Soutenance de thèse – Anne Renoux, La créativité en éducation physique : entre expérience(s) et instrumentalité (1960-2020)

Le lundi 14 décembre 2020, Anne Renoux soutiendra sa thèse :

La créativité en éducation physique : entre expérience(s) et instrumentalité (1960-2020)

Le jury sera composé de :Isabelle Capron-Puozzo, Professeure-formatrice, Haute école pédagogique du Valais (Examinatrice)

Ghislain Carlier, Professeur émérite, Université catholique de Louvain (rapporteur)
Julien Fuchs, Professeur des universités, Université de Bretagne occidentale (directeur de thèse)
Jérôme Guérin, Professeur des universités, Université de Bretagne occidentale (directeur de thèse)
Margarida Romero, Professeur des universités, Université Côte d’Azur (Examinatrice)
Magali Sizorn, Maîtresse de conférence, Université de Rouen Normandie (Examinatrice)
Joris Thiévenaz, Professeur des universités, Université Paris-Est Créteil (rapporteur)

La soutenance se déroulera à 14h en visioconférence depuis la Faculté des Sciences du sport et de l’éducation de l’Université de Bretagne occidentale à Brest. Si vous souhaitez y assister à distance, merci prendre contact avec Anne Renoux.

Résumé de la thèse:

Ce travail de recherche prend pour objet d’étude la notion de créativité en éducation physique et sportive. La thèse propose une conceptualisation de la notion d’« agir créatif » associant le concept d’expérience (Dewey, 1938) et le paradigme de l’activité (Billeter, 2012). L’agir créatif se caractérise par une instrumentalité authentique au service de l’expérience. Cette notion sert d’outil d’analyse des différentes représentations de la créativité des enseignants d’éducation physique. L’étude se fonde sur une analyse socio-historique et épistémologique de la revue professionnelle d’éducation physique Revue EP&S ainsi que sur une enquête réalisée auprès des enseignants d’EPS. L’analyse met en évidence trois périodes qui structurent les représentations de la créativité en éducation physique, de 1960 à 2020, entre expériences et instrumentalité. Dans la période contemporaine, la créativité est majoritairement associée aux pratiques artistiques. L’enquête fait également ressortir une importante demande en termes de formation artistique de la part des enseignants. Les arts du cirque constituent alors une entrée dans les pratiques artistiques susceptible de favoriser l’appropriation d’un processus de création par les enseignants d’EPS. La notion d’agir créatif peut ici constituer un outil dans le cadre de la formation des enseignants à la créativité.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.