Colloque – “Familles en (contre-)Révolution,(contre-)Révolution en famille : mobilisations, conflits et transmissions politiques (1789 et au-delà)”, Valence, avril 2022

https://calenda.org/891849

Cette rencontre, sur deux jours, se place à l’intersection des renouvellements historiographiques de l’histoire de la famille, de l’intime et des cultures politiques en situation révolutionnaire. En effet, la Révolution française constitue un séisme politique d’une rare ampleur qui se répercute jusque dans la cellule familiale, plongée dans des situations de conflictualité qui minent sa cohésion, son équilibre, son fonctionnement. Si certains travaux pionniers ont montré la possibilité et, surtout, l’intérêt de pénétrer dans l’intimité politique des acteurs, aucune synthèse récente n’a été consacrée au sujet. Ainsi, ce colloque a pour ambition de mieux comprendre comment sont perçus et vécus, de l’intérieur, les nombreux clivages politiques (au sens large) qui fracturent la société révolutionnaire et la fabrique familiale de leur(s) mémoire(s). L’enquête invite à adopter un cadre géographique (France et ses colonies, Europe de l’émigration) et chronologique (1789 et au-delà) large tout en multipliant les angles d’approche (micro-analyse, monographie familiale, échantillon de plusieurs familles, etc.).

VENDREDI 1er AVRIL 2022 – HÔTEL DU DÉPARTEMENT – SALLE MAURICE PIC

10h15 : Accueil

10h30 :  introduction scientifique

Session 1 : La Révolution, une affaire de famille – Présidence : Nicolas Soulas (LARHRA)

  • 10h45-11h15 : Huguette Krief (CIELAM) / Mathilde Chollet (TEMOS), La politique au quotidien dans la famille des Cottin, banquiers protestants et disciples de Rousseau, d’après la correspondance (1784-1798) de Sophie Cottin.
  • 11h15-11h45 : Maria Goupil-Travert (Tempora) / Solenn Mabo (Tempora), Émigrées et parentes d’émigrés : expériences intimes et politiques des séparations ou de l’exil.
  • 11h45-12h15 : Clément Weens (IHMC), Elles n’ont pas hésité de céder à la République des chefs de famille. Des citoyens enrôlés, des familles mobilisées.

Discussions

12h30-14h : Pause déjeuner

Session 2 : Des familles à l’Ouest – Présidence : Paul Chopelin (LARHRA)

  • 14h00-14h30 : Bertrand Delahaye (UCO), Solidarités et dissensions familiales en Révolution : l’exemple du clergé angevin.
  • 14h30-15h : Anne Rolland-Boulestreau (CHUS), Une famille vendéenne contre les « Croque Bon Dieu » : les Clemenceau dans la guerre civile. 
  • 15h-15h30 : Anne Jollet (CRIHAM), La famille ou la présence à distance. L’exemple de Piorry,ancien législateur et conventionnel de la Vienne.

Discussions / Pause

Session 3 : Familles dans/à l’épreuve de la Révolution – Présidence : Virginie Martin (IHMC)

  • 16h-16h30  :  Pierre  Meignan  (Tempora),  « L’accaparement  des  places »  sous  le gouvernement révolutionnaire : quand l’administration locale est affaire de famille. 
  • 16h30-17h : Boris Deschanel (CNE), Décollage ou catastrophe ? Les trajectoires familiales des négociants du Haut-Dauphiné à travers la Révolution.
  • 17h30-18h : Gabrielle Housset (IHMC), Les Kolly-Rabec : une famille en crise au cœur de la Révolution française.

Discussions

18h15 : fin de la première journée

SAMEDI 2 AVRIL 2022 – ESPACE LATOUR-MAUBOURG – AUDITORIUM

Session 4 : Familles et héritages (contre-)révolutionnaires – Présidence : Louis Hincker (CHEC)

  • 8h30-9h : Maria Sofia Mormile (Turin/EHESS), Contre-révolutionnaires de sang, contre-révolutionnaires de convenance : les princes d’Orléans en Grande-Bretagne (1800-1808).
  • 9h-9h30 : Paul Chopelin (LARHRA) / Bruno Dumons (LARHRA), Familles, généalogie et mémoires de la Terreur à Lyon.
  • 9h30-10h : Philippe Bourdin (CHEC), Générations en Révolution : adaptations et déchirements au sein de la noblesse provinciale.

Discussions / Pause

  • 10h30-11h : Côme Simien (IHMC), Les enfants de conventionnels : destins croisés.
  • 11h-11h30 : Siân Reynolds (Stirling), Réseaux de famille, réseaux politiques : enfants de révolutionnaires dans l’après-Révolution.
  • 11h30-12h : Nathan Perl-Rosenthal (Los Angeles), Eudora et Cie : un héritage de révolution dans une famille bricolée du XIXe.

Discussions

12h15-14h : Pause déjeuner

Session 5 : Le laboratoire drômois – Présidence : Annie Duprat (Agora)

  • 14h-14h30 : Benoît Charenton (directeur des archives départementales de la Drôme) / Julien Mathieu (responsable des Archives communales et communautaires, Valence Romans Agglo), Les Drômois, acteurs de la Révolution… en famille ?
  • 14h30-15h : Virginie Martin (IHMC), Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre : les Nugues et les Jullien de la Drôme. Comment une famille-gigogne est devenue un clan politique (1780’-1800’).
  • 15h- 15h30 : Nicolas Soulas (LARHRA), Les Payan, un triptyque politique en Révolution.

Discussions

Conclusion du colloque : Jean-François Chauvard (IHMC)

Coordination 

  • ·         Paul Chopelin, maître de conférence en histoire moderne à l’Université Lyon 3 (LARHRA UMR 5190)
  • ·         Boris Deschanel, maître de conférence en histoire moderne à Avignon Université (Centre Norbert Elias UMR 8562)
  • ·         Virginie Martin, maîtresse de conférence en histoire moderne à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (IHMC-IHRF UMR 8066)
  • ·         Nicolas Soulas, docteur en histoire moderne, chercheur associé au LARHRA (UMR 5190)

Comité scientifique

  • ·         Michel Biard, Université de Rouen
  • ·         Annie Duprat, Université de Cergy-Pontoise
  • ·         Louis Hincker, Université de Clermont-Auvergne
  • ·         Anne de Mathan, Normandie Université
  • ·         Anne-Rolland Boulestreau, Université catholique de l’Ouest
  • ·         Hervé Leuwers, Université de Lille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search