Séminaire: La longue histoire inachevée de la formation à distance

Le Gehfa (Groupe d’étude – Histoire de la formation des adultes) organise cette année un séminaire consacré à “La longue histoire inachevée de la formation à distance“, coordonné par Viviane Glikman.

La première séance aura lieu le mardi 4 décembre 2012 de 15h30 à 17h30 à l’ETSUP, 8 villa du Parc Montsouris, Paris 14e. Elle sera consacrée à l'”Histoire des technologies de l’information et de la communication dans la formation à distance”, avec comme intervenant Jacques Wallet, professeur en Sciences de l’éducation à l’université de Rouen et en charge de la réalisation et de l’expertise de divers projets de FAD.

Présentation:
Les cours par correspondance recourant uniquement à l’imprimé et au courrier postal, apparus à partir de 1840, perdurent jusque dans la première moitié du XXe  siècle. Ils sont ensuite complétés par différents supports audiovisuels (films, émissions de radio et de télévision, cassettes audio et vidéo) et par leur combinaison dans des «multi-médias». Dans les années 1980, l’accélération du progrès technique entraîne le développement des «TICE» (technologies de l’information et de la communication pour l‘éducation), avec la télématique et, surtout, l’informatique. Un discours récurrent sur le bouleversement des dispositifs de formation a accompagné chaque nouveauté technologique, mais, pour des raisons qui seront explicitées, les impacts en furent souvent limités. Cependant les usages d’Internet se généralisent et intègrent désormais ces divers moyens dans des dispositifs de FAD offrant ressources pédagogiques et services en ligne, notamment sur des «plates-formes» numériques…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.