Colloque – Les institutions catholiques d’enseignement secondaire en France à l’époque contemporaine (Ploërmel, 14-15 juin 2019)

Jeudi 13 juin 2019

9 h – Accueil et introduction : Samuel Gicquel (Rennes 2, Tempora) et Frédéric Le Moigne (UBO, CRBC)

9 h 25 – Les fondations

  • GICQUEL Samuel (maître de conférences en histoire contemporaine, Rennes 2, Tempora). L’enseignement secondaire catholique en France de 1806 à 1959. Les mutations du paysage institutionnel.
  • BERTHEREAU Estelle (docteure en histoire, chercheuse associée au CRHXIX), Fonder un enseignement catholique mennaisien.
  • DUFFAU Marie-Thérèse (docteure en histoire, chargée de recherche au CNRS, FRAMESPA), Lacordaire et la congrégation enseignante.
  • CAVALIN Tangi (agrégé d’histoire, chercheur associé au CEMS/IMM/EHESS), La mémoire de Lacordaire dans la congrégation dominicaine enseignante.

14 h – Les acteurs

  • ROCHER Philippe (docteur en histoire, université de Bourgogne, IPRA),
  • Le Ratio studiorum au collège. Pédagogie et pédagogues jésuites en France aux XIXe et XXe siècles.
  • TRANVOUEZ Yvon (professeur émérite d’histoire contemporaine, Université de Bretagne occidentale-CRBC), Une variante scolaire du Ralliement : le Père Didon à Arcueil (1890-1900).
  • LE MOIGNE Frédéric (maître de conférences en histoire contemporaine, UBO-CRBC), La composition et le style. Georges Grente en ses collèges.

16 h – Expériences éducatives

  • PUCHE Amélie (doctorante à l’université d’Artois, CREHS), Le secondaire privé catholique pour jeunes filles à Tours dans la seconde moitié du XIXe siècle : une réussite modèle.
  • LANGLOIS Claude (EPHE), Entre mémoire et histoire : l’institut Notre-Dame d’Avranches au lendemain de la  guerre (1945-1955)

Vendredi 14 juin 2019

9 h – Mutations institutionnelles

  • POUCET Bruno (professeur en sciences de l’éducation, université de Picardie Jules Verne, CAREF), De l’enseignement secondaire confessionnel à l’enseignement associé : ruptures et continuité (1950-2018).
  • VIET-DEPAULE Nathalie (ingénieure de recherche CNRS, CEMS) et LAFFAY Augustin (docteur en histoire, archiviste de la Province dominicaine de Toulouse), La fin des collèges dominicains (1957). Portrait de groupe des dominicains-enseignants.
  • JUSSEAUME Anne (maître de conférences en histoire contemporaine, université d’Artois, CREHS), Des “sœurs blanches” en civil : les habits des Filles du Saint-Esprit dans les établissements scolaires au XXe siècle

11 h – La place du religieux

  • MOLINARIO Joël (maître de conférences en théologie, institut catholique de Paris), Catéchèse/pastorale, tension et évolution dans l’enseignement catholique depuis le guide pastoral de Paul Lamotte.
  • DUPUY Guillaume (docteur en sociologie, université de Nanterre), Affirmations différenciées du caractère religieux dans les établissements catholiques secondaires.

14 h – Recomposition

  • VERNEUIL Yves (professeur en sciences de l’éducation, université Lumière Lyon 2, ISPEF), L’enseignement secondaire privé catholique entre mixité et respect de la différence des sexes (des années 1960 à nos jours).
  • MENGNEAU Juliette (docteure en sociologie, université de Nantes), Enseignement privé, enseignement public en Pays de la Loire. Vers une reconfiguration du service public d’éducation.
  • RAISON DU CLEUZIOU Yann (maître de conférences HDR en science politique, université de Bordeaux, centre Émile Durkheim), La dissidence scolaire des catholiques observants au début du XXIe siècle.

16 h – Conclusions : Bruno Poucet

Publication – Quelques articles intéressants récemment parus dans diverses revues

Publication – Carole Christen et Caroline Fayolle (dir.), “Les écoles du peuple à l’ère des révolutions (1815-1880)”

  1. Introduction : Les écoles du peuple, écoles des pauvres ? (Carole Christen et Caroline Fayolle
  2. Vers une “éducation universelle”. La Société pour l’instruction élémentaire, un pôle de la circulation transnationale des savoirs pédagogiques (1815-1833) (Caroline Fayolle)
  3. Écoles du peuple et scolarisation post-élémentaire. Les débuts de l’école primaire supérieure fondée par la ville de Paris (1839-1852) (Renaud d’Enfert)
  4. De l’éducation attrayante à l’instruction pour tous. Les fouriéristes et l’enseignement du peuple, des années 1830 aux années 1890 (Bernard Desmars)
  5. 1848, un éphémère printemps de l’école du peuple ? La République, l’instruction publique et les instituteurs (février 1848-mars 1850) (Jean-François Condette)
  6. Congrégations féminines et “éducation populaire” : l’exemple des soeurs de Saint-Vincent de Paul avant les lois Ferry (Matthieu Brejon de Lavergnée)
  7. Quelles écoles professionnelles pour les jeunes filles pauvres ? Débats et réalisations en Algérie et en France métropolitaine dans les années 1860 (Rebecca Rogers)
  8. Les peuples à l’école. Expositions universelles et circulations des idées pédagogiques en Europe (1867-1878) (Damiano Matasci)