Publication – “Genre, images et représentations dans les sphères de l’éducation, de la formation et du travail” (Sophie Devineau et Nassira Hedjerassi, dirs.)

Presses universitaires de Rouen et du Havre , 2019.

Résumé : les images concourent à organiser un monde sexué qui va imprimer sa marque tout au long de la formation des individus. Cet ouvrage rend compte de diverses situations dans l’éducation scolaire et universitaire autant que dans les métiers. Il est ainsi possible de repérer les stéréotypes à l’œuvre afin d’envisager les modalités de leur contrôle pour contribuer à une action publique progressiste. En effet, l’entreprise de dévoilement de la mécanique des rapports sociaux de sexe ouvre de nombreuses perspectives de déconstruction des catégories de pensée qui autrement passent le plus souvent inaperçues tant le système de genre est intégré à la vie ordinaire. Participant ainsi à la dynamique sociale portée par les mouvements pour l’égalité entre les sexes, cet opus s’adresse notamment aux acteurs et actrices de l’éducation et de la formation.

Parution: La formation des maîtres

A. Prost (dir.), La formation des maîtres de 1940 à 2010, PUR, 2014.

Comment la formation des maîtres est-elle devenue une question centrale du débat sur l’école ? À partir d’une abondante documentation de première main : archives, textes et rapports officiels, revues spécialisées etc. et du témoignage des principaux acteurs pour la période la plus récente, une équipe d’historiens propose ici une vue d’ensemble de la formation des maîtres dans sa diversité depuis 1940, dont la première histoire objective des IUFM.

Soutenance de thèse: Les sciences humaines (pédagogie-psychologie-sociologie) dans la formation des maîtres de l’enseignement primaire (1920-1969)

Emmanuelle Guey soutiendra, le jeudi 28 novembre 2013, à 14h, sa thèse sous la direction de Antoine Savoye (U. Paris VIII) sur le thème: « Les sciences humaines (pédagogie-psychologie-sociologie) dans la formation des maîtres de l’enseignement primaire (1920-1969) : étude historique sur une institutionnalisation discontinue »

Jury :

  • Jean-François CONDETTE, Professeur en Histoire contemporaine, Université d’Artois
  • Pierre KAHN, Professeur en Sciences de l’éducation, Université de Caen Basse Normandie
  • Dominique OTTAVI, Professeur en Sciences de l’éducation, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Antoine SAVOYE, Professeur en Sciences de l’éducation, Université Paris 8 Saint-Denis

Résumé:
Cette thèse a pour objet l’étude du phénomène d’institutionnalisation discontinue de trois disciplines (pédagogie-psychologie-sociologie) dans la formation des maîtres du primaire, articulée à l’histoire spécifique de l’enseignement de la science de l’éducation à la Sorbonne, entre 1920 et 1969. Le corpus étudié est composé des curricula officiels de formation (curriculum formel) mis en rapport avec leurs vulgarisations éditoriales (manuels scolaires). Éclairée par des biographies, l’analyse de ce corpus montre que ces disciplines sont à la résultante d’enjeux politiques, scientifiques, et pédagogiques. Considérés comme des constructions sociales, ces curricula apparaissent comme des marqueurs identitaires d’une époque. Accédant au statut de sciences appliquées (1920-1940), intégrées dans la formation des maîtres, elles s’autonomisent de la matrice universitaire, puis s’émancipent au point de devenir de nouvelles matières (1947-1969). Ce processus fait apparaître le domaine de la formation des instituteurs comme un lieu producteur de sciences hybrides (psychopédagogie, sociopédagogie). Alors que l’après-guerre favorise ce dynamisme créatif, ces dernières ne bénéficieront pas d’une réelle reconnaissance académique. C’est plutôt à une dissolution des sciences humaines au sein de la formation des maîtres à laquelle on assiste qu’à leur consolidation. Plus que simple étude du transfert de disciplines du supérieur au primaire, cette thèse explique un processus complexe et non linéaire de co-construction des savoirs du maître articulant la définition de nouveaux contenus de formation à visée professionnelle et la structuration des sciences humaines dans le champ académique.

La soutenance publique se tiendra à l’université Paris 8 – 2, rue de la Liberté – 93526 Saint-Denis.
Salle des thèses – Espace Deleuze – Bâtiment A, 1er étage (Face Amphi A2).

JE: Professionnalisation de l’enseignement et évaluation. Perspectives comparatistes

Dans le cadre du séminaire “L’histoire de l’éducation au carrefour des sciences humaines et sociales” est organisée, à Bordeaux le 12 juin 2013, une journée d’étude sur le thème “Professionnalisation de l’enseignement et évaluation. Perspectives comparatistes“.

