Thèse soutenue: Les fondateurs de l’école républicaine

Jérôme Krop soutiendra sa thèse le 7 décembre 2012, sous la direction de Jean-Noël Luc (Université Paris IV) sur le thème: « Les fondateurs de l’école républicaine. Corps enseignant, institution scolaire et société urbaine (1870-1920) ».

 Présentation:

Depuis le milieu des années 1860, le département de la Seine, dont les limites se confondent progressivement avec celles de la plus grande agglomération urbaine de l’Europe continentale est, sous l’autorité d’Octave Gréard, le laboratoire d’un nouveau modèle scolaire, qui sert ensuite de matrice à la législation scolaire républicaine. L’étude prosopographique des dossiers d’une population représentative de 660 instituteurs et institutrices de la Seine, soit 15 % des individus recrutés entre 1870 et 1886, ainsi que l’analyse approfondie des correspondances administratives et des rapports d’inspection, permettent de comprendre, tout au long de la carrière de ces enseignants, comment les inspecteurs primaires, les directeurs d’école et leurs adjoints ont réussi à faire vivre l’institution scolaire telle qu’elle a été modernisée par le législateur du début des années 1880, dans une société urbaine en expansion mais marquée par de très fortes inégalités sociales et culturelles, entre élitisme scolaire et égalitarisme républicain. Enfin, l’évolution des relations sociales dans le champ de l’enseignement primaire de la Seine, bien que la relative homogénéité des pratiques professionnelles masque les clivages qui le traversent, par exemple entre directeurs et adjoints, normaliens et simples brevetés, hommes et femmes, témoigne néanmoins, particulièrement au début du XXe siècle, d’une autonomisation de l’institution scolaire, au terme du processus séculaire de professionnalisation de l’enseignement primaire.

Résumé et table des matières


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.