Parution – « Varia », History of Education, Volume 49, Issue 3 (2020)

https://www.tandfonline.com/toc/thed20/49/3?nav=tocList

Comenius, moral and pious education, and the why, when and how of school discipline

Björn Norlin

Challenging the bifurcation of nature: women workers’ education through process philosophy

Maria Tamboukou

Science in the making: 1930s citizen science on the BBC

Allan Jones

A history of higher and professional correspondence education in the UK

Stephen A. Hunt

Communism, anti-communism and education in Greece from the Axis occupation until the early Cold War era (1944–1967)

Sofia Iliadou-Tachou

Reforming education in post-partition Northern Ireland: state control and churches’ interference

Cecilia Biaggi

Folded Files, Unfolding Narratives: Psycho-Pedagogical Observation in the Belgian Juvenile Reformatories, 1912–1945.

Sarah Van Ruyskensvelde & Laura Nys

Parution – Vincent Cousseau (dir.), « Jeux interdits – La transgression ludique de l’Antiquité à nos jours », PU Limoges, 2016

http://www.pulim.unilim.fr/index.php?option=com_booklibrary&task=view&id=862&Itemid=9&catid=9

Un fils de sénateur romain peut-il se donner en spectacle aux Jeux du cirque ? Une femme de la bonne société à la Renaissance peut-elle jouer aux cartes en compagnie masculine ? Et un séminariste peut-il pratiquer le football dans l’Italie du XXe siècle ?

Lorsque le jeu détache ses protagonistes de leurs appartenances sociales, il invite à questionner les valeurs, les codes et les conventions de la société. Jusqu’à l’époque contemporaine, l’activité ludique fait l’objet d’un puissant contrôle social exercé par les autorités politiques, civiles et religieuses. Critique morale, réprobation sociale et sanctions pénales engendrent une surveillance des joueurs et de leurs jeux qui entre en tension avec l’exercice des libertés individuelles et collectives.

Mais à ce jeu du chat et de la souris, les joueurs parviennent à se glisser entre les mailles du filet des autorités et à préserver la pratique des jeux interdits.

Publication – Funger, Juan, Libro sobre la buena enseñanza y educación de los jóvenes (1584) De pueroum disciplina et recta educatione liber. (Book on good teaching and education of young people (1584)), Preliminary Study: Beatriz Comella-Gutiérrez. Translation and notes: Virgilio Rodríguez García,

Funger, Juan, Libro sobre la buena enseñanza y educación de los jóvenes (1584) De pueroum disciplina et recta educatione liber.(´Book on good teaching and education of young people (1584)´), Preliminary Study: Beatriz Comella-Gutiérrez. Translation and notes: Virgilio Rodríguez García, UNED-BAC, Madrid, 2018, pp. 635.

https://www.gemyr.com/en/publicaciones/funger-juan-libro-sobre-la-buena-ensenanza-y-educacion-de-los-jovenes-1584-de-puerorum-disciplina-et-recta-educatione-liber.html

Parution – « Le conseiller principal d’éducation entre héritage et nouvelles professionnalités », revue Carrefours de l’éducation, 2020

Introduction

Le conseiller principal d’éducation entre héritage et nouvelles professionnalités, éclairage de la recherche
Christine Focquenoy-Simonnet

Etudes et recherches (dossier)

Le surveillant général, « ancêtre encombrant » du conseiller principal d’éducation (CPE), le mythe à l’aune des données archivistiques
Christine Focquenoy-Simonnet

Le conseiller principal d’éducation accompagnant au cœur de collectifs de travail
Nathalie Mikaïloff

L’écoute au cœur du métier des CPE selon une étude sur leur représentation professionnelle
Myriam Favreau

L’expérience vive du CPE
Jean-François Dupeyron

Quelle est la place du travail collaboratif entre le conseiller principal d’éducation et les enseignants dans les représentations sociales des étudiants ?
Rozenn Rouillard, Céline Chauvigné

« Comme ils se parlent. » Les spécificités des entretiens entre des CPE et des parents de collégiens qui ont enfreint les règles
Claire Burdin

Le CPE vu par un acteur
Jean-Paul Delahaye, Entretien réalisé par Christine Focquenoy-Simonnet

Études et recherches (varia)

Représentation de soi et engagement dans un parcours personnel à l’adolescence : l’écriture comme outil de médiation
Stéphanie Claudel-Valentin, Alison Demangeon, Youssef Tazouti

Le travail collectif enseignant en tant que moteur de développement professionnel : quels effets sur le système de ressources individuel ?
Nolwenn Quéré

Pédagogie universitaire et professionnalisation des enseignants novices
Laurent Dastugue, Sébastien Chaliès

Des formes organisées de l’activité enseignante en maternelle : études de cas en danse
Élisabeth Magendie

