Thèse soutenue: L’inspection du Midi de Jules Ferry à Jean Zay

Emmanuel Dubus a soutenu sa thèse le 10 septembre 2011, sous la direction de Christian Amalvi (université Montpellier 3), sur le thème: “L’inspection du Midi de Jules Ferry à Jean Zay : études sur les inspecteurs d’académiques de l’Aveyron, de l’Aude, du Gard, de l’Hérault, de la Lozère, des Pyrénées-Orientales et du Tarn de 1879 à 1939“.

Présentation:

Sous la Troisième République, les inspecteurs d’académie ont été chargés de faire appliquer les différentes politiques gouvernementales en matière d’enseignement primaire. Leur rôle, mal connu, ne se résuma pas seulement à exécuter des instructions ministérielles. Ils ont investi leur mission en s’adaptant aux territoires dans lesquels ils exerçaient, des territoires où ils devaient composer avec des pressions contradictoires. Le Midi, où de fortes disparités culturelles, politiques, religieuses et économiques existaient, permit ainsi à ces hommes d’épouser l’idéal républicain, en soutenant, en menant le camp laïque, en s’opposant parfois violemment avec les adversaires conservateurs. Après la Grande Guerre cependant, leur influence s’amoindrit, contestée qu’ils furent par l’émergence du Syndicat National et de ses relais départementaux. Ainsi, de Jules Ferry à Jean Zay, les inspecteurs d’académie, alors que s’effaçait lentement la tutelle du préfet et des hommes politiques, durent composer avec cette force nouvelle en tenant désormais grand compte de ses revendications.

Thèse accessible en ligne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.