A paraître – Yannick Clavé, “Les proviseurs de lycée au XIXe siècle (1802-1914). Servir l’État, former la jeunesse”, PU Septentrion, 2021

https://www.septentrion.com/FR/livre/?GCOI=27574100513960

Créés en même temps que les lycées de garçons en 1802, les proviseurs se retrouvent au cœur de la vaste réorganisation du système éducatif engagée par Napoléon Bonaparte. Ils appartiennent à un corps qui se construit progressivement, par la volonté de l’État, tout au long du XIXe siècle et qui atteint son apogée sous la IIIe République. Fonctionnaires de l’encadrement intermédiaire, issus très majoritairement du monde de l’enseignement, de plus en plus fréquemment agrégés, les proviseurs sont environ 1 200 à exercer jusqu’en 1914 (parmi lesquels 108 prêtres). Être proviseur, c’est, tout à la fois, diriger un établissement scolaire, servir l’État et affirmer son rôle d’éducateur pour former la jeunesse. Hommes de terrain, au contact avec une multitude d’acteurs au quotidien dans et en-dehors du lycée, leur travail est considérable. Ils sont aussi au cœur des enjeux sociaux et politiques de leur époque, devant faire vivre une culture républicaine et laïque.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.