Publication – Gustave Stoskopf, un étudiant alsacien à Paris (1887-1894), textes présentés par Pierre Rézeau, Nicolas Stoskopf et Daniel Zimmer

Editions du Signe, 2019.

Gustave Stoskopf, un étudiant alsacien à Paris (1887-1894), textes présentés par Pierre Rézeau, Nicolas Stoskopf et Daniel Zimmer, Strasbourg, Éditions du Signe, 2019, 479 p. (ISBN 978-2-7468-3736-2, 25 €)

Résumé : le 12 novembre 1887, Gustave Stoskopf, un jeune homme de dix-huit ans, quitte Brumath, alors en Alsace allemande, et part à Paris pour y apprendre la peinture. Ces années d’apprentissage sont connues par la correspondance régulière qu’il entretient avec sa mère et par un récit autobiographique sur la vie d’artiste à ParisLa publication parallèle de ces deux documents inédits offre un témoignage sur l’enseignement des Beaux-Arts délivré à la fin du XIXe siècle dans les académies Colarossi et Julian, mais aussi à Munich où l’artiste fait un bref séjour en 1892. Au fil des lettres, c’est en même temps tout un vécu qui s’exprime, entre une mère inquiète, en attente de nouvelles, et un fils qui raconte et veut rassurer, entre un horizon assombri par la maladie incurable d’un fils cadet et les espérances du succès de l’aîné, entre la difficulté de vivre sous le régime prussien et celle d’être considéré comme un Allemand à Paris. Quant à la langue et à ses maladresses, elles témoignent également de ce moment de l’histoire d’Alsace et participe de l’émotion qui se dégage de cet échange.

Gustave Stoskopf (1869-1944) fera carrière à Strasbourg comme peintre, auteur dramatique, galeriste, patron de presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.