Sem.: Enfance, jeunesse, éducation, genre et société, XIXe-XXIe siècles

Voici le programme du séminaire “Enfance, jeunesse, éducation, genre et société, XIXe-XXIe siècles” organisé par Jean-Noël Luc à l’université Paris-Sorbonne.

Afin d’accueillir un large public d’étudiant(e)s de master et de doctorant(es)s, ce séminaire, ouvert depuis 1998, et où plus de deux cents mémoires ont déjà été soutenus, a choisi de ne pas privilégier des thèmes d’enseignement et de recherche trop spécialisés. Il articule deux champs d’étude, qui sont toujours replacés dans les dynamiques générales – économiques, démographiques, sociales, politiques, militaires, culturelles et religieuses – de l’histoire des sociétés.

  1. La socialisation et la construction de l’identité, sexuée, sociale et communautaire, des enfants, des adolescents et des jeunes, par la famille, les multiples structures de formation et de protection (en particulier, en cas de maltraitance), le travail, les formes de sociabilité et les loisirs spécifiques à chaque tranche d’âge, les mouvements associatifs (en particulier le scoutisme), la contestation, la déviance.
  2. L’ensemble du système scolaire (de la maternelle à l’Université), le post-scolaire, l’éducation populaire et la rééducation, dont les histoires respectives se déclinent sur plusieurs registres : structures institutionnelles, politiques publiques, initiatives privées, innovations pédagogiques, échanges internationaux, patrimoine et équipement, acteurs (État, collectivités locales, Églises, entreprises, administrateurs, enseignants, personnels administratifs et techniques, syndicats, parents d’élèves, élèves), pratiques éducatives et représentations.

1er semestre 2015-206. Deux cours en alternance:

  • Histoire des faits éducatifs, des enfants, des jeunes et du genre, XIXe-XXIe siècles : historiographie, sources et méthodologie de la recherche
  • Les mutations de la scolarisation dans le monde depuis la fin du XVIIIe siècle

Présentation de travaux en cours et de recherches récentes

  • 4 novembre 2015 – Père déporté, mère disparue. Les enfants juifs confiés à l’Assistance publique de Paris pendant l’Occupation (1940-1944). Antoine RIVIERE, docteur en histoire, maître de conférences à l’Université Paris VIII
  • 2 décembre – La rééducation des jeunes déviants dans les maisons de redressement de l’Espagne franquiste. Amélie Nuq, docteure en histoire, maîtresse de conférences à l’Université Pierre-Mendès-France de Grenoble
  • 16 décembre – La dernière leçon. Expérience combattante et mémoire héroïque des instituteurs dans les tranchées, Tiphaine Cicéron, Université Paris-Sorbonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.