AàC – “Le système éducatif islamique en Afrique subsaharienne. Un parcours de politique et de religion” (Niamey, sept.-oct. 2021)

Argumentaire :

Bien que d’importantes réformes aient été introduites concernant le statut et le rôle de l’enseignement islamique dans divers pays et que les acteurs de ces milieux de formation aient significativement changé depuis quelques décennies, la question de l’enseignement islamique en Afrique de l’Ouest reste encore au centre des débats publics, et très peu étudiée dans les travaux scientifiques. Toutefois, depuis le début de la décennie 1990, un nombre croissant de chercheur.es se sont intéressés à l’histoire, aux dynamiques, aux réseaux et aux enjeux de l’enseignement islamique en Afrique de l’Ouest. Le workshop propose de se pencher plus particulièrement sur la question de l’enseignement secondaire et universitaire islamique. Une mise à jour des connaissances scientifiques sur les dynamiques qui caractérisent les milieux contemporains de l’enseignement islamique est essentielle dans la mesure où une partie importante de la littérature scientifique a été produite il y a plusieurs années et a peu (ou pas) étudiées certaines zones géographiques, dont le Benin, la Gambie, la Guinée, le Togo, le Sierra Leone, etc.

Le workshop a trois objectifs : 1. réunir des chercheur.es juniors et séniors qui travaillent sur les dynamiques de l’enseignement islamique en Afrique de l’ouest ; 2. mettre à jour l’état des connaissances sur ces lieux de formation en tenant compte des enjeux nationaux, de leurs dynamiques d’expansion et de leurs réseaux ; 3. de définir une programmation commune de recherche centrée sur la constitution d’un répertoire de ces lieux d’enseignement. La constitution de ce répertoire sera une occasion de tester une approche méthodologique pluridisciplinaire et mixte. Ce répertoire aura une utilité, à la fois, pour les chercheur.es et les acteur.es socio-politiques.

Les chercheur.es, juniors et séniors, francophones, anglophones et arabophones, qui ont effectué des enquêtes dans les milieux de l’enseignement islamique sont invité.es à soumettre une proposition de communication. Les candidatures féminines et des chercheur.es de l’Afrique subsaharienne anglophone seront privilégié.es afin de s’assurer de la présence de jeunes chercheur.es et d’un équilibre entre les expertises sur l’Afrique de l’ouest francophone et anglophone. Les candidat.es qui ont des connaissances des milieux scientifiques arabophones seront aussi pris.es en considération.

Modalités de soumission :

Les propositions de communication de 1500 mots doivent être envoyées au plus tard le 15 juin 2021 aux adresses suivantes : leblanc.marie-nathalie [at] uqam.ca ; binateissouf1981 [at] yahoo.fr ; sorefils [at] gmail.com. Elles comprendront le titre, un résumé indiquant le contexte, la problématique et l’approche méthodologique utilisée. Une notice bibliographique indiquant la discipline et l’attachement institutionnel de l’auteur.e est également souhaitée (pas plus de 100 mots).

Organisateurs.trices :

Marie Nathalie LeBlanc, Anthropologue, Université de Québec à Montréal et Chaire de l’islam contemporain en Afrique de l’ouest (Canada)
Issouf Binaté, Historien, Université Alassane Ouattara, Bouaké (Côte d’Ivoire)
Zakaria Soré, Sociologue, Université Joseph Ki-Zerbo, Ouagadougou (Burkina Faso)
Abdoulaye Sounaye, Leibniz-Zentrum Moderner Orient, Berlin (Allemagne)

Date et lieu : 

25 septembre au 2 octobre 2021, LASDEL à Niamey (Niger), si la situation sanitaire le permet. Dans le cas contraire, le workshop sera tenu en format réduit de manière virtuelle, du 25 septembre au 27 septembre


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search