Approches didactique et clinique pour l’étude des pratiques évaluatives en mathématiques d’une professeure des écoles
Nathalie Sayac, Alexandre Ployé

L’académie de Rennes, un bastion de l’enseignement secondaire catholique (XIXe-XXIe siècles)
Samuel Gicquel

Association, modernité, autorité
Camille Roelens

Devenir élève officier de la Marine marchande : socialisations et dispositions sociales d’accès au métier
Frédéric Charles, Angèle GrövelIntroduction

Parution – Christine Focquenoy Simonnet, « Les surveillants généraux (1847-1970). Entre figures littéraires et profils historiques », PU Septentrion, 2021

Le surveillant général est un acteur méconnu de l’enseignement secondaire français, des XIXe-XXe siècles. L’analyse des représentations permet de dégager la figure unifiée du « surgé ». Dépassant ces stéréotypes, une étude historiographique et prosopographique, basée sur un important corpus d’archives et de témoignages, révèle les profils historiques nuancés du surveillant général, le cadre d’exercice, le métier au quotidien et les carrières protéiformes. La surveillance générale au prisme du genre s’ancre dans les images traditionnelles de la femme, attendues par l’institution. Le surveillant général demeure le gardien de l’ordre aux ordres, garant de l’éducation comme clôture. L’histoire de cet acteur condense l’histoire de l’enseignement secondaire et ses scléroses. Le mythe du « surgé » survit à la disparition de ces personnels et altère l’identité professionnelle de son successeur, le conseiller principal d’éducation.

Table des matières ci-dessous


Continuer la lecture de « Parution – Christine Focquenoy Simonnet, « Les surveillants généraux (1847-1970). Entre figures littéraires et profils historiques », PU Septentrion, 2021 »

AàC – Discipline et liberté du corps dans l’histoire de l’éducation

Le corps humain a fait l’objet de nombreuses analyses historiographiques – pensez aux travaux de Georges Vigarello qui, dans le sillage de M. Foucault, a analysé les notions de propreté, de beauté, de sexualité, d’habillement, de gymnastique et de contrôle médical. Dans les années 80 et 90, le «corporeal turn» a mis l’accent sur la dimension culturelle, idéologiquement conditionnée et pas seulement biologiquement déterminée du corps. Les concepts de «race» et de «genre», par exemple, ont été soumis à une analyse historique qui a même changé leur cohérence. Le «material turn» a alors déplacé l’attention vers le corps physique et les espaces et les «disability studies» ont étudié la non-normalité dans l’histoire. Dans ce panorama, l’histoire de l’éducation a consacré un intérêt croissant au sujet de l’éducation corporelle – rappelez-vous l’ISCHE 2016 à Chicago consacrée à
l’Éducation et le corps.

Cet appel vise à promouvoir des analyses historico-pédagogiques nationales et internationales concernant les différents agents éducatifs (famille, Église, école, État, etc.) pour rechercher comment et pourquoi le corps (des enfants, des femmes, des adultes) a été un objet de soins éducatifs et de théorie pédagogique. Cependant, non seulement il y a une dimension disciplinante du corps, mais il y a aussi des mouvements et des acteurs historiques qui ont privilégié les pédagogies de la libération du corps, comme Lebensreform. Le corps et l’esprit ont toujours été mis en corrélation: éduquer et discipliner le corps, ou lui accorder la liberté, c’est en même temps éduquer la personnalité, la discipliner ou lui laisser la liberté d’expression. Le numéro entend accueillir des articles en italien et en langues européennes (anglais, français, allemand et espagnol) sur l’histoire de l’éducation du corps qui sont menés de manière critique et qui s’inscrivent dans l’historiographie la plus récente sur le sujet.

Les contributions, sous forme d’essais, d’un minimum de 20,000 caractères et d’un maximum de 60,000 caractères, doivent parvenir à la rédaction du magazine nsricerca [at] edizionistudium.it) avant le 15 octobre 2021.

Ils seront évalués selon un processus d’examen peer reviewing en mode double blind.

Publication – Julien Cahon et Youenn Michel (dir.), « Refus et refusés d’école (France, XIXe-XXe siècle) », PUG, 2020.

Décrochage scolaire, absentéisme, éducation à domicile, école privée hors contrat, de l’éducation séparée à l’inclusion scolaire, les refus d’école interrogent de façon pressante le monde éducatif contemporain.

C’est sur leur histoire longue, complexe, et jusqu’alors méconnue, que ce livre propose de revenir. Dans une logique interdisciplinaire, l’ouvrage montre la multiplicité des formes et des significations des refus d’école, ainsi que l’attitude et les réponses de l’État éducateur face à ces diverses conduites contestataires. Il questionne les résistances à l’ordre scolaire, les refus de la forme de l’école, la mise en place de dispositifs éducatifs alternatifs, ou encore la nature du débat public. Au‑delà des acteurs et chercheurs de l’éducation, ce sujet sensible interpelle la société tout entière, car il questionne les principes fondamentaux de notre système éducatif.

