Soutenance d’HDR – Jérôme Krop, “Contribuer à l’histoire de la scolarisation de masse et de ses représentations sociales”, 13 déc. 2021

Jury :

  • Jean-François Condette – Membre Professeur en Histoire contemporaine. Université d’Artois
  • Sarah Croché – Rapporteur Professeur en Sciences de l’éducation et de la formation. Université Picardie Jules Verne
  • Ismaïl Ferhat – Rapporteur Professeure en Sciences de l’éducation et de la formation. Université Paris Nanterre
  • Bruno Garnier – Membre Professeur en Sciences de l’éducation et de la formation. Université de Corse Pascal Paoli
  • Laurent Gutierrez – Garant Professeur en Sciences de l’éducation et de la formation. Université Paris Nanterre
  • Rita Hofstetter – Membre Professeure ordinaire en Histoire de l’éducation. Université de Genève
  • André-D. Robert – Rapporteur Professeur émérite en Sciences de l’éducation et de la formation. Université Lumières-Lyon 2
  • Rebecca Rogers – Membre Professeur en Sciences de l’éducation et de la formation. Université de Paris

Tome 1 : Note de synthèse Tome 2 : Recueil de publications

Le premier tome de cette HDR constitue une synthèse de mon parcours de chercheur depuis l’étude de la première génération des instituteurs et institutrices des écoles publiques de la Seine, entrés dans l’enseignement entre 1870 et 1886 jusqu’à mes travaux les plus récents sur la massification du second degré des années 1960 aux années 1990. Rétrospectivement, ce parcours fait apparaître divers chantiers historiques sur lesquels cette HDR revient, à savoir :

  • La reconstitution du champ social de l’enseignement primaire de la Seine en croisant le travail historique sur les dossiers d’instituteurs avec des concepts empruntées à la sociologie ;
  • La réévaluation de la modernisation impliquée par la naissance du modèle scolaire républicain dans la Seine, grâce à l’observation de l’évolution des conditions d’enseignement, mais aussi par l’étude de la relation entre maître et élève, en abordant la question de la violence des maitres à la fin du XIXe siècle ;
  • L’étude des conséquences de l’idéologie méritocratique sur l’organisation pédagogique de l’école primaire républicaine.
  • Les recherches institutionnelles, menés à la DEPP du ministère de l’Éducation nationale, sur l’évaluation des acquis des élèves en histoire-géographie depuis 2006 ;
  • L’analyse statistique de la massification du second degré et l’étude des représentations sociales qu’elle a suscitées, en exploitant les archives télévisuelles.

Le second tome de cette HDR est essentiellement composé de textes publiés dans des revues à comité de lecture (Sciences de l’éducation – Pour l’ère nouvelle, Histoire de l’éducation, Spirale – Revue de recherches en éducation, Revue d’histoire moderne et contemporaine), qui permettent de souligner à la fois la diversité des objets étudiés et la cohérence méthodologique de l’exploitation de ces sources originales.

Ces textes correspondent aux différentes thématiques abordées dans le premier tome, de la structuration du champ de l’enseignement primaire reconstitué par le prisme de la nomination des directeurs d’écoles dans la Seine jusqu’au le rôle de l’idéologie méritocratique dans l’usage massif du redoublement dans les écoles primaires urbaines sous la IIIe République ; de l’étude des représentation télévisuelles de l’orientation scolaire au collège entre 1965 et 1981 ou de l’essor des baccalauréats professionnels de 1985 à 2007.

Les travaux réalisés sur les données statistiques du ministère de l’Éducation nationale sur la massification scolaire ou la publication prospective sur les panels d’élèves de la DEPP, potentielle source historique, soulignent les prolongements possibles de la démarche consistant à confronter données statistiques et analyse qualitative des archives.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.