Coll: Universités, académies littéraires et bibliothèques dans les mondes ibérique, ibéro-américain et méditerranéen du XVIIIe siècle à nos jours

Un colloque international est organisé à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense les 16 et 17 octobre 2014, en hommage au professeur Thomas Gomez, autour du thème « Universités, académies littéraires et bibliothèques dans les mondes ibérique, ibéro-américain et méditerranéen du XVIIIe siècle à nos jours ». Il s’agit de poursuivre les activités du GRECUN (Groupe école, culture et nation dans les mondes ibériques, ibéro-américain et méditerranéen), créé par le professeur Gomez en 2001.

AAC: Elites et savoirs au Nord et au Sud

Les Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs publient un appel à communication pour un numéro sur le thème « Elites et savoirs au Nord et au Sud« .

Présentation:

Le dossier de ce numéro des Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs portera sur les liens entre savoirs et élites au Nord et au Sud et, plus précisément, sur les logiques et conditions sociales de la mobilisation des savoirs dans l’accès au statut d’ « élite » et dans la constitution de réseaux élitaires.

Étymologiquement, le terme d’élite désigne ceux qui sont élus, choisis, distingués. L’élite se définit donc d’emblée relationnellement, en opposition à la masse. Il n’est pas possible de définir « une » élite selon un critère unique : les sociétés comportent autant d’élites que de domaines de compétences, de concurrence et de légitimation. De plus, les groupes qui peuvent prétendre au rang d’élites (dans les domaines économique, politique, académique, par exemple) ne peuvent être définis a priori, indépendamment des contextes historiques et nationaux. Ainsi, les universitaires font partie des élites et sont étroitement imbriqués au champ du pouvoir dans bon nombre de pays du Sud, alors qu’ils sont plus proches des classes moyennes supérieures dans un pays comme la France.

Le concept d’élites (qui ne se confond pas avec les notions de classe dominante, dirigeante, possédante, etc.) suppose donc des formes, variables selon les contextes, de consécration et d’auto-consécration, et — c’est notre hypothèse —, des types de savoirs assurant la légitimation des élites. La question centrale de ce numéro est ainsi celle du rôle des savoirs dans ce processus de distinction, en se penchant plus spécifiquement sur trois types d’élites : académiques, politiques et économiques. Continuer la lecture de « AAC: Elites et savoirs au Nord et au Sud »

Parution: Historiografia de la ensenanza superior en Francia

Un article d’historiographie sur l’histoire de l’enseignement supérieur français en espagnol:

Jean-Louis Guereña, « Las universidades y la enseñanza superior en Francia. Historiografía y líneas de investigación. Nuevas aportaciones », in « Historiografía y líneas de investigación en Historia de las universidades : Europa Mediterránea e Iberoamérica », Miscelanea Alfonso IX, 2011 (Salamanca, 2012)

dans un volume qui fait le point sur les historiographies nationales. Le sommaire se trouve aussi en ligne.