Présentation:

L’école et l’université, à l’instar d’autres secteurs de l’action publique, sont de plus en plus soumises à des logiques de reddition de compte caractérisées par un recours à la mesure des performances et à des opérations d’évaluation, tant externes qu’internes. Ce mouvement réformateur que connaissent la plupart des pays industrialisés dans le domaine de l’enseignement et de la formation reconfigure le rôle des États dans la construction et l’accompagnement des politiques en direction des institutions d’enseignement et de leurs acteurs, s’accompagnant d’une transformation des formes d’organisation du travail éducatif et de formation et d’une recomposition des rôles des professionnels engagés dans ce travail.

Cette journée se propose de rassembler des contributions sociohistoriques, politiques et didactiques, de façon comparative, d’envisager les liens entre professionnalisation de l’enseignement et évaluation et d’explorer les ressorts des évolutions contemporaines. Il s’agit aussi de mieux saisir les variations observables localement dans les effets de la rencontre entre le paradigme de l’évaluation et la rhétorique de la professionnalisation en éducation, dans l’enseignement scolaire et universitaire.

Programme:

9h15-12h30 : enjeux de connaissance et disciplines de recherche

  • 9h15 : Professionnalisation et évaluation dans les systèmes d’enseignement. Enjeux de connaissance pour l’éducation comparée.Régis Malet – Laces EA4140, ercep3, Université de Bordeaux IV – IUFM
  •  10h15 : Professionnalisation et évaluation dans l’enseignement supérieur. Enjeux de connaissance pour l’histoire de l’éducation. Emmanuelle Picard, Larhra, ENS Lyon-IFé
  • 11h30 : Professionnalisation et évaluation dans la formation des enseignants. Enjeux de connaissances pour les didactiques. Caroline Bulf, Martine Champagne et Yann Lhoste, Laces ea4140, E3D, Université de Bordeaux IV- IUFM

14h00-17h00 : études de cas

  • 14h00 : Formation et professionnalisation des enseignants du supérieur au Royaume-Uni. Controverses, enjeux, témoignages. Marie-Christine Deyrich, Laces ea4140, Eadl, Université de Bordeaux IV – IUFM
  • 14h45 : Evaluation et tentatives de professionnalisation de la formation des enseignants dans la France des années 1970. Charles Mercier, Laces ea 4140, E3D, Université de Bordeaux IV – IUFM
  • 15h45 – Professionnalisation et évaluation dans le dispositif actuel de formation initiale en IUFM. Caroline Bulf, Martine Champagne et Yann Lhoste, Laces ea 4140, E3D, Université de Bordeaux IV – IUFM
  • 16h30 Synthèse et prospective : Jean du Bois de Gaudusson, professeur émérite de droit public, ancien président de Bordeaux IV de 1996 à 2001.

Thèse en cours: Les sciences humaines dans la formation des maîtres du premier degré

Emmanuelle Guey travaille à une thèse sous la direction d’Antoine Savoye (université Paris VIII) sur « Les sciences humaines dans la formation des maîtres du premier degré : des savoirs appliqués aux sciences de l’éducation (1920-1970) ».

Présentation:

L’objet de cette thèse est l’étude historique des éléments, de pédagogie, de psychologie et de sociologie appliquées à l’enfant ou à l’éducation inscrits dans les programmes des Ecoles normales d’instituteurs entre 1920 et 1970. Continuer la lecture de « Thèse en cours: Les sciences humaines dans la formation des maîtres du premier degré »

Séminaire: Enfance, jeunesse, éducation, genre, XIXe-XXIe siècles

Voici le programme du séminaireEnfance, jeunesse, éducation, genre, XIXe-XXIe siècles” pour le second semestre 2013.

Université Paris-Sorbonne – Maison de la Recherche – 28, rue Serpente, Salle D 116 – Mercredi, 14h-16h – Professeur Jean-Noël Luc – jnoel.luc [at] gmail.

Ouvert depuis 1998, ce séminaire articule trois champs d’étude :

  • 1. La construction sociale des périodes de l’existence avant la vie adulte.
  • 2. La socialisation et la construction de l’identité, sexuée, sociale, communautaire, des enfants, des adolescents et des jeunes, par la famille, les multiples structures de formation et de protection (en particulier, en cas de maltraitance), le travail, les formes de sociabilité et les loisirs spécifiques à chaque tranche d’âge, les mouvements associatifs (particulièrement le scoutisme), la contestation, la déviance. Continuer la lecture de « Séminaire: Enfance, jeunesse, éducation, genre, XIXe-XXIe siècles »

Séminaire: La formation des maîtres de 1940 à 2010

Le séminaire de master 2 
”Histoire sociale et culturelle

, politiques Éducatives et société” d’Antoine Prost, pour l’année 2012-2013 est organisé sous la forme d’un atelier dont le projet est la réalisation un ouvrage collectif sur l’histoire de la formation des maîtres de 1940 à 2010. Chaque séance est consacrée à la discussion d’un chapitre présenté par son auteur, mais compte-tenu de leur degré d’avancement inégal, les différents chapitres ne seront pas examinés dans l’ordre du livre.

Calendrier et programme du séminaire