Parution – Pierre Guidi, Jean-Luc Martineau, Florence Wenzek (dir.), “L’école en mutation. Politiques et dynamiques scolaires en Afrique (années 1940-1980)”, Cahiers Afriques, 2024

Cet ouvrage est consacré aux mutations des systèmes scolaires en Afrique entre les années 1940 et 1980 dans le contexte des décolonisations d’abord (Algérie et Côte d’Ivoire), puis celui des constructions nationales (Côte d’Ivoire, Dahomey-Bénin). Les auteurs s’attachent à rendre compte du vécu et des pratiques des acteurs en regard des politiques élaborées par les États et des contraintes de terrain (guerre d’indépendance, révolution post-indépendance, tensions économiques et sociales).

Les contributions témoignent du dynamisme d’une recherche en renouvellement qui s’ancre dans un champ historiographique déjà bien balisé. De même que l’école coloniale échappe au contrôle de son concepteur, l’école devenue rouage des constructions nationales peut prendre des chemins inattendus.

L’ouvrage tente de dépasser la dialectique domination/résistance pour mettre au jour les négociations à l’œuvre dans la confrontation coloniale. Il analyse aussi, dans le prolongement des indépendances, les ambiguïtés des politiques et des pratiques scolaires nationales, les continuités et les ruptures avec les ex-métropoles.



Citer ce billet
Pierre Porcher-Ancelle (2024, 27 avril). Parution – Pierre Guidi, Jean-Luc Martineau, Florence Wenzek (dir.), “L’école en mutation. Politiques et dynamiques scolaires en Afrique (années 1940-1980)”, Cahiers Afriques, 2024. LE PUPITRE. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/wbmz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search