Parution – “Les réformes du financement de l’éducation (France/Suède)”, n° 157, revue Histoire de l’éducation, 2022

Sous la direction de Clémence Cardon-Quint et Johannes Westberg

Consulter le numéro

Dossier

  •  Clémence Cardon-Quint, Johannes Westberg, Le financement de l’éducation en France et en Suède : éléments d’historiographie
  • Claude Diebolt, Magali Jaoul-Grammare, Faustine Perrin, Une lecture cliométrique du développement de l’instruction primaire en France au XIXe siècle
  •  Jean-Yves Julliard, Entre demande populaire d’instruction et contraintes budgétaires : le cas exemplaire de l’organisation des écoles de hameau en Savoie (1860-1880)
  •  Fay Lundh Nilsson, Niclas Blomberg, Transformation et financement de l’enseignement technique de niveau intermédiaire en Suède pendant l’industrialisation de 1850 à 1920
  •  Stéphane Lembré, La naissance de la taxe d’apprentissage (1890-1925) : une voie française pour le financement de l’enseignement technique
  •  Johan Samuelsson, Madeleine Michaëlsson, Financement de l’éducation progressiste (1891-1954) : un cas suédois
  •  Martin Gustavsson, De l’abolition de la société de classe à l’investissement dans le capital humain : l’essor et la chute du système d’aide sociale sélective pour les étudiants en Suède 1939-1964

Varia

  • Geneviève Pezeu, L’enseignement mixte dans le secondaire entre les deux guerres : l’inéluctable application d’un impensé pédagogique

Sources, ressources et analyses

  •  Ana Vujović, L’Instituteur/Učitelj : un périodique serbe publié en France durant la Grande Guerre

Comptes rendus et notes critiques (Aspects économiques et financiers de l’éducation)

Résumé (Français)

Le financement de l’éducation met en jeu un large spectre de questions – économiques, mais aussi politiques, sociales et culturelles – investies par de nombreuses disciplines. Dans le champ de l’histoire de l’éducation, en revanche, il n’a retenu l’attention des chercheurs que par intermittence. Ce dossier, fruit d’une coopération entre le Nordic Journal of Educational History et Histoire de l’éducation, traite des réformes du financement de l’éducation au XIXe et au XXe siècle, période marquée par l’extension de l’accès aux enseignements primaire, secondaire et supérieur. Il vise à combler certaines lacunes des historiographies française et suédoise et à susciter de nouvelles recherches sur ce terrain, en ouvrant la voie à des débats méthodologiques, par-delà les disciplines et les frontières nationales. Les trajectoires de la France et de la Suède – deux exemples d’économies dites « avancées », deux formes d’État-providence, confrontés à des défis très similaires – présentent un jeu complexe de similitudes et de différences qui donne tout son intérêt à l’étude précise des dispositifs de financement mis en place dans les deux pays, en fonction des contextes et pour répondre à des besoins particuliers : essor de l’enseignement technique, rénovation pédagogique, scolarisation dans les lieux reculés, ou encore élargissement de l’accès à l’enseignement supérieur.

Abstract (English)

The financing of education brings into play a wide range of issues – economic, but also political, social and cultural – that are addressed by many disciplines. In the field of educational history, however, it has only intermittently attracted the attention of researchers. This dossier, the result of a cooperation between the Nordic Journal of Educational History and Histoire de l’éducation, deals with reforms in the financing of education in the nineteenth and twentieth centuries, a period marked by the expansion of access to primary, secondary and higher education. It aims to fill certain gaps in French and Swedish historiography and to stimulate new research in this field, opening the way for methodological debates across disciplines and national borders. The trajectories of France and Sweden – two examples of so-called ‘advanced’ economies, two forms of welfare state, facing very similar challenges – present a complex interplay of similarities and differences which makes it worthwhile to study in detail the financing mechanisms put in place in the two countries, according to the contexts and in response to particular needs: the development of technical education, pedagogical renovation, schooling in remote areas, or widening access to higher education.



Citer ce billet
Pierre Porcher-Ancelle (2022, 13 juillet). Parution – “Les réformes du financement de l’éducation (France/Suède)”, n° 157, revue Histoire de l’éducation, 2022. LE PUPITRE. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t3qa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search