Parution – « Regards sur l’histoire de l’éducation, une perspective internationale » [Looking at History of Education, an international perspective], revue Histoire de l’éducation, 2021

https://journals.openedition.org/histoire-education/5465

Dossier

Rita Hofstetter et Solenn Huitric

La carte et le miroir. Ancrages, enjeux et horizons de l’histoire de l’éducation 

Carmen Sanchidrián Blanco, Andrés Payà Rico et Tatiane de Freitas Ermel

Twenty-five years of History of Education Doctoral Dissertations in Spain (1990-2015). Academic and Institutional Issues Vingt-cinq ans de thèses de doctorat en histoire de l’Éducation en Espagne (1990-2015). Questions académiques et institutionnelles

Iveta Kestere et Irena Stonkuviene

From National to Global? Research on the History of Education in the Baltic States (1990–2015): Examining Doctoral Theses Du national au global ? La recherche en histoire de l’éducation dans les États baltes (1990-2015) : le cas des thèses de doctorat

Solenn Huitric

Les thèses françaises en histoire de l’éducation depuis 1990 : un miroir de la discipline ? French doctoral theses in history of education since 1990: a reflection of the discipline?

Gary McCulloch

History of education in Britain since 1960 L’histoire de l’éducation en Grande-Bretagne depuis 1960

Renaud Enfert (d’) et Rebecca Rogers

Orientations et lieux de la recherche en histoire contemporaine de l’éducation en France depuis 2000 Modern educational history in France: research orientations and spaces in France since 2000

José Luis Hernández Huerta, Sara González Gómez et Iván Pérez Miranda

History of Education in the Iberian Peninsula (2014-2019). Societies, Journals and Conferences in Spain and Portugal L’histoire de l’éducation dans la péninsule ibérique (2014-2019) : associations savantes, revues et colloques en France et en Espagne

Varia

Julien Cahon

Réformer les rythmes scolaires en France (1848-2017) Reforming school time in France (1848-2017)


Français / French

L’histoire de l’éducation est un domaine de recherche foisonnant, aux contours fluctuants, dont l’analyse rétrospective est susceptible de renforcer une réflexivité critique. Les contributions de ce dossier s’y emploient, en analysant les travaux et les évolutions de la discipline en France, en Espagne, en Angleterre, au Portugal et dans les pays baltes. Elles prennent appui sur une recension des ancrages institutionnels et réseaux de communications qui conditionnent et favorisent le renouvellement des connaissances. Ces dernières sont analysées via les pratiques et productions de ceux qui se reconnaissent dans ce champ. Un accent particulier est porté sur les thèses de doctorat. À partir d’un matériau comparable, les articles montrent que les thèses permettent de cerner les logiques de positionnement d’une discipline, attestant que cette étape doctorale peut tantôt être investie comme moyen pour « cadrer » le devenir d’un champ (consolider un courant, une école de pensée), tantôt constituer un espace de renouvellement. Les bilans historiographiques confirment le dynamisme du domaine mais aussi les tensions qu’il connaît. Le rythme soutenu des changements institutionnels de la péninsule ibérique témoigne ainsi de la fragmentation de la recherche historienne. Les restructurations institutionnelles et éditoriales sont également au cœur de l’étude sur la France, pour éclairer sous un nouveau jour la vitalité du domaine. Enfin, la vision panoramique sur les évolutions depuis 1960 de l’histoire de l’éducation en Grande-Bretagne permet d’allier une historicisation de ses réseaux de communications avec celle de ses contenus.

Anglais / English

History of education is a rich field of study whose outlines vary and retrospective analysis may contribute to strengthening critical thinking. The articles in this special issue work towards this by studying research in this field and its evolution in France, Spain, Britain, Portugal and the Baltic States. They build on the identification of institutional anchoring and communication networks that condition and foster a renewal of knowledge. Specific focus is given to doctoral dissertations. Working on comparable material, the articles show that dissertations help to identify the logics of positioning for a discipline. This first step in a career can sometimes be taken as a means to “framing” the future of a field (to consolidate a school of thought), or it can sometimes constitute a space for renewal. The historiographical assessments show the dynamism of the history of education as well as its tensions. Thus, the sustained pace of institutional changes in the Iberian Peninsula demonstrates the fragmentation of historical research. Institutional and editorial restructuration are also at the heart of the study of the French situation, shedding new light on the vitality of the field. Lastly, the panoramic vision of the evolution of History of Education in Britain since 1960, offers a way to link the historicization of its communication networks with its contents.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.