Avec les contributions de : Marie‑Charlotte Allam, Sabria Benzarti, Angélique Blanc‑Serra, Samuel Boussion, Chantal Dhennin‑Lalart, Catherine Dorison, Ismail Ferhat, Yann Forestier, Mathias Gardet, Xavier Pons, Bruno Poucet, Ronan Richard, André D. Robert, Jean‑Yves Seguy, Sylvain Wagnon.

Cycle de conférences – « L’Ecole à Paris. Saison 2 : Enseignants, élèves et disciplines » (Archives de Paris, 2020).

Attention, séances reportées en octobre, novembre et décembre 2020.

Cycle de conférences les jeudis, de 17h à 18h30. Entrée libre dans la limite des 100 places disponibles et dans le respect des consignes de sécurité. 

  • 6 février 2020

Les fondateurs de l’école républicaine. La première génération des instituteurs sous la IIIe République. par Jérôme Krop, Maître de conférences en histoire contemporaine, CREHS, Université d’Artois.

  • 19 mars 2020 – Reporté au 15 octobre 2020

La photo de classe, source pour une autre histoire de l’école. par Sylvain Wagnon, Historien, professeur en sciences de l’éducation, Université de Montpellier.

  • 23 avril 2020 – Reporté au 3 décembre 2020

Les maîtresses de pensionnat parisien au XIXe siècle. par Rebecca Rogers, Professeure en histoire de l’éducation, département Sciences de l’éducation, Université de Paris, Cerlis, CNRS.

  • 4 juin 2020 – Reporté au 26 novembre 2020

Le sport est-il une pratique éducative ?, par Michaël Attali, Professeur des Universités, UFR STAPS – Université de Rennes 2. 

  • 18 juin 2020 – Reporté au 5 novembre 2020

Ordres et désordres dans l’empire du Milieu ». Les élèves et la discipline dans les lycées de l’académie de Paris (1848-1968), par Pierre Porcher, Doctorant en histoire à Sorbonne Université, Centre d’histoire du XIXe siècle et Centre de recherches et d’études d’histoire et sociétés.

Publication – Pour une histoire renouvelée des élèves (XVIe- XXe siècles) Volume 2 : sources et méthodes

Histoire de l'éducation n° 151
 
Dans la continuité du numéro 150 qui proposait cinq bilans historiographiques sur l’histoire des élèves, ce numéro présente cinq contributions qui insistent davantage sur les questions liées aux archives, aux sources imprimées et aux enquêtes statistiques, et qui mettent en avant les dimensions méthodologiques de l’écriture de cette histoire. Les sources sur les élèves sont souvent lacunaires et indirectes. Écrites par des adultes pour d’autres adultes, les sources administratives rendent compte d’une situation ou aident à la prise de décision. Les élèves sont bien présents, mais à l’arrière-plan, comme unités de compte révélant la bonne santé ou la crise d’un établissement. C’est à partir du croisement de sources diverses, permettant d’associer données nationales et réalités départementales ou locales, archives et textes imprimés, que l’on peut retrouver l’élève, comme le montrent les contributions de Dominique Julia, Jean le Bihan et de Solenn Huitric. Les mémoires, autobiographies et souvenirs étudiés par Pierre Caspard, si l’on dépasse leur individualité par leur mise en corpus, en disent aussi beaucoup sur la vie d’élève. L’historien peut également bénéficier de la collecte de données et de la constitution de larges bases par les services du ministère de l’Éducation nationale, comme les panels d’élèves mis en place depuis les années 1960 et présentés par Jean-Paul Caille et Jérôme Krop.

AàC – Penser, dépenser et dispenser l’argent en institutions (GRID, Science Po Paris, 15 novembre 2019

  • Deadline propositions : 20 juin 2019
  • Journée d’études : 15 novembre 2019

Le Groupe de recherches sur les institutions disciplinaires (GRID) organise le 15 novembre prochain au Centre d’histoire de Sciences Po une journée d’étude sur le thème : « Penser, dépenser et dispenser l’argent en institutions (Europe, XVIIIe-XXe siècles) ».

