Jean-Luc Chappey (dir.), “Usages de l’enfant sauvage”, Revue d’histoire des sciences humaines, n°38, 2021

http://www.editionsdelasorbonne.fr/fr/livre/?GCOI=28405100765550

Si l’histoire de l’enfant sauvage de l’Aveyron auquel le film de Truffaut (1970) a donné un visage, et celles des autres enfants sauvages, semblent aujourd’hui bien connues, il convient encore de questionner les raisons de leur présence, sinon leur retour régulier, depuis le XIXe siècle, dans l’écriture des sciences humaines. De l’anthropologie à la linguistique, en passant par la psychiatrie et la didactique, l’enfant sauvage s’est imposé, au sein de corpus différents, comme une sorte de passage obligé, servant pour les uns à construire un roman des origines, pour les autres à revendiquer des positions particulières au sein de leur discipline. En réunissant des spécialistes issus de différentes sciences humaines, il s’agit justement d’interroger les enjeux qui se cristallisent autour de ces réactualisations et de comprendre comment ces usages successifs peuvent participer à l’émergence de savoirs nouveaux ou, dans des contextes particuliers, contribuer à redessiner les contours des savoirs établis.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.