Nouveaux versements d’archives du ministère de l’Education nationale

Voici la liste des versements d’archives effectués par la mission des archives et du patrimoine culturel du MENESR aux Archives nationales en 2015. Ces archives émanent soit de l’administration centrale, soit des établissements publics, administrations ou organismes sous tutelle du MENESR, et classés par les services d’archives de ces institutions. L’ensemble représente 455 mètres linéaires.

Il convient de signaler particulièrement les fonds suivants :

  • archives de cabinets ministériels, en particulier ceux des cabinets de Luc Chatel et Vincent Peillon. Le reste des archives du cabinet de Vincent Peillon ainsi que les archives des cabinets George Pau-Langevin et Geneviève Fioraso seront transférés aux Archives nationales en 2016-2017.
  • archives photos de la Ligue de l’enseignement, qui complètent l’important fonds déposé en 2014 par la Ligue aux Archives nationales.
  • archives du CEREQ (Centre d’études et de recherches sur les emplois et les qualifications), depuis sa création.
  • archives du CRAP (Cercle de recherches et d’action pédagogique), éditeur notamment des Cahiers pédagogiques.
  • archives des vice-chanceliers des universités de Paris.
  • archives d’Henri-Paul Nénot, architecte de la Sorbonne.
  • archives de l’organisation du baccalauréat en outre-mer et à l’étranger, depuis les années 1870.
  • archives de la présidence de l’université Paris-Dauphine.

Les instruments de recherche détaillés de ces archives sont consultables en ligne sur la salle des inventaires virtuelle des Archives nationales, en salle de lecture des Archives nationales ou à la mission des archives du MENESR.

La mission des archives et du patrimoine culturel a en outre participé à la célébration du cinquantenaire de l’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche, en octobre 2015, en réalisant plusieurs panneaux d’exposition rappelant l’histoire et l’action de ce corps. Elle a également co-piloté l’organisation des cérémonies en Sorbonne rendant hommage à Pierre Brossolette, Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Jean Zay, entrés au Panthéon en mai 2015.

Bourse jeune chercheur/jeune chercheure ATRHE

L’Association ATRHE dispose de 800€ pour le financement de deux bourses de mobilité pour un ou une jeune chercheur-e (doctorant·e ou docteur·e ayant soutenu depuis 2014) qui est membre adhérent de l’ATRHE.  La bourse doit  aider au déplacement pour une communication dans un colloque national ou, de préférence, international (notamment le colloque d’ISCHE).

Dossier de candidature

  • Un CV de 3 pages maximum
  • Une lettre de motivation expliquant l’importance du colloque pour le développement professionnel ainsi que le soutien financier dont la personne bénéficie déjà.
  • Attestation que la communication a été retenue

Dossier à transmettre à Patricia Legris : patricia.legris /a/ gmail.com; date limite de candidature : avant le 30 avril 2016

Parution: Histoire de la culture scientifique en France

Philippe Poirrier (dir.), Histoire de la culture scientifique en France. Institutions et acteurs, Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2016, 156 pages.

Présentation :
Cet ouvrage collectif vise, dans une perspective historienne, à analyser comment la « culture scientifique » a fait l’objet de politiques publiques en France, depuis une trentaine d’années. Les contributions portent sur le rôle des ministères chargés de la culture scientifique (ministère de la recherche & ministère de la culture), des principales institutions (musées et centres de culture scientifique, technique et industrielle) et acteurs concernés (scientifiques et médiateurs, chercheurs et militants de l’éducation populaire). Les analyses menées confirment la rupture des années 1980 : l’hybridation militante des années 1970, perceptible aussi bien chez quelques chercheurs qui souhaitent faire descendre la science dans la rue que chez les militants de l’éducation populaire qui défendent l’idée de loisirs scientifiques, laisse la place à un processus d’institutionnalisation et de professionnalisation, fortement soutenu par les pouvoirs publics. La culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) devient un instrument des politiques publiques ; fait l’objet de programmes portés par différents ministères ; s’incarne dans des institutions spécifiques. Mettre les sciences en culture s’affiche comme une priorité.

Table des matières :

  • Introduction : Philippe Poirrier (UBFC)
  • Daniel Raichvarg (UBFC) : Vulgarisation versus culture scientifique
  • Dominique Ferriot (CNAM) : Le Ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche : une politique publique de la culture scientifique, technique et industrielle.
  • Andrée Bergeron (Centre Alexandre Koyré) : Pour une histoire des Centres  de culture scientifique, technique et industrielle.
  • Marina Gasnier  (UBFC) : Patrimoine industriel et technique. Entre héritage culturel et institutionnalisation
  • Michel Van Praët (Museum national d’histoire naturelle): Contexte et acteurs de la rénovation des musées de l’Education nationale.