La journée d’étude est ouverte aux historien.nes des époques moderne et contemporaine, ainsi qu’aux sociologues. Les propositions de communication (2 000 signes max., espaces compris) sont à adresser avant le 20 juin 2019 à l’adresse suivante : contact.grid.recherche@gmail.com

AàC – L’autorité en éducation : figures, variations, recomposition (Université Jean Monnet, 27-28 juin 2018)

Appel à communications complet

Les propositions de communication sont attendues pour le lundi 4 février 2019, dernier délai. Elles sont à envoyer à : Philippe Foray (philippe.foray [at] univ-st-etienne.fr). Elles devront comporter les éléments suivants : le nom et les coordonnées du ou des auteurs (institution,adresse mail), une bibliographie succincte, une présentation de la communication (2000 signes maximum) et 5 mots-clefs. Les propositions seront anonymées et examinées par deux membres du comité scientifique. Les avis seront communiqués aux auteur(e)s le 11 mars 2019. Un résumé substantiel de la communication (6000 signes) devra être envoyé pour le 3 juin 2019. Langues : français, anglais

Séminaire – « Mobilités institutionnelles dans les institutions disciplinaires »

Le GRID (groupe de recherche sur les institutions disciplinaires) organise un séminaire dont les réflexions pour 2017-2018 sont consacrées aux « mobilités institutionnelles dans les institutions disciplinaires ».

La prochaine séance du séminaire aura lieu le mercredi 28 mars 2018 de 17h à 20h au 17 rue de la Sorbonne, salle Fossier (escalier C, 3e étage).

  • Jérôme Krop (Laboratoire CREHS, université d’Artois) : « La mobilité des enseignants de la première génération des instituteurs et institutrices de la Troisième République dans la Seine : un reflet de la structuration du champ de l’enseignement primaire (1870-années 1920) »
  • Mathieu Marly (IHRiS, Université de Lille) et Lionel Kesztenbaum (INED) : « Les mobilités inter-armes dans l’armée française durant la Première Guerre mondiale »

 

  • Présentation du GRID : https://grid.hypotheses.org/a-propos
  • Programme du séminaire 2017-2018 : https://grid.hypotheses.org/programme-2017-2018

AAC: Changements dans les curricula et reconfigurations des disciplines scolaires

Voici un appel à communication dans le cadre des Journées scientifiques 2013 Cclépodi (Curricula Compétences Langage Evaluation Polyvalence Didactiques des Disciplines Interdisciplinarité) sur le thème « Changements dans les curricula et reconfigurations des disciplines scolaires« .

Les curricula connaissent actuellement des changements marqués qui interagissent avec des processus de reconfiguration des disciplines scolaires. L’organisation des enseignements héritée est en effet profondément remise en cause par la prise en compte de nouvelles attentes sociales : développement d’un enseignement par compétences, multiplication des objectifs transversaux (par exemple : éducation à la santé, au développement durable, aux média ; histoire des arts), modification des modes d’évaluation et des épreuves d’examen, création de certifications (comme le B2i), introduction de nouveaux savoirs dans les disciplines existantes ou par de nouvelles matières, etc. La diversité et l’importance de ces transformations sont une donnée nouvelle dans l’histoire de l’enseignement primaire et secondaire. Depuis que l’organisation curriculaire et les périmètres des disciplines scolaires ont été fixés au tournant du XIXe et du XXe siècle, aucune période d’évolution n’a été aussi rapide, ni aussi généralisée à tous les niveaux d’enseignement. C’est la raison pour laquelle les transformations en cours posent questions aux enseignants qui ont à les mettre en œuvre, aux formateurs d’enseignants qui s’efforcent de les y préparer et, plus largement aux parents d’élèves et à la société toute entière. Continuer la lecture de « AAC: Changements dans les curricula et reconfigurations des disciplines scolaires »

Thèse en cours: Du surveillant général au conseiller principal d’éducation: l’évolution d’une fonction éducative au service des élèves (XXème siècle)

Christine Focquenoy-Simonnet prépare une thèse sous la direction de Jean-François Condette (université d’Artois) intitulée: « Du surveillant général au conseiller principal d’éducation : l’évolution d’une fonction éducative au service des élèves (XXème siècle) »

Présentation:
L’imaginaire collectif retient du surveillant général l’image d’un personnage rigide faisant fermement régner ordre et discipline. Cet archétype constitue, semble-t-il, l’héritage des Conseillers Principaux d’Education, créés en 1970. Continuer la lecture de « Thèse en cours: Du surveillant général au conseiller principal d’éducation: l’évolution d’une fonction éducative au service des élèves (XXème siècle) »

Parution: « Disciplinarity, interdisciplinarity and educational studies »

Le British Journal of Educational Studies [Vol. 60, No. 4, December 2012] consacre son dernier numéro à « Disciplinarity, Interdisciplinarity and Educational Studies – Past, Present and Future »

L’introduction de Gary McCulloch pose les bases d’une réflexion sur la construction disciplinaire des sciences de l’éducation. Continuer la lecture de « Parution: « Disciplinarity, interdisciplinarity and educational studies » »