Parution – Véronique Castagnet et Caroline Barrera (dir.), “Décider en éducation. Entre normes institutionnelles et pratiques des acteurs (du XVe siècle à nos jours)”

Historiens, archivistes, économistes, spécialistes en sciences de l’éducation ou en langues et cultures étrangères décomposent ici, dans toute leur épaisseur, les étapes de la prise de décision et ses modalités d’application à différentes époques et dans des contextes géographiques et politiques variés. Ils remettent en cause deux présupposés communément admis : la rationalité de la décision et sa linéarité. Avant la prise de décision apparaissent des stratégies, des méthodes, des débats parfois vifs, qui rendent visibles à l’historien les différents acteurs exerçant des fonctions d’administration, d’encadrement, ou étant accueillis dans les structures éducatives d’une part, et les enjeux, souvent divergents, des parties en présence d’autre part. Au final, la norme adoptée n’est pas obligatoirement appliquée de façon stricte : la mise en pratique peut diverger de l’intention initiale et des compromis émerger à l’échelle locale ou nationale en fonction d’une hiérarchisation des priorités.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.