JE: L’enseignement de l’architecture au XXe siècle. Quelles sources ? Quelle histoire ?

Sous une apparente immobilité, l’enseignement de l’architecture a été profondément transformé en France depuis 1900, bousculé par sa démocratisation, sa décentralisation et sa professionnalisation, mis en cause par l’essor du Mouvement moderne, renouvelé après mai 68 dans ses structures comme dans ses pédagogies, confronté aux échanges européens et à la féminisation…
Des premiers bilans historiques ont été dressés aux Etats-Unis ou en Allemagne, par exemple, mais il n’existe aucune synthèse équivalente en France. Aussi, des enseignants ont-ils lancé un programme de recherche accompagné d’une collecte d’archives, qui se déroulera de 2016 à 2020.

Un colloque de lancement de ce projet de recherche sur l’histoire de l’enseignement de l’architecture aura lieu les 19 et 20 février 2016 à la Cité de l’architecture et du patrimoine et à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts et l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais.
Vous trouverez ici le programme de ces 2 journées.

Pour prendre connaissance de l’ensemble du projet, merci de cliquer sur le lien suivant.

Pour vous inscrire, merci de remplir le formulaire disponible sur le site de la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Parution: Histoire de l’Université de Strasbourg de 1919 à 1939

F. Olivier-Utard, Une université idéale? Histoire de l’Université de Strasbourg de 1919 à 1939, Presses universitaires de Strasbourg, 2016.

Comment fonde-t-on une université au XXe siècle ? À Strasbourg, en 1919, au lendemain d’une guerre qui a bouleversé le monde, un projet s’élabore et se met en place, prenant appui sur les évolutions de la science et les besoins nouveaux des sociétés. La dynamique est double : s’appuyer sur les expériences allemande et française, afin d’allier recherche, enseignement et service de la Cité. Le défi sera relevé grâce à des équipes, des laboratoires, des enseignants d’avant-garde et à l’afflux d’étudiants. Dans le même temps apparaissent des freins qui contraignent à restreindre les ambitions, tels le terrain politique local, la crise financière, la mobilité sociale.
Cet ouvrage examine les aléas d’une université en cours de fondation au fil des années de l’entre-deux-guerres, sous les angles divers de l’institution, de la science et des hommes qui les ont produites.

La Lettre du Gehfa [janvier 2016]

La dernière édition de la lettre du Gehfa, Hisfora, n° 43 est en ligne.

Contenu :

  • Séminaire du mardi 2 février avec Stéphane Lembré
  • Claude Dubar. De l’Autre jeunesse à La formation professionnelle continue – De la socialisation à la construction de l’identité sociale. Christiane Etévé
  • Folies et raisons d’une université : Paris 8. De Vincennes à Saint-Denis. Note de lecture de Jacques Denantes
  • Vient de paraître Former les militants, former les travailleurs. Les syndicats et la formation depuis la Seconde Guerre mondiale
  • Écrit d’archives : “Aux femmes ! Aux mères”. Madeleine Vernet (La Mère Éducatrice, 1er octobre 1917)
  • Chronique bibliographique et présentation de l’ouvrage Marcel Lesne. Cheminement d’un théoricien de la formation : souvenirs et rencontres.
  • Bulletin d’adhésion 2016

Coll.: L’école et les langues dans les espaces en situation de partage linguistique à travers l’histoire

Le Centre de Recherche Bretonne et Celtique (EA4451) et l’Université de Bretagne Occidentale, avec le soutien de l’Association transdisciplinaire pour les recherches historiques sur l’éducation (ATRHE)

organisent un colloque international sur “L’école et les langues dans les espaces en situation de partage linguistique à travers l’histoire / School and languages in areas faced with linguistic division throughout history” les 19 et 20 mai 2016 au Pôle universitaire Pierre Jakez-Hélias, Quimper, France.

 

Prix Louis Cros 2015

Les lauréats du prix Louis Cros 2015 sont:

Amélie Duguet
Pour « Les pratiques pédagogiques en première année universitaire : description et analyse de leurs implications sur la scolarité des étudiants ».

Pierre Clément
Pour « Réformer les programmes pour changer l’école ? Une sociologie du champ du pouvoir scolaire ».

Alexandre Fontaine
Pour « Aux heures suisses de l’école républicaine. Un siècle de transferts culturels et de déclinaisons pédagogiques dans l’espace franco-romand, Éditions Demopolis, Paris 2015 ».

 

Soutenance d’Yves Verneuil, La représentation des professeurs de lycée (1880-1940)

Lundi 7 décembre (Sorbonne, salle des Actes, 15h30), Yves Verneuil (maître de conférences, Université de Reims), soutiendra son HDR sur le thème “Corporatisme, amicalisme et syndicalisme : la représentation des professeurs de lycée (1880-1940)“, sous la direction de Jean-Noël Luc.

