Publication – Philippe Marchand (éd.), « Raconter la guerre. Souvenirs des élèves du département du Nord (1920) », à paraître aux PU du Septentrion.

En mai 1920, à l’occasion de la tenue à Lille d’une Exposition internationale pour la renaissance des régions libérées, Georges Lyon, recteur de l’académie de Lille demande aux enseignants de répondre à un questionnaire, à leurs élèves de rédiger une composition française sur le thème de leurs souvenirs de la guerre et de faire le récit d’un épisode dramatique dont ils auraient été le témoin ou l’acteur. Ce sont les 152 compositions produites par les élèves des six arrondissements du département du Nord aux deux tiers occupés par les Allemands qui sont ici publiés. Conservées dans les fonds de La Contemporaine (Nanterre), elles n’ont jamais été exploitées systématiquement faute d’une publication, accompagnée d’un appareil critique.

Témoignages directs d’enfants pour certains, d’adolescents pour d’autres, elles ne sont pas une vision de la Première Guerre mondiale « par le petit bout de la lorgnette ». Elles rassemblent les souvenirs de jeunes témoins qui ont connu la mobilisation de membres de leurs familles. Le choc de l’invasion allemande avec ses pillages et ses exactions, le froid, la faim, les représailles les bombardements aériens… C’est ce qui fait de ces textes des documents attachants et surtout précieux pour saisir l’expérience de la guerre par de jeunes enfants. En même temps, ils mettent en lumière le rôle de l’École dans la construction de la mémoire de la Première Guerre Mondiale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.