Soutenance – Mina Kleiche-Dray, “Ce que les savoirs aux Suds disent aux Sciences : Production des connaissances, communautés scientifiques et développement” (HDR)

La soutenance aura lieu le vendredi 27 septembre à 9h à l’Université de Paris, 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris, dans la salle des thèses.
 
Le jury sera composé de :
 
  • Joëlle Le Marec, Professeure, Université Paris IV Sorbonne (Présidente)
  • Jean-Paul Gaudillière, Directeur d’études de l’EHESS et Directeur de Recherche CNRS (Garant)
  • Michel Grossetti,  Directeur d’études de l’EHESS et directeur de Recherche CNRS (Rapporteur)
  • Catherine Larrère, Professeure émérite, Université Paris I- Panthéon Sorbonne (Rapporteur),
  • Monique Landesmann, Professeure émérite, Universidad Nacional Autónoma de México (Examinatrice)
  • Anne-Marie Moulin, Directrice de recherche émérite CNRS (Examinatrice)
 
Résumé : les deux volumes de ce dossier rendent compte à la fois de ma trajectoire de recherche croisant la sociologie des sciences, l’histoire des savoirs et les études sur le développement et d’une réflexion sur deux décennies d’étude de la production des savoirs dans « les Suds ». J’y questionne l’universalité de la science à partir de la participation des pays des Suds à la science moderne à partir des cas de l’agronomie au Maroc et de la chimie au Mexique. Le mémoire de synthèse revient d’une part sur la construction de la méthodologie de recherche sur les sciences qui en a résulté et qui associe enjeux épistémiques et organisations sociales des mondes scientifiques, production des connaissances et leurs usages. La forme narrative mêlant histoire incorporée et histoire académique du mémoire de synthèse renvoie ainsi à une évolution plus générale des travaux consacrés à la production de savoirs par et pour les Suds tout d’abord développés, soit en lien avec la question de la domination coloniale du côté de l’histoire, soit avec celle du rattrapage, de la formation des experts et des besoins de développement du côté de la sociologie des sciences.

En ligne: Les Cahiers pour l’histoire du CNAM

Les Cahiers d’histoire du Cnam ont été fondés par Claudine Fontanon et André Grelon et portés par le Centre d’Histoire des Techniques (CDHT, prédécesseur d’HT2S) entre 1992 et 1996. Les 4 premiers numéros ont été numérisés et sont accessibles sur le site du Conservatoire numérique.

Dix ans après, HT2S relance les ChC qui dispose dorénavant d’un site dédié. Le premier numéro de la nouvelle série est publié mi-2014, avec un dossier consacré aux “Sciences de l’homme au travail“, coordonné par les fondateurs. Le second porte sur “L’enseignement de la chimie industrielle et du génie chimique au CNAM“.

Histoire de l’éducation n°130: Le cours magistral

Pour un beau début d’année, un second numéro de la revue Histoire de l’éducation vient d’être mis en ligne. Sous la direction d’Annie Bruter, il porte sur “Le cours magistral. Le cadre institutionnel et matériel“. Il sera très prochainement accessible sur le portail Cairn.

Au sommaire:

– “Les cadres de la parole enseignante“, Annie Bruter

– “Les multiples facettes des cours de chimie en France au milieu du XVIIIe siècle“, Christine Lehman

– “Le cadre matériel des cours de chimie dans l’enseignement supérieur à Paris au XIXe siècle“, Sacha Tomic

– “La chaire et les gradins. De la salle de classe à la salle de cours dans les lycées au XIXe siècle“, Marc Le Coeur

– “Du cours magistral à l’entreprise éditoriale. La « collection Borel », publiée par Gauthier-Villars au début du XXe siècle“, Caroline Ehrhardt