Jury:

  • Pr. Gilles BAILLAT, Président de l’Université de Reims Champagne-Ardennes
  • Pr. Philippe BUTON, Université de Reims Champagne-Ardennes
  • Recteur Jean-François CHANET, IEP de Paris
  • Pr. Jean-François CONDETTE, Université d’Arras
  • Pr. Jean-Noël LUC, Université Paris-Sorbonne
  • Pr. André D. ROBERT, Université Lumière Lyon 2

Soutenance de Matthieu Devigne, Une histoire de l’École entre Vichy et République, 1938-1948

Lundi 23 novembre, Matthieu Devigne a soutenu sa thèse “Classe de guerre. Une histoire de l’École entre Vichy et République, 1938-1948” réalisée sous la co-direction de Jean-Noël Luc et de Laurent Douzou

Jury:

  • Pr. Jean-François CONDETTE, Université d’Arras
  • Pr. Laurent DOUZOU, IEP de Lyon (co-directeur)
  • Pr. Yvan JABLONKA, Université Paris XIII
  • Pr. Jean-Noël LUC, Université Paris-Sorbonne
  • Pr. Bruno POUCET, Université d’Amiens
  • Dr. Henry ROUSSO, directeur de recherche CNRS ‒ IHTP-Paris

Sem.: Enfance, jeunesse, éducation, genre et société, XIXe-XXIe siècles

Voici le programme du séminaire “Enfance, jeunesse, éducation, genre et société, XIXe-XXIe siècles” organisé par Jean-Noël Luc à l’université Paris-Sorbonne.

Afin d’accueillir un large public d’étudiant(e)s de master et de doctorant(es)s, ce séminaire, ouvert depuis 1998, et où plus de deux cents mémoires ont déjà été soutenus, a choisi de ne pas privilégier des thèmes d’enseignement et de recherche trop spécialisés. Il articule deux champs d’étude, qui sont toujours replacés dans les dynamiques générales – économiques, démographiques, sociales, politiques, militaires, culturelles et religieuses – de l’histoire des sociétés. Continuer la lecture de « Sem.: Enfance, jeunesse, éducation, genre et société, XIXe-XXIe siècles »

Archives des revues de mathématiques

Le serveur NUMDAM (Numérisation de documents anciens mathématiques) propose un accès libre aux métadonnées et aux articles de revues de mathématiques.

Pour chaque revue concernée, la totalité des volumes publiés jusqu’en l’an 2000 (voire au-delà) a été convertie au format numérique, ce qui représente actuellement plus de 1 million de pages numérisées et 55 000 articles mis en ligne. Les articles eux-mêmes sont disponibles pour consultation en ligne à l’issue d’un délai appelé créneau mobile.

Cette collection comprend en particulier une numérisation des collections anciennes.

JE: École publique, religions et laïcité

Le centre amiénois de recherche en éducation et formation (CAREF – EA 4697), avec le patronage de l’Institut d’Etude des Faits Religieux (IEFR) organise une journée d’études le vendredi 4 décembre 2015 sur le thème: “École publique, religions et laïcité“.

Lieu : Université de Picardie Jules Verne – Amiens, UFR Sciences Humaines Sociales et Philosophie – Campus – Chemin du Thil salle E 110 (1er étage).

AAC: Les gauches et l’Education

Voici un appel à contribution sur le thème « Les gauches et l’Education : Programmes, politiques éducatives, débats, 1918-2013 ». Le colloque, qui se tiendra les 1er et 2 décembre 2016, à Amiens, est organisé par le laboratoire CAREF, avec le soutien de l’OURS et de la Fondation Jean-Jaurès.

Les gauches sont ici entendues comme les forces organisationnelles (partis, associations, syndicats) se réclamant de cette étiquette, et aspirant à exercer ou travailler avec le pouvoir. Elles partagent quelques valeurs communes. Parmi celles-ci, la priorité au savoir et à l’éducation apparaît comme une référence stable dans le temps. En effet, depuis la IIIe République, l’éducation est une préoccupation récurrente pour les différentes gauches. C’est particulièrement le cas après la Première Guerre mondiale. Cette période fut en effet marquée par les Compagnons de l’Université nouvelle, qui lièrent progrès social et réforme démocratique de l’enseignement. Des Compagnons à la loi de Refondation de l’école (2013), cet intérêt ne s’est pas démenti : la place accordée à l’éducation par les forces de gauche, tant dans leurs programmes que dans leurs expériences gouvernementales, le confirme.

Continuer la lecture de « AAC: Les gauches et l’Education »