Appel à article – Revue française de pédagogie

La Revue française de pédagogie lance un appel à article pour un numéro spécial dont le thème est: « Recherche, politique et pratiques en éducation: services rendus et questions posées d’un univers à l’autre« .

Les textes devront parvenir au secrétariat de la revue pour le 1er juillet 2018.
Vous trouverez l’appel détaillé ici.

AàC pour les Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs – « L’école en milieux contraints »

Vous trouverez ci-dessous un appel à contributions pour le numéro 18 de la Revue des CRES (Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs) intitulé « L’école en milieux contraints ».
Les propositions de résumé sont attendues pour le 1er octobre 2017 au plus tard et doivent utiliser le formulaire word disponible ici.

AAC: Enseignement supérieur et Universités dans les anciens Empires coloniaux

Appel à contributions pour un dossier thématique, Outre-Mers. Revue d’histoire
« Enseignement supérieur et Universitésdans les anciens Empires coloniaux
Histoire, comparaisons (du XIXe siècle aux indépendances) »
Les contributions concerneront les espaces « francophone » et « anglophone » des anciens empires coloniaux en Afrique, mais elles pourront concerner également les iles (Caraïbes, Réunion, Pacifique) et, à titre de comparaison, l’Asie (Inde, Indochine, Indonésie, Philippines). Les sujets abordés pourront porter sur la création des institutions d’enseignement supérieur, le monde universitaire (personnels et étudiants), les relations avec les Pouvoirs (politiques, religieux…), les disciplines enseignées, la place dans la recherche savante (en particulier en ce qui concerne les sciences humaines ou la médecine), l’économie universitaire (financement, bourses…), les campus (bâtiments d’enseignement, bibliothèques, cités universitaires, architectes et architecture…).

Continuer la lecture de « AAC: Enseignement supérieur et Universités dans les anciens Empires coloniaux »

CFP: Lumière de la foi, lumières de la raison : l’éducation religieuse féminine en débat au 18e siècle

Dans le cadre du programme EDULUM « Éducatrices et Lumières : l’exemple de Marie Leprince de Beaumont » (2015-2017 – MSH Lorraine et Universität Augsburg)
aura lieu un colloque international à Metz les 14 et 15 mars 2016 sur le thème « Lumière de la foi, lumières de la raison : l’éducation religieuse féminine en débat au 18e siècle ».

Le texte de l’appel, le calendrier et les modalités de propositions de communications sont disponibles en ligne.

AAC: Histoire de l’éducation populaire (1815-1945)

Carole Christen (Université Lille 3, IRHiS – Institut universitaire de France) et Laurent Besse (Université de Tours – IUT –, CETHIS) organisent un colloque  sur le thème « Histoire de l’éducation populaire. 1815-1945« , qui se déroulera les 18 et 19 juin 2015 à Lille. L’appel à communication se trouve ci-dessous ou peut être téléchargé.

Présentation:
De la création de la Société pour l’instruction élémentaire en 1815 à la fondation de Peuple et Culture en 1945, en passant par la Ligue de l’Enseignement fondée en 1866 à l’ouverture du premier Ceméa (Centre d’entrainement aux méthodes d’éducation active) en 1937, les objectifs et les acteurs de l’éducation populaire en France ont fortement évolué. Pendant cette période, cette dernière a été définie de différentes manières et, de plus, n’a pas signifié la même chose au cours d’une même période. Héritée des Lumières et de la Révolution française, la question de l’éducation, de l’instruction et de l’enseignement des « pauvres » est centrale au XIXe siècle tant pour les philanthropes et que pour les réformateurs sociaux. Au cours de ce siècle, son histoire tend à se confondre avec celle de la mise en œuvre de la scolarisation primaire pour les enfants du peuple et des premières expériences de formation « morale », professionnelle et citoyenne des travailleurs – les ouvriers en particulier – par la création de cours du soir. Après l’instauration des lois dues à Jules Ferry, l’éducation populaire doit prolonger l’école et prendre en charge les jeunes sortis de l’école primaire et également les adultes. Mais l’histoire de l’éducation populaire n’est pas seulement une petite « annexe » de l’histoire de l’école. L’installation de « l’école républicaine » dans les années 1880 accentue la concurrence acharnée entre organisations laïques et confessionnelles – catholiques en particulier –, apparue dès les premières réalisations sous la Restauration, pour l’encadrement des activités post-scolaires destinées à la jeunesse populaire et aux ouvriers. Par ailleurs, sous la Troisième République, les initiatives privées des élites visant à « élever » le peuple tendent à être progressivement remplacées par des actions portées par des catégories intermédiaires et par des initiatives publiques dans une société qui se veut plus démocratique. Continuer la lecture de « AAC: Histoire de l’éducation populaire (1815-1945) »

AàC pour la revue d’histoire de l’enfance irrégulière – « Jeunesse irrégulière et école (XIXe-XXe siècles) »

La Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » publie un appel à communication pour un numéro sur le thème “Jeunesse irrégulière et école“ sous la direction de Laurent Besse.

Présentation du numéro :

La Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » est une publication consacrée au champ de l’histoire de l’enfance et de la jeunesse marginales ou marginalisées. Elle consacre son prochain numéro à la scolarité des jeunes « irréguliers », en France et hors de France, champ qui a été peu abordé. Seule certitude : la part du scolaire a toujours été marginale dans la prise en charge de ces enfants. Il s’agit donc de comprendre pourquoi dans une France qui prétendait faire l’éducation de ses futurs citoyens par l’instruction, les mineurs dépendant le plus étroitement de l’État (mineurs de justice, orphelins) se sont vus majoritairement refuser l’instruction au profit d’une simple éducation / rééduction.

Voir l’annonce sur le site Calenda.