolarité tirées des feuilles de valeurs ont formé le socle d’un dictionnaire, qui constitue en même temps une liste d’autorité.

Les 5 300 premières notices des élèves admis sur toute la durée du xixe siècle ont été mises en ligne sur le site de l’INHA. Chacune est accompagnée des images numérisées du dossier de l’élève (conservé aux Archives nationales de France) et d’une notice biographique contenant des informations sur la carrière de chacun, issues d’autres sources documentaires.

Cette demi-journée de présentations est destinée à faire le point sur l’état d’avancement de cette base de données et à en évaluer les perspectives.

Programme:

14h00 Accueil par Jean-Philippe Garric (Inha)

Présentation des fonds et des ressources documentaires

  • 14h10 Introduction, par Marie-Laure Crosnier Leconte (INHA)
  • 14h30 Les élèves architectes de l’École des beaux-arts dans les fonds des Archives nationales par Clothilde Roullier (AnF)
  • 14h50 Les collections de dessins des élèves en architecture à l’École nationale supérieure des beaux-arts et la base Cat’zarts par Marie-Hélène Colas-Adler (ENSBA)
  • 15h10 Liens avec la base ArchiWebture, autres perspectives documentaires au Centre d’archives d’architecture par David Peyceré et Sonia Gaubert (Centre d’archives d’architecture du XXe siècle / Capa)
  • 15h30 Démonstration de l’utilisation de la base par Pierre-Yves Laborde (INHA)

15h45 Discussion

Table ronde: « Perspectives de la recherche »

  • 16h30 Les élèves américains de l’Ecole des beaux-Arts par Isabelle Gournay (Université du Maryland)
  • 16h45 L’enseignement à l’École des beaux-arts d’Alger par Malik Chebahi (historien de l’architecture)
  • 17h00 Parcours individuels et formation collective. L’atelier Guadet en perspective par Guy Lambert (Énsa Paris-Belleville)

17h15 Débat avec Marie-Laure Crosnier Leconte et Jean-Philippe Garric


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *